Torrent9

..

Ement ahmed sylla avec un grand a en dvdrip

Telecharger ement ahmed sylla avec un grand a en dvdrip

Aide


Vous devez vous inscrire afin de télécharger
Veuillez créer un compte gratuitement sur Torrent9 pour accéder aux téléchargements illimités et au streaming !

Le Marrakech du rire presente

Le mag du rire Juin-Juillet

10 ANS DEJA

La Troupe du Jamel Comedy Club

THéâTRE

2 comédies à l’affiche

L’HUMOUR AFRICAIN Investit le Palais Badii

CINéMA

MOI MOCHE ET MECHANT 3

Projection en avant-première !

ILS PARLENT DU Festival

Nos partenaires Sylviane, Festivalière depuis

LIBRES DE RIRE ENSEMBLE

En partenariat avec l’Organisation internationale de la francophonie

EKO

Préparez-vous à rire très fort

du Palais Badii à

autumnrock.be Mag Du Rire

1


2

Mag Du Rire


Mag/Sommaire

Edito Jamel Debbouze Jamel en chiffre

04 05

Programme et plan Les chiffres clés

08 11

Rencontre avec les artistes • Eko • Ahmed Sylla • Rachid Badouri • Alban Ivanov • Samia Orosemane • Booder, Séré, Wahid • Karim Duval • Les Inqualifiables • Le Shlemil Théâtre

12 14 22 25 26 27 35 37 47

Cinéma de Comédie • L’Alpe d’Huez à Marrakech • Les projections

16 17

Théâtre Jaw Jab - Version

52

Le Gala Afrika au Palais Badii Le Gala Jamel & ses amis La troupe du JCC fête ses 10 ans Jeunes Talents • Quatre artistes à découvrir sur la Scène Découverte • Les artistes francophones de la Scène Internationale • Miz rejoint la Masterclass LIBRES DE RIRE ENSEMBLE ILS PARLENT DU Festival • Paroles de partenaires • Sylviane, Festivalière depuis

18 28 36 44 48 51 42

55

La Fondation Marrakech du Rire Noujoum - rire et guérir

56 58

REMERCIEMENTS • Partenaires style et beauté • Sponsors et partenaires

56 63

Fondateur : Jamel Debbouze • Directeur général et co-fondateur : Karim Debbouze Coordination générale : Dominique Thauvin • Programmatrice du Festival : Ludivine Bonjoux Direction artistique du Gala Jamel et ses amis : Mohamed Hamidi • Direction artistique du Gala Eko et ses amis : Haytam Miftah • Direction artistique JCC : Ismael Sy Savane • Direction artistique du Gala Afrika : Mamane • Direction artistique Scènes internationales : Jean-Michel Joyeau • Direction artistique Masterclass du Rire : Oscar Sisto • Relations presse France : Talent Box Presse Conception magazine : Thomas Pawlowski et Eliane Couprie Graphisme magazine : Aurélie Bourdié • Photo couverture : Laid Liazid Mag Du Rire

3


Mag/Edito

JAMEL DEBBOUZE fondateur du marrakech du rire

© Véronique Fel

Le Marrakech du Rire est pour moi depuis 7 ans un rêve éveillé. Cette joie, nous sommes chaque année, plus nombreux à la partager. Plus qu’un Festival, le Marrakech du Rire est un trait d’union entre les cultures.

4

Mag Du Rire

Qui aurait cru il y a sept ans que le MDR deviendrait le premier Festival d’humour francophone dans le Monde et que l’on viendrait des quatre coins du monde pour applaudir les artistes ? Depuis sa création, plus d’une dizaine de nationalités différentes se sont produites sur la scène du Marrakech du Rire : marocains, français, canadiens, togolais, ivoiriens, belges, suisses… C’est cette richesse qui nous a valu cette année le soutien de Madame la Secrétaire d’Etat à la Francophonie, Michaëlle Jean. Ce soutien prouve une fois encore que le rire n’a pas de frontières, et qu’année après année le Festival grandit. Pour terminer, je citerai une personne que j’aime beaucoup : ma mère ( ! ) « C’est bien mon fils continue, ça fait plaisir la rigolade ! ». J’espère que le Marrakech du Rire gardera cette étincelle encore longtemps, parce que nous sommes des centaines de milliers à vibrer à Marrakech chaque année, et des millions à vibrer avec lui derrière notre télévision.

Inchalla’h soyez heureux et rendez-vous à Marrakech pour une édition exceptionnelle.


Mag

Jamel

1

en Chiffres

er

Prix d’interprétation masculine attribuée collectivement à l’ensemble des principaux comédiens à la 59ème édition du Festival de Cannes pour le film Indigènes dans lequel il interprète le rôle de Saïd Otmani.

2

c’est le nombre de Nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle que Jamel a obtenu : en pour son rôle de Lucien dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, en pour son rôle de Numérobis l’architecte, dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

22

c’est le nombre de films dans lesquels Jamel à tourné. Le dernier en date étant La Vache de Mohamed Hamidi ou il joue le rôle d’Hassan.

8

c’est le nombre de spectacles de Jamel seul en scène. En il revient avec Maintenant ou Jamel.

5

c’est le nombre de fois où Jamel a prêté sa voix à un film d’animation. Il donnait sa voix à Art dans Monstre Academy en et à Edouard dans Pourquoi j’ai pas mangé mon père en

10

Le nombre de bougies que souffle cette année la Troupe du Jamel Comedy Club. Bon anniversaire !

Les recordmans

Leur nombre de participations au Marrakech du Rire

DJ Abdel : 6

Fatsah Bouyahmed : 6

Franck Dubosc : 5

Gad Elmaleh : 4

Malik Bentalha : 4

Elie Semoun : 3

Michaël Youn : 3

Waly Dia : 3

Mag Du Rire

5


6

Mag Du Rire


Mag Du Rire

7


Mag/Programme et Plan

INSTITUT FRANçais Route de la Targa, Jbel Guéliz

1

: Scène internationale des jeunes talents La Caravane « Libres Ensemble »

1 20h30 18h

: Samia Orosemane La Caravane « Libres Ensemble »

21h 19h

: La Grande Evasion La Caravane « Libres Ensemble »

21h 19h

: Les Ames Nocturnes La Caravane « Libres Ensemble » Masterclass du Rire Karim Duval

11h h 10h 18h 21h

2 5

LE COLISEE Boulevard Mohamed Zerktouni

2

: : : :

L’Ascension Les Inqualifiables Scène Découverte Moi Moche et Méchant 3

19h 20h30 20h30 19h

4

INFOS ET billetterie

autumnrock.bekech du rire Billetterie du Festival ouverte au Théâtre Royal de Marrakech

Tous les jours à partir du SAMEDI 17 juin entre 10H et 17H autumnrock.be - autumnrock.be - autumnrock.be

8

Mag Du Rire


Mag/Programme et Plan

PALAIS BADII Ksibat Nhass

3

: : : :

Eko & ses amis Afrika Jamel & ses amis Jamel & ses amis

21h15 21h15 21h15 21h15

ESPACE PRESTIGIA Galerie de lâ€&#x;immobilier Prestigia - Bd Mohammed VI

4

Gala Gala Gala Gala

: : : :

Jamel Jamel Jamel Jamel

Comedy Comedy Comedy Comedy

Club Club Club Club

20h30 20h30 20h30 20h30

3 THEATRE ROYAL Avenue Hassan II

5

: : : :

Ahmed Sylla Rachid Badouri Alban Ivanov Jaw Jab

21h15 21h15 20h30 21h15

Rejoignez nous sur : marrakechdurire marrakechdurire marrakechdurire

Mag Du Rire

9


10

Mag Du Rire


Mag/les chiffres clés

Records d’audience en télé !

4

millions

de téléspectateurs ont suivi la diffusion du Gala sur M6 le 29 juin

70

millions

de téléspectateurs touchés dans le monde grâce aux multidiffusions.

1er Festival

Premier Festival du rire francophone au monde.

1

er

Festival d’humour sur Facebook.

80

Festivaliers

3

millions

de téléspectateurs lors de la diffusion du spectacle d’Ekoen sur TV2M.

PAROLES

De PARTENAIRES MARRAKECH DU RIRE

fans

8

millions

Communauté de personnes sur les différents comptes liés au Marrakech du Rire.

25 abonnés sur Instagram

Personnes mobilisées pour l’organisation du Festival.

1er

top tweet mondial Le spectacle l’a été lors des 3 dernières années pendant la diffusion du Gala sur M6.

17,1%

La diffusion sur M6 en atteint 17,1% de part de marché parmi lesquels 42,5% de part d’audience chez les moins de 25 ans.

5ème POSITION

Le compte twitter de Jamel Debbouze en 5ème position des comptes les plus suivis en France

Et en 21 événements

présentés dans 6 lieux de la ville.

artistes

ORANGE

Sponsor officiel du Festival En , Orange confirme son partenariat privilégié auprès du Festival. Qu’est-ce que cela signifie être « sponsor officiel » ? Parce que le rire et le fun sont inscrits dans la culture marocaine, Orange est le sponsor officiel pour la deuxième année consécutive du Marrakech du Rire. Ainsi, Orange confirme son positionnement comme étant la marque inscrite dans le quotidien des Marocains, œuvrant à les rapprocher de leurs essentiels notamment du fun. Positive et proche sont les valeurs communes d’Orange et de l’évènement qui, nous espérons, fera le bonheur de milliers de Marocains cette année encore.

Mag Du Rire

11


Mag/Portrait

EKO

Eko en maitre de cérémonie pour ce gala d’ouverture arabophone réunissant une pléiade d’artistes humoristes, chanteurs, danseurs, comédiens.

GALA EKO ET SES AMIS

© DR

MERCREDI 28 JUIN AU PALAIS BADII

Les humoristes sont les responsables de la bonne humeur dans le monde entier. 12

Mag Du Rire

Eko c’est votre vrai nom ou c’est un surnom ? Mon «vrai» nom c’est : Abderrahmane OUAABAD. Et Eko parce que j’imite à s’y méprendre le bruit de la chambre d’écho sonore ! Quel est le style Eko ? Free style - Improvisation - Concept de « N’importe quoi sur scène ». Jamel a dit : « Eko c’est mal rangé dans sa tête, mais c’est rangé sur scène ». Vous êtes présent au Marrakech du Rire depuis sa création. Quels sont vos souvenirs les plus marquants ? J’ai deux grands souvenirs. Le premier c’est lorsque le Festival m’a donné ma première salle à moi. Il y avait places … et on a refusé autant de spectateurs ! Incroyable. Et puis, il y a un peu plus de 2 ans, lorsque Jamel m’a choisi pour être le maitre de cérémonie du gala d’ouverture arabophone au Palais Badii.


© DR

Salle comble à l’Olympia le 10 mai !

Vous êtes le Maître de Cérémonie incontesté du gala d’ouverture du Festival. Comment construisez-vous cette soirée ? Un gala c’est un rêve. Je ferme mes yeux, j’imagine la scène dans les moindres détails, la scénographie, la lumière, le son, les artistes et leur ordre de passage. Les sketchs, les parodies, les chansons… Et puis quand le rêve a pris forme, j’appelle mon équipe et c’est un formidable travail qui commence. Le gala on le prépare déjà au moins trois mois avant la date. Sans dévoiler la programmation quels seront les jeunes talents à l’affiche du Gala ? Je ne veux pas dire leurs noms et gâcher la surprise. Mais, il y aura des jeunes talents que l’on a programmé en particulier dans les émissions du Jamel Comedy Club Maroc que les Marocains ont découvert sur 2M pendant la période de Ramadan. Venez les retrouver sur scène ! Vous animez le tout nouveau JCC Maroc. Qu’est-ce que cela représente pour vous ? C’est un peu vivre mon histoire de l’autre côté du miroir… Jamel et Hassan El Fad m’ont donné ma chance il y a 6 ans. Ils ont cru en moi. Aujourd’hui c’est à mon tour de faire découvrir d’autres talents. Pour moi, les humoristes sont les responsables de la bonne humeur dans le monde entier. Donc mon souhait c’est qu’il y ait beaucoup d’humoristes dans le monde. Et le JCC Maroc est une pierre à l’édifice.

Parmi les artistes français, quels sont ceux qui vous inspirent ? Franchement, je suis un grand fan de Jamel. J’aime bien comme il bouge sur scène. Il est toujours très dynamique, très actif et aussi très interactif avec le public. Et cela m’inspire pour mes improvisations avec le public. Avec qui aimeriez-vous partager la scène ? Avec Michel Courtemanche. Je rêve de le rencontrer. Le 10 mai , vous étiez à l’Olympia à Paris. Qu’est-ce que cela représente d’être programmé sur cette scène mythique française ? C’est une très belle salle, mythique qui représente beaucoup pour de nombreux artistes qui y sont passés ou rêvent d’y passer. C’est une très belle étape dans ma carrière Mais j’ai aussi envie de jouer sur la lune… pour les extraterrestres… la planète Mars. Mes rêves n’ont pas de limite. Et cette programmation c’est grâce à mes fans qui me suivent depuis mon tout premier sketch de « La gamelle » et qui ont vu en moi un talent émergent de l’humour. Ils m’ont permis d’accomplir tout ça. Merci à eux. C’est la consécration ! J’ai déjà fait plein de passages en France mais c’est la première fois que j’ai joué mon one-man show en intégral !

© DR

Quel est l’impact du Festival sur le développement de la scène humoristique marocaine ? Le Festival apporte beaucoup. C’est une belle vitrine pour les humoristes sur la scène internationale. Et donc, les humoristes marocains profitent des retombées pour leurs scènes marocaines.

Mag Du Rire

13


Mag/Portrait

AHMED SYLLA

Dans un spectacle rythmé où se mêlent autodérision, improvisation, poésie et finesse, ce caméléon scénique au corps Atypique ne manquera pas de vous Attendrir

AVEC UN GRAND A

MERCREDI 28 JUIN AU THéâTRE ROYAL

A vos débuts, vous étiez qualifié d’humoriste. Aujourd’hui, vous êtes comédien-humoriste. Vous envisagez de rajouter prochainement un qualificatif ? C’est déjà un bon bout de chemin que nous avons fait jusqu’ici avec mes équipes. Le chemin est encore long, je dois continuer de travailler. Le reste appartient au public qui me soutient et m’encourage à me dépasser. Demain quels sont vos projets, vos rêves, vos envies ? J’ai encore pas de mal choses à explorer, les envies ne manquent pas. J’essaie de choisir des projets qui m’amusent, où je peux continuer de donner un peu de bonheur au public. C’est en tout cas mon principal objectif. Je pense à mon prochain spectacle notamment, et quelques projets cinéma, mais chut c’est encore un secret (rires)…

© William LET

Autre événement qui a fait le buzz : votre personnification de Karine le Marchand dans le Saturday Night Live. Quelle fut sa réaction ? La réaction de Karine a été très sympathique, nous nous sommes rencontrés à la suite de ce sketch et je dois dire que c’est une personne merveilleuse. En , standing ovation au Palais Badii à la fin de votre sketch, chaque soir. Quels souvenirs en gardez-vous ? Le souvenir est gravé à jamais dans mon esprit, ce que j’ai ressenti là bas c’est indescriptible, j’ai rarement vécu pareilles émotions. En , programmation en solo au Théâtre Royal. Comment vous préparez-vous à l’événement ? Jouer mon spectacle solo à Marrakech une année après le MDR, c’est un cadeau formidable, j’ai hâte d’y être. Je prépare cet événement sereinement. Le public marocain est bienveillant. Double consécration au Festival avec la projection de l’Ascension. Le public va vous découvrir dans un autre registre. Le cinéma représente quoi pour vous ? Honnêtement je ne pouvais pas rêver mieux cette année, le spectacle et le film ensembles à Marrakech, c’est dingue. Le cinéma c’est pour moi un autre terrain de jeu. Et ce film a une saveur particulière car nous avons vécu avec l’équipe du film une aventure incroyable au Népal. Nous sommes fiers de le présenter lors du Festival.

Du Du RireRire Mag Mag

Et est-ce que vous envisagez de devenir son sosie officiel ? Son sosie ? Non, elle est beaucoup trop jolie ;). C’est quoi votre « A »mbition intime ? Je dirais continuer d’aimer pleinement mon métier et de rencontrer le public. Quels sont les grands « A » (artistes, acteurs, auteurs…) qui ont influencé votre style ? Les Artistes qui m’ont influencé - en tout cas qui m’ont donné envie de faire rire - sont Louis de Funès, avec son jeu de corps, tout comme Jim Carrey ou Michel Courtemanche pour ne citer qu’eux… Sans oublier Jamel Debbouze : j’ai vu tous ses spectacles.

« A »rtiste « A »ccompli


Mag Du Rire

15


Mag/Cinéma

CINEMA DE COMEDIE

La découverte et la mise en lumière de talents sur scène et au cinéma…

L’ALPE D’HUEZ A MARRAKECH

Frédéric Cassoly © ATG

Directeur du Festival de l’Alpe d’Huez

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette jeune expérience ? Frédéric Cassoly : Un souvenir « sourieur » lors de la dernière édition avec la projection de LA VACHE (Grand Prix du Festival de l’Alpe d’Huez ) : les rires et les applaudissements intergénérationnels nous ont fait chaud au cœur… avec, en guest, la vraie vache du film et son nouveau-né ! La relève ! Le Festival de l’Alpe d’Huez vient de fêter ses 20 ans. Comment l’humour a-t-il évolué sur le grand écran en 20 ans ? Frédéric Cassoly : A-t-il vraiment évolué ? L’humour et la comédie traversent les décennies en étant le reflet des sociétés et des époques. Ainsi les thèmes récurrents évoluent entre l’amour, la fraternité, le travail ou les différences culturelles… Les publics s’y retrouvent et font du spectacle vivant et/ou du cinéma un vrai remède aux soucis du quotidien.

© ATG

Des neiges des Alpes aux sables de la Ville Ocre : racontez nous la naissance du partenariat entre ces deux Festivals. Frédéric Cassoly : Très naturellement car tellement évident finalement… Depuis quelques années le Festival de l’Alpe d’Huez était démarché pour s’associer avec un évènement de stand-up, nous souhaitions vraiment avec mon adjoint Clément Lemoine, « marier » l’Alpe d’Huez avec un évènement qui ait les mêmes valeurs, le même état d’esprit. Nous nous sommes très vite rendu compte que le Marrakech du Rire et le Festival de l’Alpe d’Huez avaient beaucoup d’ADN commun, dont celui de rechercher et de défendre les nouveaux talents de la comédie… Il y a aujourd’hui une vraie passerelle entre la scène et le cinéma et l’association des deux Festivals peut vraiment devenir, dans les prochaines années, une évidence dans la découverte et la mise en lumière de talents sur scène, puis au cinéma… Et nous pouvons dire que nous n’en sommes qu’au début de nos réflexions et idées afin de développer ce partenariat qui est aux yeux de tous d’une logique « implacable ».

Comment approchez vous cette 3ème année de partenariat entre l’Alpe d’Huez et Marrakech ? Frédéric Cassoly : En s’habillant moins chaudement qu’à la montagne (rires)… Plus sérieusement, nous poursuivons notre expertise et le développement de la section Cinéma du Marrakech du Rire doit se faire petit à petit avec réflexion sur la sélection, mais aussi sur l’attente du public marocain et comment il « consomme » le cinéma de comédie. La mission de cette section Cinéma est faire rayonner le cinéma par une comédie, genre plus fédérateur du 7ème art dans le monde entier…

Mag Du Du RireRire 16 16 Mag


Mag/Cinéma

A l’affiche du Colisée L’ASCENSION

Mercredi 28 juin à 19h Réalisation : Ludovic Bernard Scénario : Nadir Dendoune, Olivier Ducray, Ludovic Bernard Avec Ahmed Sylla Alice Belaïdi

MOI MOCHE ET MECHANT 3

Samedi 1er juillet à 19h

Réalisation : Pierre Coffin & Kyle Balda Avec les voix françaises de Gad Elmaleh, Audrey Lamy

avant première exclusive1 ! 2 page x autumnrock.be

11/04/

Mag Du Rire

17


Mag/Portrait

GALA AFRIKA

Tout l’humour du continent. Découvrez les invités de ce plateau exceptionnel réunis sur la scène prestigieuse du Palais Badii.

GALA AFRIKA

29 JUIN AU PALAIS BAdii

MAMANE

© DR

Après 15 années de carrière d’humoriste en France, Mamane a choisi d’orienter ses pas vers le continent africain auquel il est toujours resté très attaché. De sa période française, il se souvient avec humour : « je suis resté bloqué en France parce que j’avais acheté mon billet retour chez Air Afrique (compagnie aérienne panafricaine mythique clouée au sol en ). J’attendais qu’elle renaisse ». Pendant ces années là, Laurent Ruquier le remarque, et l’intègre en dans ses émissions ; il fait également partie de la première saison du Jamel Comedy Club. En janvier , son destin le ramène vers l’Afrique. Recruté par Radio France Internationale (RFI), il anime une chronique satirique. Cet humoriste engagé trouve le ton juste avec ce pays imaginaire - la République Très Très Démocratique du Gondwana (rapidement célébrée par plus de 30 millions d’auditeurs) - qui lui permet de dénoncer avec humour la mauvaise gouvernance, la corruption, la France Afrique, et tous les maux du monde en général, avec un style unique, mélangeant légèreté, fausse naïveté, et dérision.

MAITRE DE CEREMONIE ET DIRECTEUR ARTISTIQUE DE LA SOIREE

LES COMPERES

Michel Gohou est le comédien humoriste le plus emblématique d’Afrique francophone. Sa popularité est immense. Grâce à des séries télévisées devenues cultes telles que Ma Famille ou Le Gohou Show, la silhouette de ce petit homme a fini par intégrer le quotidien des africains. Il se produit un peu partout avec son nouveau one-man show Je vais te gifler, et tourne dans de nombreux films et séries. Mag Du Du Rire Rire 18 Mag

DIGBEU

© DR

© DR

MICHEL GOHOU

Digbeu Cravate est le surdoué de la bande ; comédien, stand up, humoriste, conteur… Il sait tout faire avec une facilité déconcertante. Sa personnalité séduit autant que son talent. Il partage son temps entre la TV et la scène ivoirienne et internationale. Il est reconnu sur toutes les scènes africaines comme l’un des meilleurs de sa génération.


LES ARTISTES DE CÔTE D’IVOIRE…

© DR

OUALAS

Oualas est un personnage à lui tout seul : Marocain d’origine, Ivoirien d’adoption, il fait ses débuts en , en première partie d’une pièce de théâtre « Chawarma’s Story », qui traite de l’intégration culturelle en Côte d’Ivoire. Ses créations s’inspirent du quotidien, de ses amis, de sa famille, de son vécu. L’une des créations dont il est le plus fier est son rapatriement pendant la guerre, un événement tragique qu’il a vécu et qu’il a su transformer avec brio en une comédie, grâce à une bonne dose d’humour et de talent.

MAGNIFIC

© DR

© DR

Adama Dahico

Adama Dahico, c’est 25 ans de carrière et des milliers d’heures d’émissions humoristiques radiophoniques, des centaines de représentation sur scène, des films, des séries TV Il a formé ou inspiré les nouvelles générations d’humoristes africains. C’est un monument sur le continent.

Magnific est un humoriste-chanteur révélé en On l’appelle également le commandant Moriba de la Morigang. Très populaire en Côte d’Ivoire, il a conquis plusieurs scènes africaines et européennes. Prolifique, il a déjà 4 one man-shows à son actif, plusieurs récompenses en tant que meilleur humoriste de son pays, un livre et six albums…

DU BURKINA FASO… ROUKIATA OUEDRAOGO

Moussa Petit Sergent allie théâtre, humour et musique. Il s’est rapidement imposé sur la scène burkinabé où il a notamment remporté les titres de « Meilleur humoriste émergent » (Ouistiti d’or ), « Meilleur humoriste burkinabé de l’année » (). Révélation de la 9ème édition du Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA ), il a gagné le prestigieux Prix RFI Talents du rire.

© DR

© DR

© DR

MOUSSA PETIT SERGENT

Comédienne, dramaturge et metteuse en scène diplômée du cours Florent en , Roukiata a écrit et monté sa première pièce de théâtre « Yennenga l’épopée des Mossé » qui la révéla au public burkinabé. En , avec son deuxième spectacle « Ouagadougou Pressé », elle tourne dans de grands Festivals à l’international. En novembre , elle crée à Paris « Roukiata tombe le masque ». Roukiata est une touche-à-tout talentueuse qui emporte le public avec des sketchs burlesques et tendres. Mag Du Rire

19


Du Sénégal FADILY CAMARA

© DR

Retenez bien son nom ! Passionnée par la scène depuis toujours, Fadily Camara est la nouvelle diva de l’humour Elle vit à Paris et imite merveilleusement le « swag » des afro-américaines. C’est toute cette panoplie de mélanges et d’univers qu’elle met en scène avec panache. Elle rode actuellement son premier one-woman show.

DU GABON…

LES TUMA HAUT

Omar Defunzu est la tête d’affiche de l’humour gabonais. Il s’est imposé avec le succès de l’émission « Rire à gogo », initiée par la Radio Télévision Gabonaise, qui deviendra la série culte du pays. Il sait tout faire : chanter, danser, imiter les accents et surtout nous faire rire.

© DR

© DR

OMAR DEFUNZU

La compagnie Tuma Haut c’est un superbe duo qui mêle gags, chants et humour poétique et absurde. Ils sont à la fois proches de l’univers du mime, de la comédie musicale et du théâtre. Ils ont inventé un genre à eux tous seuls.

DU CAMEROUN Edoudoua Non Glacé est un Camerounais qui a fait ses débuts dans l’humour en à la TV camerounaise avec des programmes comme « Coup de balai », « Jaloux et avare », « Qui cherchetrouve ». Au fil des années, il s’est imposé comme un des meilleurs humoriste du pays, tant en spectacles que par le biais de vidéos qui rencontrent un énorme succès. Il a joué un rôle de douanier dans le long métrage « Bienvenue au Gondwana « qui devrait entrer dans les annales de la comédie.

© DR

Edoudoua Non Glacé

Moustik Karismatik a démarré comme rappeur. Puis il a pris goût au théâtre et au stand-up. En il intègre le programme satirique Guignols Actu, une émission de marionnettes diffusée sur la TV nationale. Il y aiguise sa plume en écrivant pour plusieurs types de personnages, ce qui lui octroie cette particularité, dans ces sketchs, de donner vie aux acteurs de ces histoires cocasses 20

Mag Du Rire

CHARLOTTE NTAMACK

© DR

© DR

KARISMATIK

Charlotte Ntamak est une artiste passionnée qui débute sa carrière par le théâtre. En , elle se lance dans l’humour. Elle crée « Don’t cry, stand up ! » son premier one-woman show, avec lequel elle se produit en Afrique et sur d’autres scènes internationales. Sa notoriété explose sur le continent grâce à la participation au Parlement du Rire, sur Canal+ Afrique, aux côtés de Mamane, Michel Gohou, et Digbeu Cravate.


Mag Du Rire

21


Mag/Portrait

RACHID BADOURI

Rachid Badouri décrit avec son regard unique les petites choses du quotidien et partage avec sincérité et autodérision des situations intenses qui ont marqué sa vie.

RECHARGé

JEUDI 29 juin au théâtre royal

Retrouvera-t-on les personnages préférés du public dans votre nouveau spectacle ? Michael n’est plus à l’affiche mais il y aura quand même de la danse. Et je ne peux pas arriver avec un nouveau spectacle sans ramener des personnages plébiscités par les fans. Dans ce nouveau spectacle, c’est le papa qui revient en force. Je parle aussi de ma mère ; et, dans les nouveaux personnages, il y aura aussi ma femme. Cette année on va encore faire beaucoup de bruit.

© Véronique Fel

Est- ce que le public marocain est différent des publics français, belges ou québécois ? J’ai une écriture « internationale » qui peut faire rire tout le monde. Par contre, à Marrakech, ce qui m’a frappé c’est la violence du rire. Il y a un esprit estival. Les gens sont détendus, ont envie d’avoir du « fun ». Au Maroc, le public est en mode « je m’éclate ».

Vous allez retrouver pour la 2ème fois la scène du Théâtre Royal et pour la 3ème fois le Festival du Marrakech du Rire. Quels souvenirs en gardez vous ? Ma première participation au Festival fut une des plus belles expériences de ma vie, un accomplissement émotionnel plus que professionnel. Ma maman venait de décéder et c’était un rêve pour elle que je joue un jour dans son pays natal. Pour l’occasion toute la famille était là, dans la salle, à Marrakech. Un moment d’émotion intense. Qu’attendez vous de cette nouvelle participation ? J’ai commencé avec les 1ères éditions du Festival. Et au fil des ans j’ai vu l’évolution, l’ampleur que prenait le Festival : les réseaux sociaux bombardés, l’audience TV qui explose. Il prend de la notoriété chaque année. Alors j’ai très hâte de découvrir l’édition 22 Mag Du Rire

Quels endroits préférez-vous à Marrakech ? On n’a jamais trop le temps de visiter. Mais il y a 2 ans, pour un tournage pour la télévision québécoise, je suis allé dans le souk derrière Jemaa El-Fna. Et là, on s’est retrouvé dans un endroit à ciel ouvert, ensoleillé, où un artisan teintait de la laine. C’était plein de couleurs. Ca m’a vraiment fait kiffer. C’est comme si j’étais entré dans le cœur de Marrakech. En dehors du stand-up quels sont vos projets ? J’ai un projet de film tourné sur 3 pays avec un rôle dans lequel on ne m’attend pas quand on pense à ma carrière. Un vrai challenge dramatique ! Mais je n’en dis pas plus… J’ai rarement vu d’humoriste être capable d’interpréter des rôles dramatiques comme Jamel dans Indigènes ou Angel A. J’ai fait Ouaahh ! Jamel est doué de talent et j’ai eu un vrai coup de cœur pour ses films.

Au Maroc, le public est en mode : je m’éclate !

Quels sont vos rêves cinématographiques ? J’aimerais faire le parcours de Leonardo de Caprio qui a tourné avec les plus grands : Scorsese, Nolan, Cameron, etc. Et j’aimerais vraiment être dirigé par Martin Scorsese.


Samsung, Partenaire Technologique du Marrakech Du Rire Mag Du Rire

23


partagez Mรถvenpick Mansour Eddahbi Marrakech. Partenaire du Marrakech du Rire.

+ (0)5 24 33 91 00 autumnrock.be 24

Mag Du Rire


Mag/Portrait

ALBAN IVANOV

Alban se livre avec une énergie incroyable et son franc-parler. Il nous invite à nous détendre et à rire des difficultés de notre quotidien, et ça fait beaucoup de bien.

ELEMENT PERTURBATEUR

© André D

VENDREDI 30 JUIN au THéâTRE ROYAL

Ce sont les Marocains qui m’ont soutenu les premiers ! Est-ce que le titre de votre spectacle « ELEMENT PERTURBATEUR » vous définit personnellement ? Oui, on m’appelait souvent comme ça au collège, j’ai décidé d’en faire une force donc d’être un élément perturbateur. Je trouve ça bien de chambouler un peu les codes, proposer quelque chose de différent, ca me plait de perturber par l’humour. Vous dite de votre style d’humour « bourrin sur scène ». Et dans la vie « civile », vous vous voyez comment ? Je me vois plutôt calme et serein. La scène je la vois comme un ring de boxe, je fais ça pour me défouler. C’est vrai que dans la vie, je suis plus calme et plus posé. Une sorte de Mike Tyson du rire. Tiens c’est beau ça ! Vous êtes un habitué du Festival, on vous voit partout ! La troupe, le gala. Que représente le Festival de Marrakech pour un artiste humoriste en ? Je pense que le Marrakech du Rire offre à un humoriste la meilleure visibilité qu’on puisse avoir à la télévision française. C’est un peu la Ligue des champions de l’humour ! Cette année le Théâtre Royal vous accueille également en « solo ». Comment vous préparez vous à cet événement ? Quel est le challenge ? Comment je me prépare cet événement ? Comme à chaque fois que je joue mon one man show. Tout d’abord c’est un

peu une consécration de mon parcours au Marrakech du Rire, parce que j’ai dû faire la première édition du Festival en commençant par présenter une scène ouverte. Puis, j’ai monté tous les échelons et là j’ai l’honneur de jouer mon spectacle au Théâtre Royal donc c’est avant tout un vrai kiff ! Il n’y a pas vraiment de challenge mis à part que ça plaise aux gens bien sûr ! Ca me fait plaisir de jouer le spectacle au Maroc parce que ce sont les Marocains qui m’ont soutenu les premiers. J’ai toujours été bien accueilli et ils ont toujours été très contents de me voir donc je leur dois ça et je leur ferai honneur. La troupe du JCC fête ses 10 ans. Vous en êtes le leader : pouvez-vous révéler quelques « spoilers » sur les surprises de ce 10éme anniversaire à Marrakech ? Non, ça je n’en ai pas du tout, je ne sais pas du tout encore ce qu’on va faire… Quelles sont les qualités requises : pour un travail d’équipe ? La générosité et être soudé, c’est très important de faire attention aux uns et aux autres. Pour que ca marche, il faut une cohésion de groupe, d’équipe. pour un spectacle solo ? La qualité requise pour un spectacle solo c’est de ne pas avoir peur de ce qu’on est, et de dire ce qu’on pense. C’est le plus dur mais c’est le plus payant. Quelle est votre définition du spectacle vivant ? Même si c’est le même spectacle, il ne doit jamais se ressembler deux fois de suite. C’est ça pour moi le spectacle vivant !

Mag Du Rire

25


Mag/Portrait

SAMIA OROSEMANE

Samia raconte ses choix, son amour du théâtre, des gens et de la vie. Piquante et pertinente, elle met en scène des personnages aussi différents qu’hilarants.

SAMIA OROSEMANE

JEUDI 29 juin à l’institut français

LES FEMMES AIMENT L’HUMOUR ET FAIRE DE L’HUMOUR.

© DR

Qui sont toutes ces femmes de votre spectacle ? Ce sont des femmes que j’ai croisées en région parisienne dans ce carrefour de toutes les origines et nationalités. Elles ont été des modèles. Leur charisme me subjugue. Quand je dis j’ai toujours rêvé d’être noire, c’est vrai. Elles me fascinent ces femmes : elles n’ont pas honte d’être ce qu’elles sont. Elles assument, elles sont corpulentes, elles ne cherchent pas à rentrer dans des critères imposés. Je trouve ça magique.

Comment définissez vous votre humour ? C’est un humour qui rassemble et transmet des messages. Dans ma salle, il y a des gens de toutes les nationalités, toutes les confessions qui viennent rire les uns des autres et les uns avec les autres. C’est un humour intemporel, sans obscénité ni vulgarité. Tout le monde est à l’aise, du plus jeune au plus âgé. C’est quoi être femme et humoriste ? C’est ni contradictoire, ni exceptionnel. Toutes les femmes ont de l’humour. D’ailleurs ce sont elles qui remplissent les salles de spectacle pour voir les gens jouer. On dit bien que les hommes aiment les belles choses et les femmes aiment les belles paroles. Le verbe c’est ce qui plait aux femmes. Les femmes aiment l’humour et faire de l’humour. Il devrait y en avoir plus sur le devant de la scène. Ce que je regrette c’est que certaines filles qui sont sur le devant de la scène tombent souvent dans le graveleux, le trash juste pour prouver qu’elles sont autant capables que les hommes de le faire… Mais on peut être drôle et se faire sa place en proposant autre chose. 26 Mag Du Du Rire Rire 26 Mag

C’est votre première participation au Festival. Ca représente quoi pour vous ? Pendant longtemps je me suis demandée si c’était ma place. C’est devenu un Festival extraordinaire pour le Maroc. C’est magnifique car ça pousse le pays vers un plus grand essor. C’est devenu un endroit incontournable, où il faut être. Pour tous les artistes. Qu’ils soient connus ou non. Une espèce de « cachet » : quand on a atteint un certain niveau il faut passer par là. Vous faisiez partie des artistes qui ont tourné les premières émissions du JCC Maroc. C’était comment ? Ca faisait bizarre de retrouver le Jamel Comedy Club en plus grand, recréé dans le studio de 2M Et amusant de voir le « Jamel Comedy Club » écrit en arabe. C’était une belle expérience. Je n’ai pas tout compris car en Tunisie le dialecte est différent de celui du Maroc mais certains artistes marocains étaient beaucoup dans le visuel et j’ai bien accroché. Avez-vous d’autres projets en dehors de la scène de stand-up ? J’aimerais faire autre chose : du théâtre, du cinéma, de la télévision, mais en France je risque de ne me retrouver qu’avec des rôles stéréotypés. Je vais prochainement tourner dans une série, en Tunisie, qui sera diffusée pendant le Ramadan. Tout dépendra des projets qu’on me proposera


Mag/Portrait

BOODER, SERE, WAHID

Trois comédiens issus du One man : Wahid et Paul Séré ( Comedy Club ) et Booder. Ils ont fait scènes communes, sont devenus copains puis un jour, un jour dans le TGV qui les emmenait à Grenoble, ils se sont dits qu’ils devaient faire quelque chose ensemble.

La grande evasion

© DR

Vendredi 30 JUin à l’institut français

Condamnés au théâtre forcé ? La genèse… Booder qui faisait une alternance sur la pièce d’Edouard Baer a dit : « les gars, le stand-up c’est très bien mais il faut qu’on fasse quelque chose que personne ne fait. Faisons du théâtre ». Aussitôt les idées ont fusé. Co-écriture, co-mise en scène… Véritable collectif de création. C’était un vrai challenge pour eux de créer des personnages, une histoire. Ils ont écrit une base, testé 4 dates, joué 4 versions différentes en banlieue dans les lieux où la précarité fait rire. Et ça a marché.

On est dans une bouffonade… ou dans quelque chose de plus profond ? Cette histoire est inspirée par un fait divers au Brésil où les prisonniers devaient lire des livres pour bénéficier d’une remise de peine. En France aussi y a eu cette idée… qui n’a pas abouti. Alors on est parti sur cette idée incroyable de 3 mecs en prison et - c’est un peu notre histoire - qui découvrent le théâtre. Au théâtre il faut un endroit clos… Place au texte et au jeu. Le plus grand compliment qu’on nous ait fait : « j’ai vu votre pièce… on oublie qu’on est en prison ». Les gens ont presqu’envie de venir en tôle avec nous.

C’est quoi l’esprit du théâtre par rapport au stand-up ? La star de la pièce, c’est la pièce et les acteurs sont les serviteurs de la pièce. On aime ce qu’on fait, on se met en valeur les uns les autres. C’est ce qui nous a plu. Ca fait 2 ans qu’on travaille ensemble tous les jours et on kiffe. C’est aussi très kiffant quand les lumières se rallument et qu’on voit des gens - qui dans la rue ne se seraient pas parlés - et qui ont ri ensemble pendant plus d’une heure. On espère qu’un jour elle sera jouée par d’autres. Ce sera la vraie réussite !

Quels sont les auteurs cités dans la Grande Evasion ? On a pris des extraits écrits par Cocteau, Molière, Shakespeare, Corneille, Edmond Rostand, Sartre. Avec des scènes universelles, qui parlent à tous, qui sont encore d’actualité aujourd’hui : Roméo et Juliette, Cyrano… Par cette pièce on a créé un lien entre le public du stand-up et celui du théâtre. Et chacun rit à ce qui a compris : « quand je ne veux pas répéter la scène du nez de Cyrano », dit Booder, « les gens qui viennent du stand-up comprennent une chose et le public du théâtre lui, a une autre référence »… Mag Du Rire

27


GALA

JAMEL & SES AMIS Vendredi 30 juin et SAMEDI 1er JUILLET AU PALAIS BADII

Mag Du Du Rire Rire 28 Mag 28

Depuis , Jamel et ses amis enchantent les nuits au Palais Badii. Chaque année, une pléiade d’artistes humoristes internationaux viennent faire résonner d’éclats de rire le palais ancestral de Marrakech. En , Jamel vous a concocté de nouveau un plateau étonnant, rempli de surprises: des sketchs, de la musique, des vidéos, du mapping, No spoiler !!


© Véronique Fel © DR

LE PREMIER FRANGLAIS DU Festival

Paul Taylor est Anglais et vit en France. Dans la langue de Molière et celle de Shakespeare, il passe au crible les travers des Français. Paul nous donne l’impression d’être bilingue et on en redemande !

Et bien sur LES INCONTOURNABLES DJ ABDEL Fatsah Bouyahmed ALBAN IVANOV

Mag Du Rire

29


30

Mag Du Rire


Mag Du Rire

31


© Mosaïk

32

Mag Du Rire


Mag /Stickers

#MDR7

Š Mosaïk

#Marrakechdurire

Mag Du Rire

33


34

Mag Du Rire


Mag/Portrait

KARIM DUVAL

Laissez-vous emporter par son histoire, entre stand-up tantôt sucré, tantôt acide, et confidences teintées de slam et de guitare.

MELTING POT

SAMEDI 1 JUILLET à l’institut français er

© DR

Vous êtes né à Aix, vous avez grandi du Maroc. Vos origines incluent également la Chine… Est-ce que cela aide à se détacher d’un discours communautaire ? Je n’aime pas le terme « communautaire » qui n’est jamais utilisé de façon équitable. Il est souvent associé au mot « problème ». Pour moi c’est un terme qui s’est banalisé mais qui a parfois la même connotation que « gens de couleur » ; il est là pour donner une apparence « intello » à un discours parfois malsain. Ledit « communautarisme » est la conséquence de l’isolement social et du racisme. Or j’ai eu la chance de naître dans un milieu relativement aisé et n’ai jamais été victime de racisme (peut-être parce que dès que l’on a 3 origines, les racistes sont perdus ! ). Je me réfère souvent à mes origines mais plus comme base d’une identité que je me suis forgée moi-même par la suite, autour du rire. Mais je n’ai pas besoin de revendiquer une appartenance à une communauté quelconque.

A l’instar d’autres artistes vous avez délaissé une profession reconnue pour votre passion d’artiste. Comment se fait le déclic ? Il y a un vrai décalage entre mon début de parcours professionnel (ingénieur sorti de Centrale, situation stable, l’image du 1er de la classe sérieux, etc.) et la fragilité de la scène. Et c’est cette fragilité que j’aime par-dessus tout : le verdict et la récompense du public sont immédiats. Ca passe ou ça casse Et quand ça passe, c’est magique ! Mon plaisir est de faire rire le public, loin des bureaux et des ordinateurs. Mes parents étaient flippés quand je leur ai annoncé la nouvelle. Mais ils sont très fiers de moi. Et je ne peux que les remercier de m’avoir donné la possibilité d’avoir une situation qui m’a permis ensuite de faire mes choix personnels.

Est-ce que Marrakech sera votre première scène marocaine ? Marrakech sera ma 4ème scène au Maroc. J’ai déjà joué deux fois à Rabat et une fois au Megarama de Casablanca. Le rendez-vous du Marrakech du Rire représente pour moi un grand moment, dans mon pays de cœur. C’est un des plus beaux Festivals de la Francophonie. Alors forcément il y a du stress, de la pression… mais dans un « mood » marocain : je sais que ça va bien se passer, parce que c’est « à la maison ». J’en ai déjà les yeux qui brillent ! Je prépare un show spécialement arrangé pour l’occasion. C’est mon show de base, mais enrichi avec des allusions en dialecte « Darija », plus de stand-up, plus de place à l’improvisation et un certain humour marocain que je n’ai pas l’occasion de développer en France.

Vainqueur du Festival Juste Pour Rire Lyon

Quel message souhaitez-vous adresser au public marocain ? Le plus beau cadeau que puisse me faire le public c’est de venir me rencontrer sur scène. Alors venez partager ce moment unique ! Mag Du Rire

35


Mag/Portrait

FETEZ AVEC EUX LES 10 ANS DU JCC Pour fêter son 10ème anniversaire, le Jamel Comedy Club investit l’Espace Prestigia pour 4 soirées événements. Au programme de ces soirées exceptionnelles, des sketches, des invités surprises, des chansons et happenings grandioses. A ne manquer sous aucun prétexte !

© André D

ALBAN IVANOV

La TROUPE DU JAMEL COMEDY CLUB DU 28 JUIN AU 1er JUIILET à l’espace PRESTIGIA Formé dès 11 ans à l’improvisation théâtrale par Alain Degois, dit Papy, qui n’est autre que le professeur de théâtre de Jamel Debbouze, Alban Ivanov devient maître de cérémonie dans le cabaret urbain « Ca peut chémar » sur Canal+ en Ses interprétations décomplexées sont remarquées par Jamel Debbouze qui lui confie l’animation de la scène ouverte du Comedy Club. Entre et , il fait de multiples apparitions à la télévision (le SAV d’Omar et Fred, Bref, Le Grand Journal, le Before,) et signe son premier rôle au cinéma dans le film « Les Mythos ». En , après un passage très remarqué au Marrakech du Rire avec son sketch « le Foot », Alban devient un élément phare de la Troupe qu’il présente et anime.

© Francois DARMIGNY

© Francois DARMIGNY

BAMBI

YOUNES

Jason Brokerss

36

Mag Du Rire

© Francois DARMIGNY

Younes et Bambi se rencontrent lors d’une scène ouverte en : Younes forme alors un duo avec un autre comédien, absent ce jour-là. En coulisses, il croise le regard de Bambi qui s’apprête à monter seul sur scène. Younes lui propose alors d’improviser un sketch à deux : la magie opère, le duo de l’arabe et du juif naît ce soir-là. Repérés par Jamel Debbouze lors d’une scène ouverte au Comedy Club, Younes et Bambi intègrent la Troupe en septembre Ils ont su s’imposer comme LE duo comique du moment ! Jason Brokerss démarre la scène en C’est après avoir assisté à un spectacle dans un café-théâtre parisien que ses amis l’encouragent à s’essayer au stand-up. Deux ans plus tard, il fait partie de la troupe du Jamel Comedy Club et prépare son premier spectacle. Son attitude nonchalante et son humour atypique en font un personnage attachant qui vous entraîne dans ses histoires aussi étranges qu’hilarantes. On ne sait jamais ce qu’il va dire ou faire. Une seule certitude : il sait nous faire rire. Aujourd’hui, en plus d’être humoriste, Jason est sollicité pour sa plume. Il collabore avec d’autres humoristes sur l’écriture de leurs spectacles.


PAUL SERE

Issu de la nouvelle génération du stand up, Paul Séré a participé à plusieurs saisons du Jamel Comedy Club. Comédien, il a prêté sa voix à la série « Gang de macaques » sur France 5 et a joué dans « Encore heureux » avec Sandrine Kiberlain et Edouard Baer. Il a aussi écrit pour la télévision et la radio (Le grand journal de Canal +, Les Affranchis sur France Inter, etc.). Il prépare actuellement son prochain spectacle solo et entame l’écriture de son premier scénario de long-métrage.

© Francois DARMIGNY

© Francois DARMIGNY © arthurchedeville

Pendant 3 ans, Inès Reg va se roder sur les scènes parisiennes, du petit café-théâtre à la DEBJAM. Son dynamisme, son sens du rythme et son talent pour l’improvisation vont lui permettre de participer au tournage du JCC 7, du JCC Hebdo et d’intégrer la Troupe du Jamel Comedy Club. En avril , elle va à la rencontre de son public avec son premier spectacle « Hors Normes » ; c’est un véritable succès. On la retrouve aujourd’hui sur la scène du Marrakech du Rire : un nouveau rêve qui se réalise !

FADILY CAMARA

Passionnée par la scène depuis toujours, Fadily Camara écume les stages théâtraux. A force de persévérance, elle finit par écrire et créer son propre sketch qu’elle jouera dans plusieurs cafés-théâtres et fera carton plein. Rapidement repérée dans le monde de l’humour, Jamel Debbouze l’invite à participer aux Best Of de la scène ouverte du Comedy Club ; elle en gagnera la finale. Elle rode actuellement son premier one-woman show. Fadily est l’un des éléments forts et indispensables de la Troupe.

DJIMO

© Christine Coquilleau

INES REG

© D.R

NICK MUKOKO

Passionné des arts, c’est d’abord en tant que danseur HipHop que Nick Mukoko se fait connaître en : il devient tour à tour danseur d’Arielle Dombasle, de Yael Naïm, Lorie, Tal, Shy’m et des Stars des années 80 avant de rejoindre la comédie musicale « Disco ». En parallèle à sa carrière prometteuse de danseur, il s’inscrit en dans une école d’improvisation théâtrale et arpente les scènes parisiennes avec son one-man-show. Il finira par se faire repérer par Jamel Debbouze qui l’invitera à se produire sur la scène de ses rêves : le Comedy Club. Depuis, Nick Mukoko est un membre fidèle de la Troupe du Jamel Comedy Club. Il est également présent en tournée avec la Troupe.

Ce jeune humoriste originaire de la petite ville de Limoges descend directement de l’espace pour taper des barres. Il ne fait pas du stand-up de quantité mais de qualité ! Djimo n’est pas pressé, mais il est drôle.
Djimo va à son rythme, mais il n’est pas largué.
Comme il dit, « rien ne sert de courir, il faut vanner à point ». Djimo vous livrera sa vision du monde décalé dans un spectacle qu’il n’a pas encore écrit mais ça va arriver ! Vous l’aurez compris Djimo c’est l’homme qui arrive à point dans le monde de l’humour ! Mag Du Rire

37


Mag/Portrait

LES INQUALIFIABLES

Amine et Oubeid : la nouvelle ère de humour décalé au Maroc

LES INQUALIFIABLeS Sur scène

© Oussamabenbilaphotographie

Jeudi 29 JUIN au COlisée

L’humour et le rire ne peuvent que faciliter la communication. Comment faites-vous cohabiter vos parcours universitaires et votre succès sur scène ? Lorsqu’on adopte dans sa vie deux activités de façon durable, cela ne peut donner ses fruits que si d’abord on a pleinement conscience de ce choix et qu’on accepte les contraintes que cela implique. Puis, dans un second temps on accepte la discipline pour faire la part des choses en adoptant un emploi du temps rigoureux pour mener en parallèle les deux activités. Donc, prise de conscience, organisation et discipline pour gérer le temps en fonction des priorités et des contraintes. Rire et thérapie : un phénomène connu. Mais rire et management ? Scientifiquement le rire provoque une libération des endorphines qui sont des opiacés naturels, autrement dit des substances proches de l’opium, produites par le cerveau, et qui ont un effet similaire à celui de la morphine ; ce qui implique un état de détente physique et psychique chez le patient. Le rire et le management pour nous sont deux aspects indissociables, vu que pour transmettre une prestation 38 38 Mag Du Rire

humoristique, l’artiste est amené à gérer, coordonner entre les différentes tâches afin de produire un événement de qualité ; de ce fait le management reste un atout indispensable pour la réussite d’un événement de rire. Dans le management il y a différents aspects dont l’organisation et le contact humain avec les acteurs impliqués. Nul doute que l’humour et le rire ne peuvent que faciliter la communication et en conséquence contribuer à l’efficacité de l’acte management. La scène en duo, la scène au sein d’une troupe (avec Hassan El Fad), quel est le challenge proposé par chacune des expériences ? La prestation en duo se caractérise par le fait que le résultat positif ou négatif a une répercussion exclusive sur le duo « Les Inqualifiables ». Il s’agit donc d’avoir présent à l’esprit l’image de marque de notre duo. La prestation dans le cadre d’un groupe s’inscrit dans le cadre d’un objectif de groupe où la responsabilité est accrue pour apporter la contribution au succès de la prestation du groupe. Que représente pour vous cette première scène au Festival de Marrakech ? Le premier sentiment est d’abord ce grand honneur qu’on nous fait. On est conscient de cette lourde responsabilité pour être à la hauteur de cette confiance qu’on nous porte ; sans oublier que c’est une heureuse opportunité qui s’offre à nous pour nous faire connaître via ce Festival dont l’audience nationale et internationale n’est pas à démontrer. Tout cela fait que nous sommes fortement motivés pour donner le meilleur de nous même.


PAROLES

De PARTENAIRES MARRAKECH DU RIRE

Christophe Pomez

Directeur de l’Institut français de Marrakech Partenaire institutionnel historique du Festival

Pour vous qui prenez vos fonctions cette année, que représente ce Festival ? Quand on parle de rire, on pense souvent que cela ne sera pas une affaire à prendre trop au sérieux… Et pourtant : promouvoir la langue française, les valeurs et la diversité de la Francophonie, développer la coopération culturelle entre la France et le Maroc, accompagner la professionnalisation des artistes, favoriser la liberté d’expression artistique et l’accès à la culture au plus grand nombre de Marrakchis ; autant de missions que l’Institut français a le plaisir de réaliser tout au long de l’année et en particulier durant l’évènement Marrakech du Rire avec toute l’équipe du Festival. Car c’est bien là le sens du partenariat entre l’Institut français de Marrakech et le Festival Marrakech du Rire : inscrire cet éphémère instant de fête de l’humour dans une vraie perspective durable de favoriser le vivreensemble. A la fois lieu d’accueil des spectacles et partenaire de la Masterclass, l’Institut français du Maroc, site de Marrakech, s’engage aux côtés du Festival pour valoriser les jeunes talents et contribuer à l’image d’une ville ocre joviale et ouverte au monde ! Quelle est pour vous la place de l’humour dans la cohabitation des peuples ? Comme le souligne mon prédécesseur Pierre Raynaud, « le rire est le meilleur vaccin contre les amalgames et les préjugés ». Je crois effectivement à la puissance de l’humour dans nos sociétés, à sa force transformatrice, à sa capacité de nous permettre de prendre de la distance mais aussi à son pouvoir d’éduquer à la tolérance pour une meilleure cohésion sociale, notamment avec celles et ceux, parfois, qu’on a coutume de juger, d’humilier et d’exclure. Je crois également à son étonnante qualité de faire résonner la diversité de tous les accents d’une langue et à être un véritable catalyseur du respect de l’autre et de sa culture. Ne plaisantons pas avec le rire et l’humour, ce sont des armes de construction massive !

Mag Du Rire

39


PAROLES

De PARTENAIRES

EUROPE 1 Partenaire radio

Pourquoi Europe 1 comme partenaire du plus grand Festival d’humour francophone du monde était une évidence ? Ancré depuis toujours dans l’ADN d’Europe 1, l’humour occupe une place importante sur l’antenne de la station. De Nicolas Canteloup à Anne Roumanoff en passant par Jérôme Commandeur, Willy Rovelli, Matthieu Noël ou encore Christine Berrou, ils apportent chaque jour une note de gaieté et d’impertinence. S’associer au plus grand Festival d’humour francophone du monde était donc une évidence pour Europe 1. A cette occasion, Thomas Joubert et l’équipe du Grand direct des médias et Alessandra Sublet entourée de la bande de La cour des grands réaliseront leurs émissions depuis le Festival.

MARRAKECH DU RIRE

SAMSUNG

La technologie au service de l’humour Qu’est-ce que cela signifie de devenir « partenaire technologique » du Marrakech du Rire ? Etre partenaire technologique du Marrakech du Rire permet de renforcer les liens entre la scène, les artistes, ainsi que le public et la technologie. Nos produits sont innovants et leaders en terme de technologie de la communication et du display, ce qui permettra aux spectateurs du Marrakech du Rire de bénéficier d’une expérience unique et immersive.

40

Mag Du Rire


Mag Du Rire

41


Mag/Portrait

Libres de rire ensemble

LA caravane « libres ensemble » © DR

à l’institut français

42

Mag Du Rire


Les ateliers proposés aux enfants s’organisent autour de plusieurs thématiques L’initiative « Libres Ensemble », lancée en mars par la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a permis à plus de jeunes sur les cinq continents de s’exprimer et de clamer leur amour de la liberté. En encourageant l’échange, en facilitant la rencontre, elle engage les jeunes dans une dynamique positive. Dans la période actuelle marquée par de nombreux conflits et caractérisée par une tentation de repli sur soi, l’initiative « Libres ensemble » est plus que jamais nécessaire. Les jeunes de l’espace francophone se sont vite appropriés cette initiative. La plateforme « Libres ensemble » (autumnrock.be) a recueilli de nombreux témoignages de jeunes. Des jeunes qui ont des idées, du talent, qui sont créatifs, qui ont soif de vivre, de découvrir et qui représentent un vecteur de paix. Quant aux vidéos de la campagne « Libres ensemble », elles ont été visionnées plus de fois. Ces actions et les témoignages reçus ont permis de découvrir les projets, les espoirs et les rêves de la jeunesse francophone. Grâce à eux, une véritable mobilisation a pu voir le jour. Ce souffle de liberté doit maintenant être entretenu. C’est pourquoi l’Organisation internationale de la Francophonie a décidé de s’investir pleinement dans la consolidation du mouvement. De nouvelles actions sont mises en œuvre afin d’aider les jeunes francophones à porter un message de liberté, de paix, de solidarité et de fraternité.

• le « libres ensemble » dans leur vie quotidienne : identifier les problèmes et proposer des solutions à leur niveau • initiation au conte, à la poésie, au slam : définition, structure, écriture • création collective (« ensemble ») d’un texte ou de petits textes individuels • écriture d’une chanson et création d’une mélodie

La refonte de la plateforme « Libres ensemble » est en marche afin d’offrir aux jeunes de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux espaces d’expression. Des activités sportives et artistiques sur le thème « Libres ensemble » seront organisées en juillet, lors des Jeux de la Francophonie à Abidjan. C’est dans cet esprit que la Caravane « Libres ensemble » va entamer son voyage avec un spectacle vivant et participatif. Ce projet soutenu par l’OIF a été créé par 3 conteurs : KPG (Burkina Faso), Dorient Kaly (Congo), Stéphane Guertin (Canada) et un musicien Simon Chenet (France). La solidarité, la citoyenneté et le respect de la diversité feront partie des thèmes abordés par les conteurs. Le Marrakech du Rire sera la première étape de la Caravane « Libres ensemble ». Une caravane pour faciliter l’échange, le dialogue, la transmission, la circulation des mots. Des mots pour dire, pour nommer les maux… ou pour mieux les chasser. Des mots pour exprimer l’espoir et l’envie de créer du commun et d’œuvrer pour un monde ouvert, solidaire, fraternel. Des mots pour agir. Pour permettre aux jeunes de rappeler sans relâche leur volonté de vivre libres ensemble, et surtout libres de rire ensemble.

autumnrock.be

Programme : Du mercredi 28 au vendredi 30 juin : ateliers contes et musique Samedi 1er juillet : ateliers et spectacle Mag Du Rire

43


Mag/Portrait

SCèNE DéCOUVERTE

El Mehdi Chehab porte bien son nom : Chehab/l’étincelle. A 26 ans, il a déjà un palmarès riche : directeur-fondateur du Festival d’humour Blanca LOL, lauréat de l’édition du Festival international du rire de Casablanca (FIRC) et de l’édition du Festival international de l’art du One Man Show. Entre et , il continue sa formation auprès d’Oscar Sisto en participant à la Masterclass du Rire à Marrakech. En juin , convié à jouer au gala d’ouverture du Festival du Marrakech du Rire, le public l’adopte instantanément ; son sketch réunira plus d’un million de vues sur Facebook. Fin , son nouveau one Man show « True Story » est un succès. Il fait partie de la pépinière de talents qui anime la première saison du Jamel Comedy Club Maroc diffusée sur 2M.

SAAD MABROUK LECHILD

© DR

El Mehdi CHEHAB

SCène découverte

VENDREDI 30 juin AU COLISée

© DR

Une nouvelle génération d’humoristes marocains.

C’est en que Saad Mabrouk se fait repérer lors de la Masterclass du Rire du Festival ; il y aiguise son écriture et son jeu scénique et devient, pour le public, Saad Mabrouk LeChild Il fera du Festival, son pèlerinage artistique annuel en participant aux éditions suivantes des Masterclass ainsi qu’aux Scènes ouvertes. Il se fait remarquer sur les scènes humoristiques du Royaume en se produisant en première partie de nombreux artistes (Eko, Djal, El Jem, ). Il écrit et met en scène son premier One Man « MAROCKAN GUY ». Il joue en Franco-Darija, tirant le meilleur des deux langues, et surtout le plus drôle ! L’humoriste enchaine depuis , les apparitions sur les scènes des plus grandes villes du Maroc (Casablanca, Rabat, Marrakech, El Jadida ) et a joué très récemment sur quelques scènes parisiennes tel que la Debjam du Comedy Club.

nisrine EL MNAJJA

Zouhair Zair, véritable bombe d’énergie depuis son école primaire, a toujours été le premier à animer les sorties scolaires, et les fêtes de fin d’année. Au fil des années, il a pris à conscience de son talent d’humoriste grâce aux remarques de son entourage. En /, il participe à plusieurs festivals du rire et remporte le 2è prix au Festival « Casa Stand-up ». Après avoir touché les internautes avec sa web série « Zouhair matalan », le jeune talent trouve son public. Il fait également partie des artistes à l’affiche de la version marocaine de la fameuse émission Jamel Comedy Club Maroc, diffusée sur 2M pendant le Ramadan 44

Mag Du Rire

© DR

© DR

ZOUHAIR ZAIR

Cette jeune comédienne, originaire de Fès, formée au théâtre, participe en au concours « Comedia » et est très vite repérée et invitée au « Comedia Show ». Depuis, elle n’a pas arrêté : son talent l’a conduite à participer à des tournées de théâtre au Maroc et à l’étranger, à jouer dans des sitcoms et – plus récemment – à participer au premier Jamel Comedy Club Maroc. En , Hassan El Fad l’invitait à partager sa scène au tout nouveau Marrakech du Rire. Cinq années plus tard elle est de retour à Marrakech sur la scène du Colisée.


PAROLES

M6

Diffuseur du Gala depuis

De PARTENAIRES

La diffusion du Gala du Marrakech du Rire est devenue, en 6 ans, un rendez-vous incontournable qui clôture la saison. Comment avez-vous vu évoluer et grandir cet événement, à Marrakech et sur vos antennes ? MARRAKECH DU RIRE Le Groupe M6 est très fier d’être le partenaire historique du Marrakech du Rire depuis le premier jour, et d’accompagner Jamel Debbouze, depuis , dans la création originale d’un spectacle exceptionnel. Le Marrakech du Rire c’est la rencontre de stars de l’humour et de nouveaux talents et la volonté, chaque année, de révéler de nouveaux artistes. Le Marrakech du Rire c’est un Festival multiculturel qui permet de renforcer les liens d’amitié entre la France et le Maroc. Le Marrakech du Rire c’est un spectacle qui fait le bonheur des spectateurs et téléspectateurs tous les ans, et qui a battu ses records d’audiences en en réunissant millions de téléspectateurs sur M6. Alors, nous sommes très heureux qu’en , pour sa 7ème édition, le Marrakech du Rire et le Groupe M6 continuent de grandir ensemble !

TV5 MONDE

Fenêtre sur le monde francophone Depuis 6 ans vous donnez au « Gala Jamel et ses amis » une fenêtre d’audience mondiale. Quelle est la place de ce rendez-vous annuel pour TV5 Monde ? Le « Gala Jamel et ses amis », résolument francophone dans tous ses accents et sa diversité s’inscrit parfaitement dans l’ADN de TV5MONDE. Il est un rendez vous de divertissement récurrent depuis 6 ans sur l’ensemble des antennes de TV5MONDE. Il est particulièrement attendu sur la chaîne Maghreb-Orient où il fait habituellement partie d’une programmation spéciale Ramadan. Partout ailleurs dans le monde, il est diffusé à l’occasion de la programmation spéciale des fêtes de fin d’année.

et toujours aussi irrésistible

autumnrock.be

CAFES CARRION, PARTENAIRE DU Mag Du Rire

45


46

Mag Du Rire


Mag/Portrait

LE SHLEMIL THEATRE

En regardant ces deux fantômes sans âge tourbillonner sur scène, on peut penser à Charlie Chaplin aussi bien qu’à la Famille Addams !

LES AMES NOCTURNES

© DR

Samedi 1er JUILLEt à l’institut français

Votre compagnie s’appelle le Shlemil Théâtre. Que signifie « Shlemil » ? « Shlemil » est un mot Yiddish. Il désigne un personnage maladroit et malchanceux qui dit la vérité sans le savoir. En français, on pourrait dire le clown, ou le bouffon. C’est au départ un personnage du folklore qui ressemble beaucoup à son cousin dans la culture musulmane, Nasreddine Hodja (Djha au Maghreb), tout aussi drôle et attachant : la preuve que l’humour et la tendresse sont universels et dépassent les frontières !

Comment définiriez-vous en quelques mots le spectacle proposé aux enfants du Festival ? C’est une plongée délirante, absurde, drôle et tendre dans l’univers des rêves. On suit deux personnages très attachants à travers leurs aventures les plus inattendues, tandis qu’autour d’eux les objets du quotidien prennent vie avec fantaisie et malice sur un rythme effréné. L’humour y côtoie la poésie et, en regardant ces deux fantômes sans âge tourbillonner sur scène, on peut penser à Charlie Chaplin aussi bien qu’à la Famille Addams !

Qu’est-ce que cela représente pour vous de présenter ce spectacle au Festival du Marrakech du Rire ? C’est un grand plaisir et un honneur que d’être associé à ce magnifique Festival ! Nous partageons vraiment les valeurs d’universalité, de partage et de rencontre que défendent Jamel et toute l’équipe du MDR. Et associer une forme théâtrale et poétique comme la nôtre aux One-man shows mythiques du Festival nous semble une merveilleuse initiative, car il y a plein de façons de rire et faire rire !

Clowns, danseurs, magiciens, acrobates : vous cumulez les disciplines. Comment les faites-vous cohabiter quand vous créez un spectacle ? Avec le cœur ! Nous sommes ensemble sur la scène, mais aussi dans la vie et ce depuis 17 ans déjà ! Lorsque nous créons nos spectacles, c’est notre complicité, bien réelle, qui nous permet d’improviser en toute liberté et de donner vie à nos deux alter-ego sur scène. Même s’ils n’ont pas de nez rouge, ce sont des clowns, qui peuvent donc tout se permettre - à condition d’être à la fois très Sincère - et de mauvaise foi comme les enfants ! Ainsi, pour exprimer notre amour du rire et de la vie, nous avons recours à tout ce que nous savons faire et, finalement, le spectateur trouve cela naturel car les exploits de nos personnages ont toujours un sens pour eux, et ne sont jamais gratuits. Enfin, sauf aux Marrakech du Rire, alors n’hésitez pas !

Est-ce que ce sera votre premier spectacle au Maroc ? Nous avons créé Les Âmes Nocturnes il y a 8 ans, et l’avons joué plus de fois à travers le monde jusqu’en Chine ! Nous avons également joué d’autres spectacles aux USA, en Russie et partout en Europe. Mais c’est la toute première fois que nous nous produisons au Maroc Et même que nous y mettons les pieds tout court ! Nous sommes impatients de rencontrer le public marocain et d’expérimenter sa chaleur et son entrain mythiques !

Mag Du Rire

47


Mag/Portrait

La Scène Internationale des Jeunes Talents Découvrez tout l’humour du monde francophone

Scene Internationale des jeunes talents

© Pierre Vogel

© DR

MERCREDI 28 juin à l’institut français

Didier Lambert – Gagnant ComediHa ! (Québec)

Jessie Kobel – Gagnant Morges Sous Rire (Suisse) Lauréat scène ouverte de Morges-sous-Rire A peine 23 ans et déjà un parcours sans faute sur les scènes romandes ! C’est depuis tout petit qu’il suit son père (un certain Bernie Constantin) sur la route du Rock’n’Roll, mais lui c’est l’humour qu’il a dans le sang. Dans ce premier spectacle intitulé « Get up, Stand-Up », Jessie Kobel vous emmène dans son univers anecdotique en mêlant avec brio stand-up, comédie et musique. Membre émérite du Swiss Comedy Club, il a fait rire jusqu’à Anthony Kavanagh ou encore Gad Elmaleh qui l’ont choisi pour faire leurs premières parties. A découvrir absolument !

© DR

Tantôt attachant, tantôt grinçant, Didier aime bousculer, choquer, mais surtout faire rire. À l’été , il entre dans la cour des grands en remportant le prix Révélation de chacun de ces prestigieux Festivals que sont ComédiHa! (Québec) et Juste pour rire (Montréal). Que ce soit en chanson, armé de son ukulélé, ou dans des numéros de stand-up classiques, avec des comparaisons déjantées, il vous surprendra et vous fera rire à coup sûr. Sa présence ne passera pas inaperçue !

Freddy Tougaux nait publiquement le 11 janvier : la Belgique baigne en pleine crise gouvernementale. La verve, la spontanéité et la congruence particulière de ses propos sont appréciées par les internautes qui réclament d’autres interventions ! Et puis, soudain arriva ce qui devait ne pas arriver ! Un accident… heureux : Freddy sort une chanson « Ca va d’aller » Un hymne à la positivité, une turlurette contre la morosité ambiante Il se retrouve sous les spotlights d’une émission télévisuelle à grosse audience en France pour y pousser son cantique à tics et sa rengaine création plaît au public ! L’homme qui vient d’en bas et aime tant s’exprimer tout haut, a remporté le seul concours à sa portée : le concours de circonstances. Et le voici ainsi propulsé au devant de la scène. 48

Mag Du Rire

© DR

Freddy TOUGAUX – Voorire de Liege (Belgique)

Margot Winch – Performance d’Acteurs (Cannes- France) Discrète, malicieuse, nourrie des essayistes de notre temps, elle évoque aussi bien sa région natale, le Nord, que nos incohérences. Jongleuse de mots, elle a gagné le prix LCL du stand-up. Loin de la banalité normée, elle n’hésite pas à aborder des genres inattendus.


Mag Du Rire

49


50

Mag Du Rire


Mag/Portrait

MIZ

Il encadrera les ateliers arabophones de la Masterclass.

MASTERCLASS DU RirE

SAMEDI 1er JUILLET à l’institut français

Quelle fut votre réaction lorsque Oscar Sisto vous a appelé pour le rejoindre sur la Masterclass ? J’ai été honoré, moi qui rêvais d’un Oscar j’ai fini par l’avoir (rire). Non, plus sérieusement, le fait de collaborer avec Oscar est d’abord une chance, parce que je vais apprendre beaucoup de lui. Je sens la pression monter de plus en plus et j’ai hâte qu’on commence cette aventure ensemble. Comment imaginez-vous votre travail avec Oscar et ces jeunes talents en herbe ? Apporter un maximum de technique de scène et d’écriture à ces jeunes talents, les encadrer d’une manière professionnelle comme j’aurais aimé qu’on m’encadre aussi.

© DR

En , l’expression humoristique arabophone réintègre la Masterclass, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? C’est une reconnaissance pour la langue locale qu’est le Darija. Aujourd’hui elle se démocratise de plus en plus. Et puis aussi parce que, au fur et à mesure des éditions, la Masterclass à vu grandir ses lauréats qui ont fait leur place sur la scène nationale et remplissent les salles. C’est un excellent point gagné.

LES ENCADRER COMME j’aurais aime qu’on m’encadre.

Pensez-vous que le Festival a contribué à l’émergence de nouveaux artistes humoristes au Maroc ? Sans aucun doute oui, vous savez au Maroc la culture du spectacle commence à prendre de l’ampleur ce qui n’était pas le cas avant. Aujourd’hui le Festival est non seulement une bonne carte visite pour le pays mais aussi une usine de jeunes talents qu’il nous dévoile chaque année et qu’il accompagne même après le Festival. Donc la contribution par apport à l’émergence des artistes est plus qu’efficace ; elle est tout simplement parfaite. Vous êtes en rodage de votre nouveau spectacle. Quel en sera le titre ? Et qu’y raconterez vous ? Mon nouveau spectacle je l’ai appelé « Posage ». Maintenant que le public m’a adopté, j’ai envie de nouer un rapport familial avec lui. C’est pour ça que j’ai envie de me « poser » avec le public comme à la maison, parler de tout : des relations homme-femme, de l’éducation nationale au Maroc, un peu de politique, un peu de religion de sport et même de rien parce qu’à partir de rien en peut faire quelque chose de BIEN. Mag Du Rire

51


Mag/Portrait

JAW JAB - Version

Venez détendre vos zygomatiques devant une comédie coquine et moderne, mise en scène par Abdellatif Dechraoui.

JAW JAB

SAMEDI 1er JUILLET AU THéâTRE ROYAL

MOHAMED EL JEM

© DR

Auteur et comédien

Quarante ans de scène, cent-vingt pièces écrites et/ou interprétées, six comédies de situation jouées, El Jem est un homme de théâtre emblématique. Il débute au sein de la Troupe Nationale, affiliée au Théâtre Mohamed V à Rabat, dans les années Et depuis, sa notoriété n’a cessé de s’affirmer et sa côte de monter dans la bourse des valeurs sûres des planches marocaines. Mais il reste fidèle à ses amis comédiens de la Troupe Nationale avec qui il partage très souvent la scène. Au début des années , il s’engage dans des sitcoms qui connaissent un grand succès tels Famille de Si Marbouh et Sir Hta Tji. Ses œuvres théâtrales les plus connues, dans lesquelles il joue également : Almaraätou Alati, Jar Ouar Majrour, Jaw Jab, ou Arrajoulou Alladi.

LA DISTRIBUTION

52

Mag Du Rire

© DR

© DR

© DR

Aziz Mouhoub El Hachmi Benameur Mohamed Ibnoubar Mohamed El Jem Malika El Omari Souad Khouyi Sanae Mahiedine


partenaire du Marrakech du Rire

Mag /Les radios du monde entier se pressent au Marrakech du RIre Partenaire des événements culturels incontournables, Europe 1 est fière de s’associer au Marrakech du Rire. Pour la septième édition du festival d’humour créé par Jamel Debbouze, la station délocalise deux de ses émissions à Marrakech. Thomas Joubert et l’équipe du Grand direct des médias passeront au crible l’actualité du PAF avec humour et bonne humeur en direct du festival. Toujours avec optimisme et bon esprit, la bande de La cour des grands menée par Alessandra Sublet sera elle aussi en direct du Marrakech du Rire. Populaire et exigeante, Europe 1 allie information, divertissement et culture. Réactive et rigoureuse dans le traitement de l’information, ambitieuse dans son offre de divertissements, et exigeante dans ses rendez-vous culturels, la station se caractérise par sa modernité et par la relation de proximité qu’elle entretient avec ses auditeurs. Ancré depuis toujours dans l’ADN d’Europe 1 , l’humour occupe une place importante sur l’antenne de la station. De Nicolas Canteloup à Anne Roumanoff en passant par Jérôme Commandeur, Willy Rovelli, Matthieu Noël ou encore Christine Berrou, ils apportent chaque jour une note de gaité et d’impertinence. Ecoutée, chaque jour, par plus de 4,4 millions* d’auditeurs âgés de 13 et +*, Europe 1 est très présente sur les réseaux sociaux et fut le premier média européen à lancer une Social Room en La station est également la première radio sur Internet avec près de 8,2 millions de Visiteurs Uniques par mois**. * Médiamétrie , LV, 13+,5hh, ND16, AC ** Netratings - audience internet global – France Janvier , 15 +

autumnrock.be 1

23/03/

RFM, la petite sœur d’Europe 1, sera également de la partie La matinale de RFM sera présente le vendredi 30 juin au Mövenpick, avec la pétillante Justine Fraioli.

LFM et Contact FM Nos voisins suisses qui voient la vie en violet seront là avec LFM la radio, pour leur première au Festival. Nos cousins belges de Contact FM, que l’on ne présente plus, seront là également. Vibe Radio La jeune radio ivoirienne qui monte, qui monte, qui monte viendra vivre sa première participation au Festival du Marrakech du Rire.

Hit Radio - Radio 2M - Atlantic Radio Côté Marocain, nous pourrons compter comme chaque année sur Hit Radio, Radio 2M et Atlantic Radio pour couvrir le Festival.

Mag Du Rire

53


54

Mag Du Rire


Mag/Portrait

SYLVIANE

Festivalière de la 1ère heure

Mes réservations sont faites ! Je ne raterai pas une journée de Festival.

Vous êtes revenue tous les ans. Oui je suis une fidèle. J’ai vu grandir le Festival. J’ai découvert sur scène plein d’artistes que je ne connaissais que par la télé. J’ai adoré Ary Abittan, Caroline Vigneaux, Ahmed Sylla, Fatsah… Je trouve les comiques marocains extraordinaires. Je me souviens aussi de Stromae qui interprète « Alors on danse » avec un orchestre traditionnel marocain. Cette version était magnifique. Un mélange de cultures que j’adore. Je la préfère même à la V.O. Qu’auriez-vous envie de découvrir au Festival? Retrouver l’atmosphère du Festival dans les rues de la ville. J’ai adoré avec la cavalcade de chevaux et la parade de grosses têtes… dont celles de Jamel. Un souvenir extraordinaire. Il faudrait développer les festivités dans les rues pour les gens de Marrakech : renouveler les parades, développer des scènes gratuites en ville. Peut être créer un « off » du Marrakech du Rire.

© DR

Vous avez assisté aux 6 éditions du Marrakech du Rire ! Oui, tout a commencé en J’ai été invitée par Omar et Hélène Sy. J’ai assisté au one woman show de Florence Foresti. Derrière moi il y avait Richard Berri, Sandrine Kiberlain. Et le lendemain, la soirée de gala au Palais des Congrès. C’était un tout petit Festival. Le Gala du Badii a commencé en Pour la 2è édition du Festival, j’étais invitée par Omar et Hélène et aussi par Oscar Sisto qui débutait la Masterclass. On aurait dû aller faire la fête ensemble au cocktail mais ma fille était malade alors… Mais depuis je me suis rattrapée…

PAROLES

De PARTENAIRES MARRAKECH DU RIRE

PALACE ES SAADI

Rendez-vous hôtelier des Festivaliers Depuis 6 ans vous accueillez les Festivaliers du Marrakech du Rire. Que voulez vous leur souhaiter pour ce 7ème Festival ? Que cette 7ème édition du Marrakech du Rire soit plus que jamais celle du divertissement et de l’émotion ! Le Es Saadi Marrakech Resort souhaite aux Festivaliers de vibrer, rire, rêver et célébrer cette grande fête de l’humour avec les artistes, dans la magie de Marrakech.

Mag Du Rire

55


Mag/Un engagement citoyen

En , le Festival du Marrakech du Rire crée Cette fondation a pour objectif de : • Permettre à un artiste iconoclaste, humoriste, auteur, comédien, réalisateur et producteur de se doter d’un outil capable de faire rayonner ses convictions humanistes, dans un monde marqué par la violence, les préjugés et les amalgames. • Remettre le rire et la dérision au cœur de l’Humanité pour fonder ensemble l’avenir de la planète. Définir une plateforme opérationnelle chargée de : • Développer des pôles de détection et de formation aux métiers du rire. • Toucher au Maroc : jeunesses urbaines et rurales. • Toucher les pays francophones : Afrique subsaharienne, Maghreb, Asie, Amérique du Nord.

56

Mag Du Rire

• •

• •

Favoriser l’émergence de lieux de représentation de spectacles d’humour sous toutes leurs formes : Organiser et produire des événements autour de l’humour en scène : tournées, galas, festivals, actions à caractère sociale et solidaire. Organiser des manifestations d’échanges d’action au profit des personnes en situation d’exclusion sociale ou économique et en faveur des jeunes à fort potentiel issus de milieux défavorisés en général. Etablir des liens entre les jeunes et le marché de l’emploi et promouvoir l’esprit d’initiative et d’innovation. Lever des fonds auprès des finances publiques, parapubliques et privées dans le cadre des lois en vigueur sur le mécénat.


Mag Du Rire

57


Mag/Un engagement citoyen

NOUJOUM

© Laïd Liazid

Un sourire sur le visage des enfants malades

Quelles ont été les réalisations accomplies avec l’argent récolté en ? Les sommes collectées en nous ont permis d’acheter des médicaments et de réaliser des examens non pratiqués à l’hôpital au profit des enfants atteints de cancer admis au service d’onco-hématologie du CHU Mohammed VI de Marrakech et de l’unité d’oncologie-hématologie de l’Hôpital d’Enfants Abderrahim Harouchi de Casablanca. Les examens pris en charge, notamment à Casablanca, sont des caryotypes et des scintigraphies réalisés dans des centres privés. Ce sont des examens dont l’importance est capitale au moment de la phase du diagnostic de la maladie et pour orienter le protocole. Nous avons également appris qu’une personne a personnellement effectué un don en nature, de médicaments, remis directement au Pr Jamila El Houdzi chef du service d’oncologie-hématologie de l’Hôpital Mohammed VI de Marrakech. Combien d’enfants ont pu assister au Charity Football Game et quelles ont été leur réactions ? Environ 40 enfants, entre 3 à 15 ans, et leur familles étaient présents et ont pu assister au Charity Football Game. Le moment incontestablement le plus émouvant fut celui où les enfants ont pu descendre sur la pelouse et rencontrer Jamel Debbouze, les joueurs professionnels et les artistes qui s’étaient mobilisés pour eux. De belles photos ont immortalisé ces instants. Quelles actions envisagez-vous d’engager avec les fonds qui seront récoltés en ? Nous souhaitons avant tout consolider notre action au profit des enfants atteints de cancer en leur procurant des médicaments et en finançant des examens médicaux. Ce sont des médicaments et examens très coûteux et nous sommes heureux de pouvoir être aux côtés des médecins et des patients pour les aider à combattre la maladie. Mag Du Du RireRire Mag

CHIFFRES CLéS Spectacles de clowns entre Casablanca et Marrakech

Cas traités au service d’onco-hématologie avec un taux de rémission de 81%

Enfants divertis au chevet

Enfants ayant bénéficié de l’école à l’Hôpital

Enfants vus par notre psychologue

Mamans accueillies à Dar Al Oum

Enfants accueillis à la Maison de l’Enfant

Nuitées assurées à Dar Al Oum


Un bracelet acheté = un enfant soigné Soutenez le travail de l’association Noujoum auprès des enfants atteints de cancer en achetant ce délicat bracelet créé par La Parisienne. Tous les bénéfices de la vente seront reversés à l’association. Bijou réalisé par

Bracelet Design Noujoum :

Cercle Argent - Poinçon Bracelet Tissage Artisanal - Poids : 2,7 gr Largeur : 13 mm - Ajustable de 15 cm à 22,5 cm. POINT DE VENTE : • La billetterie du Festival située au Théâtre Royal de Marrakech du 17 juin au 1er juillet • Les bureaux d’accueil du Festival installés dans nos hôtels partenaires du 28 juin au 1er juillet

MAD/40€

LaParisienne

Bijoux chics

Bagues

Chaines

Bracelets

pendentifs

Boucles d’oreilles

autumnrock.be

Boucles d’oreilles | Bracelets | Bagues | Colliers | Pendentifs | Broches | Chaines | Charms Mag Du Rire

59


EDAN TV

PAROLES

De PARTENAIRES

Ouverture vers l’Afrique

Pour la 3ème année, le Marrakech du Rire met à l’honneur l’humour du continent africain. Cette année le Gala Afrika animera le Badii. Comment Edan participe-t-elle à l’événement ? Edan est partenaire du Marrakech du Rire pour la 3ème année consécutive et nous remercions Jamel de sa confiance. Nous sommes particulièrement fiers d’accompagner plus spécifiquement les scènes africaines qui font naturellement écho aux valeurs de notre chaîne et prennent une nouvelle dimension en devenant le GALA AFRIKA. Urbaine, moderne et cosmopolite, la scène africaine est irrésistiblement drôle, fraîche et parfois décalée, empreinte de sonorités panafricaines, elle est globale et sans frontières s’inspirant des thématiques qui caractérisent les tendances du moment entre modernité et tradition authentique.

MARRAKECH DU RIRE

Le GALA AFRIKA est enfin incarné par des artistes africains ou de la diaspora talentueux qui nous régalent d’histoires drôles. Nous sommes honorés d’accompagner ces ambassadeurs du rire en exclusivité sur EDAN dans 25 pays en Afrique francophone. Cette année interviews, portraits, coulisses le GALA AFRIKA n’aura plus aucun secret pour vous ! Rendez-vous sur EDAN votre chaine de divertissement canal 49 des bouquets CANAL+ Afrique.

L’été

à

Marrakech

Laissez-vous emporter par une grande vague de calme. l’énergie qui voyage en vous. travel for real*

60

*voyagez pour de vrai Mag Du Rire


Mag Du Rire

61


LOUNGE SEATING designed by RAMOS&BASSOLS

Rue Med El Hayani - ex Lamenais France Ville II - - CASABLANCA Tel : + 03 70 08 - Fax : + 99 51 97 [email protected] - Cel : + 89 85 16 42 62

Mag Du RiRe - Mai Juin Mag Du Rire

autumnrock.be


MERCI Ã NOS SPONSORS ET PARTENAIRES

Mag Du Rire

63


64

Mag Du Rire


  • Mma fighting clash
  • Convertisseur de devise facile
  • Jeux mahjong sur ordinateur
  • Icloud editor v5.5.zip
  • Jdownloader 2 pas rapide le
  • Donne en cours de the secret world legend
  • Moi moche et mechan 2 film complet vf