Torrent9

..

Ement le monde de nathan

Telecharger ement le monde de nathan

Aide


Vous devez vous inscrire afin de télécharger
Veuillez créer un compte gratuitement sur Torrent9 pour accéder aux téléchargements illimités et au streaming !

Catalogue Nathan International

by Nathan Jeunesse

Catalogue Afrique Monde Arabe Océan Indien dom-com

Catalogue Afrique Monde Arabe Océan Indien dom-com Less

Read the publication

Catalogue Afrique Monde Arabe Océan Indien dom-com

L’éducation au cœur de notre métier Nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau catalogue. Il a été élaboré par nos équipes avec un souci constant d’accessibilité tant sur le plan pédagogique qu’artistique et économique. Satisfaire à la fois aux exigences des programmes, aux besoins des enseignants et à la curiosité des élèves est notre priorité au quotidien. Nos manuels, qui prennent en compte la grande diversité de nos utilisateurs et la variété des contextes d’apprentissage, devraient vous séduire. N’hésitez pas à nous faire part de vos besoins. Vous bénéficierez auprès de nous d’une écoute attentive, notre but étant de répondre à vos attentes.

En vedette, de nouvelles collections fondées sur l’approche par compétences : Au primaire, l’enseignement du français et des sciences avec les collections En toutes lettres et Vivre les sciences qui répondent en tous points aux exigences des nouveaux programmes. Un nouveau livre d’étude de la langue pour le primaire et le début du collège. Au collège, l’enseignement des sciences et des mathématiques avec les collections Terre et eau et Périmètre. Nouveautés

Afrique Préscolaire Langage / Graphisme / Hygiène / Mathématiques / Éducation civique. p.6 Primaire et secondaire Français primaire p.7 Français secondaire p Littérature secondaire p Mathématiques primaire p Mathématiques secondaire p Sciences primaire p Sciences secondaire p Éducation à la vie familiale . et sociale secondaire p Anglais secondaire. p Enseignement technique Bâtiment p Santé p Monde Arabe Français primaire p Mathématiques primaire et secondaire p Sciences primaire p Enseignement technique p DOM-COM / Océan Indien Français primaire et secondaire. p Contes p Sciences primaire p Atlas p Histoire p Cartes et planches murales Cartes de géographie (en arabe) p Cartes d’histoire (en arabe) p Cartes de géographie (en français) . p Planches murales de sciences . (en Français) p Ouvrages de référence Dictionnaires bilingues et trilingues p Histoire p Langue française p

5 Français Anglais Éducation à la vie familiale et sociale Sciences Enseignement technique Langage • Graphisme • Hygiène Éducation civique Mathématiques Afrique

6 Langage  •  Graphisme  •  Hygiène  •  Mathématiques  •  Langage  •  Graphisme  •  Hygiène  •  Mathématiques  •  Collection . « The school of the little ones » Version Panafricaine • Writing year-olds • Writing year-olds • Mathematics year-olds • Mathematics year-olds • Discoveries year-olds • Health year-olds • Language year-olds • Language year-olds Collection « La case des tout-petits » Version Sénégal • Graphisme ans • Graphisme ans • Mathématiques ans • Mathématiques ans • Hygiène ans • Langage ans • Langage ans • Découvertes ans • Éducation morale et civique ans • Éducation morale et civique ans Collection. « L’école des tout-petits » Ces cahiers, pour les enfants de 3 à 6 ans, proposent un large choix d’activités visant à développer les premiers apprentissages qui seront systématisés à l’école élémentaire. Version Panafricaine • Graphisme ans • Graphisme ans • Mathématiques ans • Mathématiques ans • Hygiène ans • Langage ans • Langage ans • Découvertes ans Collection. « Mon premier cartable » Ces trois cahiers proposent un large choix d’activités en langage, graphisme, mathématiques, éducation civique et hygiène. Ils répondent aux exigences et besoins successifs de la petite enfance. Les cahiers permettent à l’enfant d’aborder les thèmes de l’alimentation, de l’hygiène, de la protection de l’environnement, des dangers domestiques et de la rue, de la vie en communauté, de la tolérance et du respect des autres. Version Panafricaine • ans • ans • ans Maths Graphisme Hygiène Éducation civique Maths Graphisme Langage Hygiène Éducation civique Maths Graphisme Langage Hygiène Préscolaire Préscolaire Préscolaire Préscolaire

7 Éducation civique  •  Français Éducation civique  •  Français Cette collection, destinée à des enfants dont le français est langue seconde, permet aux élèves du CI/SIL au CM2 de travailler et développer les 4 grands domaines de compétences : – une réelle capacité de compréhension orale du français, afin d’installer petit à petit une véritable compétence de locuteur qui adapte les types de discours aux situations ; – une réelle attitude de lecteur, qui devient progressivement capable d’utiliser à bon escient des informations et de transférer ces habiletés dans d’autres domaines ; – une réelle capacité de producteur d’écrits, qui sait développer des idées selon une situation et qui se sert des savoirs nécessaires pour les organiser et les transcrire. Collection « Ma semaine de français » Version panafricaine • CI/SIL - Élève • CP - Élève • CE1 - Élève • CE2 - Élève • CM1 - Élève • CM2 - Élève • CI/SIL - Maître • CP - Maître • CE1 - Maître • CE2 - Maître • CM1 - Maître • CM2 - Maître CE1 - CM2 Chacune des 20 unités de 6 pages s’organise autour de quatre compétences de la langue et de la communication. 1. L’expression orale. 2. La lecture. 3. L’étude de la langue (deux pages) en grammaire, conjugaison, orthographe et vocabulaire offre un apprentissage organisé de l’observation à l’application ainsi que les règles nécessaires à l’élève. 4. L’expression écrite propose de réelles situations de productions écrites grâce aux différentes rubriques de l’hebdomadaire « Le journal des écoliers » (un dossier, des infos, un coin des lecteurs). CI/SIL - CP Ces deux premiers niveaux s’appuient massivement sur le dessin et la bande dessinée. Tout à la fois livre d’apprentissage du français oral, livre de lecture et cahier d’exercices, chaque ouvrage est divisé en 5 grandes séquences, chacune développpant, à travers 4 à 6 leçons, un ensemble de compétences particulières. Chaque leçon comprend : • une double page consacrée à la langue orale ; • une double page consacrée à la maîtrise de la lecture ; • une double page « Pratique » consacrée aux exercices d’application oraux et écrits. 5 pauses périodiques permettent : • d’évaluer les acquis en langage, lecture et écriture ; • de tester les compétences acquises à travers des activités individuelles et des activités de groupe mettant en œuvre tout à la fois savoirs, savoir-faire et savoir-être. Primaire

8 Collection « En toutes lettres » Version panafricaine • SIL/CI - Élève • SIL/CI - Cahier d’exercices • SIL/CI - Maître • CP - Élève • CP - Cahier d’exercices • CP - Maître • CE1 - Élève • CE1 - Cahier d’exercices • CE1 - Maître • CE2 - Élève • CE2 - Cahier d’exercices • CE2 - Maître • CM1 - Élève • CM1 - Cahier d’exercices • CM1 - Maître • CM2 - Élève • CM2 - Cahier d’exercices • CM2 - Maître Des livres uniques de français conformes à l’approche par compétences. N 1 2 15 82 83 La récolte du mil La récolte du mil 13 Exercices Je lis vite Je sais dire *i *i pin bain • faim vin • main nain • pein frein *rein *reine • *plein *pleine • *train *traîne 2.a. Le maître dit les mots deux fois. Je coche le nombre de syllabes. b. Je souligne la case où j’entends [IN]. chimpanzé insecte lapin train éteindre Je dis quelle phrase ( A , B ou C ) va avec chaque dessin. Pierre plante du mil. A Pierre est en train de faire des gerbes. B La famille met les épis de mil en tas. C du pain un moulin un terrain la ceinture elle se plaint il éteint il peint elle craint un sac plein un sac vide 1. Le maître dit les mots deux fois. Je coche quand j’entends [IN]. du pain un singe du vent un moulin quinze autumnrock.be relie chaque mot à la syllabe correspondante. in ein un ain du grain brun la ceinture mon cousin le moulin le singe lundi il éteint 4.J’écris le contraire. Il coupe le mil. N*oN, *il ne coUpe *pa∑ *le mil. Il bat les épis de mil. . Elle pile le mil. . SIL - CP Apprendre à lire avec plaisir ! Chaque séquence comprend 4 leçons : – une page consacrée à la langue orale, avec un dialogue et un lexique illustrés ; – deux pages consacrées à la maîtrise de la lecture, avec un court texte de lecture, une « Boîte à mots » et des activités de lecture ; – deux pages d’exercices d’application oraux et écrits, avec des activités sur les sons, les lettres et les syllabes, ainsi que des activités préparant à l’expression écrite, au graphisme et à l’écriture. gn gn gn une ligne un beignet un compagnon nier un panier une pirogue un pêcheur un filet une ligne un hameçon 90 91 C’est quoi? Boîte à mots Je lis 1 3 2 4 En attendant le retour des hommes, les femmes grignotent des beignets, se peignent ou bavardent. Mais voilà les longues pirogues! Roger et ses compagnons ont fait une bonne pêche. Le filet est plein. Au signal, tout le monde le tire sur la plage. Oh hisse! Maintenant, il y a une montagne de poissons sur la plage: des capitaines et de magnifiques dorades. L’oncle Roger est content; il a bien gagné sa journée. – La mer,c’est une mine d’or,dit-il en riant! Compétence citoyenne: Connaître les risques et dangers liés à certains métiers. Compétence disciplinaire: Décrire une personne au travail. ORAL: Vocabulaire: Pêche et pêcheurs. Structures: Tôt/tard; j’espère que LECTURE: Le son [GN] et sa graphie «gn» + « nier » dans les mots panier, grenier. Roger le pêcheur 15 ma mère la mer monsieur le maire Mme M: Mon mari et ses compagnons sont partis très tôt. J’espère qu’ils vont faire une bonne pêche. Mme E: Nos pêcheurs ramènent moins de poisson qu’autrefois. Mme M: Tu as vu mon four en brique: je vais pouvoir fumer beaucoup de poissons maintenant! Mme M: C’est à cause des gros chalutiers. Mme E: Ils ont détruit le filet de ma voisine. Ses frères ne peuvent plus travailler. Mme E: J’aperçois les pirogues. Les enfants, venez ici. Vous allez nous aider à tirer les filets et trier les poissons. Je cherche dans le texte si la phrase est vraie ou fausse. Roger n’a pas fait une bonne pêche: les filets sont vides. A Tout le monde tire les filets sur la plage. B On trouve de l’or dans la mer. C CP Français Primaire Chaque séquence comprend aussi : – un texte de lecture long, à lire par le maître, et de l’oral avec des supports iconographiques, sur des thèmes liés au vécu des élèves ; – une comptine à exploiter oralement tout au long de la séquence ; – un bilan, pour l’évaluation de chaque élève et l’intégration de ce qui a été étudié ; – un projet fédérateur à réaliser tout au long de l’année, pour que la classe apprenne à agir collectivement. Français  •  Lecture  •  Grammaire  •  Congugaison  •  Orthographe  • 

9 Expression orale Expression écrite 89 Les grands problèmes de l’humanité séquence 4 Leçon 2 Compétence citoyenne: S’informer pour comprendre les dangers qui nous menacent. Compétence disciplinaire: Écrire des textes informatifs et exprimer des sentiments. 88 a. Rédige une charte de l’eau, un document pour expliquer comment préserver l’eau. Par exemple: • À la maison: Je n’utilise pas trop d’eau quand je fais la vaisselle. • Au puits: J’enlève les déchets autour du puits. • Au jardin: J’arrose le soir, quand l’évaporation est moins forte Bo, l’enfant pluie En Afrique du Sud, la tribu des Bushmen1 vit au rythme des saisons. Cette année, la pluie tarde. Le jeune Bo et son amie Ada quittent le campement à la recherche d’acacias et de tamaris dont les racines font des réserves du précieux liquide. Bo trouve une racine de tamaris. De ses mains, il l’extrait du sable. Les maîtres et les enfants font cercle autour de lui et le regardent râper la racine avec l’arête tranchante d’un morceau de bois. Puis il ramasse la poignée de fines lamelles et court vers Ada. – Ouvre la bouche! lui ordonne-t-il en riant. Ada ouvre grand la bouche comme un oisillon avide. Bo lève le poing au-dessus d’elle et presse aussi fort qu’il le peut jusqu’à ce que quelques gouttes d’eau s’écoulent. – Encore! crie Ada. Encore! Mais Bo rouvre le poing. Les lamelles desséchées tombent dans le sable. – C’est tout ce qu’il y avait dans la racine, dit Bo. Il n’a pas pris une goutte pour lui. Boire lui importe moins que le sourire de la fillette. – Merci, Bo, lui dit Ada. Un jour, j’en suis sûre, tu seras un grand chasseur. Gunter Preuss, Bo, l’enfant pluie, traduit par Anne Georges, Éd. Flammarion, 1. Les Bushmen sont des hommes qui vivent en tribu dans le désert du Kalahari. 5 10 15 Savoir-faire: Je sais rapporter des faits et écrire une charte. Pour rédiger une charte de l’eau, fais la liste des points qui te semblent importants. Le savais-tu? Savoir: Le texte argumentatif: une fiche explicative. Savoir-faire: Je sais donner mon point de vue, argumenter et écrire un slogan. 1. À ton avis, où se trouve la petite fille de la photo de gauche? 2. Que fait-elle? 3. Où vont les deux enfants de la photo de droite? Certaines personnes pensent que les filles n’ont pas besoin d’aller à l’école. Ce n’est pas vrai! Souvent, les filles restent à la maison pour aider: aller au marché, faire la cuisine, s’occuper des plus petits, et parfois elles font des petits métiers pour ramener de l’argent à la maison. Plusieurs millions de filles dans le monde ne sont pas scolarisées. Elles ont pourtant les mêmes droits que les garçons. Elles doivent avoir le même temps pour étudier et pour jouer. Aller à l’école leur permettra de devenir des femmes cultivées, responsables et épanouies. L’ÉDUCATION DES FILLES 1. Quelles sont les deux plantes que Bo recherche car elles sont des réserves d’eau? Connais-tu des animaux qui font des réserves d’eau? 2. À quel endroit de la plante se trouve l’eau que Bo fait couler? 3. Raconte comment tu fais quand tu n’as plus beaucoup d’eau. CE1 - CM2 L’oral, la lecture, la langue et l’expression écrite à travers des leçons à la structure simple et efficace, richement illustrées. Chaque manuel est découpé en 5 séquences thématiques pour un ancrage dans le quotidien de l’élève : • la santé, • la vie familiale et communautaire, • traditions et modernité, • les activités humaines, • l’environnement. Chaque séquence comprend 4 leçons : – de l’expression orale, avec des supports iconographiques sur des thèmes liés au vécu des élèves ; – des textes de lecture diversifiés, avec un questionnement adapté au niveau des élèves ; – de l’étude de la langue (grammaire, orthographe, conjugaison, vocabulaire) en lien avec le thème de la leçon ; – de l’expression écrite, à partir de textes ou de photos pour réinvestir les notions vues dans la leçon. Chaque séquence se termine par : – des activités d’évaluation et d’intégration ; – un projet fédérateur à réaliser collectivement, tout au long de l’année. CE2 Français CM1 Français CM2 Français Lecture J’observe 59 58 Observe l’illustration de la page 1. Que tient le personnage dans les mains? Observe l’illustration de la page 2. Combien de musiciens y a-t-il dans l’orchestre? 3. Comment reconnais-tu Salif Keita? Je comprends 1. Pourquoi Salif est-il une «honte» pour sa famille? 2. À quel moment Salif travaille-t-il sa voix? 3. Pourquoi les gens aiment-ils sa voix? 4. Grâce à qui Salif devient-il célèbre? Je vais plus loin Vrai ou faux? 1. Salif chante dans les rues de son village. 2. Il s’enfuit à Dakar. 3. Les gens qui l’écoutent dans la rue lui donnent de l’argent. 4. Salif et son père se réconcilient. Mets les groupes de mots dans l’ordre pour retrouver les phrases du texte. 1. sa guitare, Il et dans tête de la du chante joue balafon! 2. Les pièces écoute, la foule coulent, des larmes s’attroupent, des gens tombent Trouve l’intrus dans chaque liste. 1. La voix de Salif est: belle, étrange, magique, forte, sensible, aiguë. 2. La voix de Salif: touche au cœur, bouleverse, apaise ceux qui souffrent, dérange, redonne espoir, chante les misères de la nuit. Mets dans l’ordre les phrases du texte. 1. Près du fleuve Niger, le cœur de la musique est né! 2. Près du fleuve Niger, un enfant est né. 3. C’est la voix d’or de l’Afrique. 4. Près du fleuve Niger, un chanteur vient de naître! Lis à haute voix: le dernier paragraphe du texte. Savoir: Le texte narratif: raconter l’histoire d’un personnage réel. Salif Keita, la voix d’or de l’Afrique P   N,    , un enfant pas comme les autres… Un enfant aux yeux un peu rouges, noir à la peau blanche. Malédiction! [] Quelle honte pour une famille noble! [] On parle de lui donner la mort. Pourtant celui qui aurait tué l’enfant Salif aurait tué le cœur même de la musique L   S a beaucoup de terres. Il envoie son fils dans les champs pour effrayer les oiseaux et les singes qui mangent les grains de maïs. Du matin au soir, Salif s’égosille et crie. [] Près du fleuve Niger, un chanteur vient de naître! S  le chant des oiseaux mais aussi celui des griots. Il chante et joue dans sa tête de la guitare, du balafon! Il veut devenir musicien. Malédiction! [] Le fils d’une famille noble ne peut devenir musicien. H     [] Il s’enfuit et rejoint les rues sales de Bamako. Un peu mendiant, un peu chanteur des rues S    , si étrange, si magique qu’elle donne le frisson à ceux qui l’entendent. Elle épouse1 la douleur d’un peuple, ses espoirs et ses misères Elle touche au cœur! Les gens s’attroupent, la foule écoute, des larmes coulent, des pièces tombent Près du fleuve Niger, le cœur de la musique est né! U     , c’est le grand Tidiani Koné. Et voilà Salif chanteur d’un orchestre. Sur les bords du fleuve Niger, une étoile est née Son père lui tend la main, tout un peuple lui tend la main []. Partout sa voix bouleverse, elle apaise ceux qui souffrent, redonne espoir, chante les misères de la nuit. C’est la voix d’or de l’Afrique. Michel Piquemal et Justine Brax, La Voix d’or de l’Afrique, l’histoire de Salif Keita, Éd. Albin Michel Jeunesse, 1. Elle épouse la douleur: elle s’adapte à la douleur d’un peuple. 5 25 30 10 15 20 CE1 Français Tous les manuels du SIL au CM2 sont accompagnés : – d’un guide pédagogique comportant : • les corrigés des exercices du manuel ; • des exercices supplémentaires ; • des pistes de prolongement. – de cahiers d’exercices proposant un entraînement progressif basé sur chaque leçon du manuel, adaptés à un travail individuel de soutien et de consolidation des apprentissages. Vocabulaire  •  Expression orale et écrite

10 Collection . « Futur simple » Fruit de la collaboration d’auteurs africains, ces manuels sont conçus dans le strict respect des instructions officielles. Les manuels de la collection « Futur Simple » sont des livres uniques de français destinés aux élèves de la 6e à la 3e. Ils ont été conçus selon une démarche innovante qui répond en tous points aux exigences d’une pédagogie fondée sur l’approche par compétences. Chaque manuel est composé de 6 séquences comprenant : • despages« oral »,pourdébattresurdesthèmes forts, enjeux de notre société ; • des textes modernes et ouverts sur le monde, pour une approche vivante des différents aspects de la littérature ; • des pages « outils de la langue », pour un apprentissage progressif de la grammaire, de l’orthographe et du vocabulaire, ainsi que de la conjugaison, toujours en lien avec le thème de chaque séquence ; • des exercices nombreux et variés, pour travailler l’expression orale comme l’expression écrite ; • un bilan en fin de chaque séquence, pour l’évaluation de chaque élève et l’intégration de ce qui a été vu ; • un projet fédérateur, pour que la classe apprenne à agir collectivement dans le cadre du collège, et développe une vraie compétence citoyenne. Version panafricaine • 6e - Élève • 5e - Élève • 4e - Élève • 3e - Élève • 6e - Guide pédagogique • 5e - Guide pédagogique • 4e - Guide pédagogique • 3e - Guide pédagogique Note sur l’auteur Savoir Note sur l’auteur Dans chaque tribu, les motifs qui ornent les corps ne sont pas imposés par une tradition particulière. Et ils ne représentent pas non plus un animal ou une plante sacrés ou symboliques, liés à la tribu. Alors chacun peut au gré de sa fantaisie créer ses propres dessins. Mais à y regarder de plus près, que devine-t-on? Peut-être le pelage des léopards, l’œil rond des oiseaux, les larges taches sur le dos des zébus ou la forme de leurs cornes. Ou encore l’écorce rectiligne des arbres, les ondulations du fleuve, ou les traces du serpent. Tout dans la nature est source d’inspiration. À l’infini. 1 J’observe 1. Donne un titre à chaque image et indique le(s) passage(s) qui semblent lui correspondre. 2. Classe les photographies en fonction des choix de cadrage (gros plan sur les visages, plan moyen découvrant une situation ou une action, plan général du personnage dans son environnement). 3. Dans chacune des images, qu’est-ce qui attire immédiatement le regard? Pourquoi? 4. Choisis l’image que tu préfères. Indique la gamme des couleurs utilisées et l’effet produit. 5. Réponds par vrai ou faux : a. Les enfants de l’Omo ont besoin de miroir pour apprécier leurs parures. b. Les motifs qui ornent les corps sont imposés par la tradition et les rites. c. La tête est l’objet d’un soin particulier. 6. Qu’utilisent les peuples de l’Omo pour leur coiffure et la parure du visage et du corps (matériaux, motifs)? 7. Quel sentiment leur procure cette activité? 8. Où les peuples de l’Omo trouvent-ils leur inspiration? Je retiens Le cadrage de l’image varie selon l’effet recherché (gros plan pour l’expression du visage, plan moyen pour valoriser une action ou une situation, plan général pour mettre le personnage dans son contexte). Le commentaire oriente le sens de l’image. Il peut avoir plusieurs fonctions (informer, expliquer, créer un effet poétique, agir sur l’opinion). 9. Relis les lignes 1 à Indique la fonction du texte par rapport aux images. Relis les lignes 30 à a. Cite un passage qui crée un effet poétique. b. Quel phénomène récent l’auteur a-t-il constaté? Qu’en pense-t-il? c. Quelle est la fonction dominante de la fin du texte? Quepenses-tudelaculturedespeuplesdel’Omo? Comment imagines-tu leur avenir? Hans Silvester est un photographe allemand né en Il réside actuellement en France mais parcourt le monde pour réaliser ses reportages (Grèce, Amazonie, Inde…). En Éthiopie, il s’est intéressé aux peuples de la vallée de l’Omo qui n’ont pas connu la colonisation en raison d’un climat rude et de l’accès difficile de leur territoire. Leur culture a par conséquent été préservée. Je comprends • L’image fixe. Je découvre Des ronds, des fleurs, des pois, des raies, l’inspiration des artistes semble illimitée. Les peuples de l’Omo n’ont pas besoin de miroir pour contempler avec fierté leurs chefs-d’œuvre, comme ces couronnes de feuilles de palme ou de fleurs tressées. Car seule compte pour eux, l’admiration qu’ils lisent dans le regard de leurs amis, de leurs voisins, et de leur famille. Enfant-insecte, enfant-écorce, enfant-plante, enfant-singe, enfant-zébre, leur don mimétique est étonnant. Ces manifestations culturelles, qui relèvent du jeu et du seul plaisir, sont d’une fragilité extrême. Demain? Certaines autres tribus, touchées davantage par le tourisme, par l’argent, par la civilisation, ont vu leur inspiration se tarir dramatiquement. Naguère encore, on disait les Karo – une tribu voisine – être les meilleurs peintres de l’Omo. Tout s’est évanoui en quelques années. […] Qu’en sera-t-il des enfants Surma? Leur avenir n’est-il pas déjà écrit sur le tableau noir de l’école? HANS SILVESTER, Les Enfants de la vallée de l’Omo (texte de Martine Laffon), © Éditions La Martinière Jeunesse, et Éthiopie, les peuples de l’Omo, © Éditions La Martinière, La tête est souvent considérée comme la partie la plus noble du corps parce qu’elle commande aux autres parties. Certains pensent même qu’elle ne doit pas se trouver au contact du sol. Il s’agit aussi de préserver sa coiffure et de se protéger des insectes. 5 10 15 20 25 30 35 40 Un peuple de peintres Hans Silvester a choisi de partager la vie des tribus de l’Omo, aidé d’un guide qui les connaissait et les respectait. Une photo de référence. Un encadré informatif développant le thème de l’étape. Note sur l’auteur Note sur l’auteur N 1 Issaka Sawadogo est acteur, danseur, musicien et metteur en scène. Entre la Norvège et le Burkina Faso, il est très actif dans les écoles et le monde associatif. Baobab est une coproduction du théâtre Motus (Québec) et de la troupe Sô (Mali) avec la collaboration de Hamadoun Kassogué (Mali) et d’Ismaïla Manga (Sénégal). Dieudonné Niangouna est un comédien, auteur et metteur en scène originaire de la République du Congo, qui a joué pour plusieurs compagnies de Brazzaville avant d’entamer une carrière en Europe. Savoir J’observe 1. Que vois-tu sur chaque photographie? 2. Quel point commun y a-t-il entre toutes ces photographies? 3. Réponds par vrai ou faux : a. Les quatre images sont toutes extraites d’un même spectacle. autumnrock.be les images ont été prises la nuit. c. Tous les acteurs présents dans ces scènes sont des Noirs. 4. Choisis la ou les bonne(s) réponse(s) : a. Dans le document 1, l’homme couché sur le côté, le dos tourné : – ne sait pas que quelqu’un est entré chez lui. – fait semblant de ne pas remarquer la présence d’un étranger chez lui. – ne veut pas adresser la parole à celui qui vient d’entrer chez lui. b. Dans le document 2, le personnage est : – un acteur masqué. – une marionnette. c. Dans le document 3, un homme s’adresse : – à un arbre. – à un personnage que le public ne voit pas. – à lui-même, en un monologue. 5. Quel sentiment, quelle réaction suscite en toi l’observation du document 1? Je retiens La mise en scène permet de transformer un texte théâtral en un spectacle. Pour cela, le metteur en scène fait des choix correspondant à la façon dont il comprend la pièce. Il sélectionne donc les acteurs, donne à chacun des indications sur son rôle, et réfléchit sur les décors, les costumes, les lumières et les bruitages. Il peut opter pour un décor et des costumes réalistes, pour un décor et des costumes symboliques, ou pour un décor dépouillé, pour concentrer l’attention sur les personnages en scène. 6. Dans le document 1, relève les détails qui montrent que le décor cherche à reproduire un lieu réel. 7. En quoi le document 2 renvoie-t-il à un type de spectacle particulier? Explique ta réponse. 8. À ton avis, quel genre de public s’adresse le spectacle du document 2? 9. En comparant le document 3 aux deux autres images, qu’est-ce qui te frappe d’emblée? Quels sentiments le metteur en scène a-t-il voulu susciter chez le spectateur? Je comprends Je découvre • La mise en scène. Document 1 – Mort pour un os, adaptation théâtrale du conte L’Os de Mor Lam, dans une mise en scène d’Issaka Sawadogo (Burkina Faso). Document 2 –Baobab, spectacle de marionnettes avec kora et percussions africaines, théâtre Motus et troupe Sô. Document 3 –Les Inepties volantes de Dieudonné Niangouna, mise en scène de l’auteur, avec Dieudonné Niangouna et Pascal Contet. Mises en scène Note sur l’auteur Savoir Note sur l’auteur 1 J’observe Quel type de feuilles transportent les jeunes sur la photo en haut à droite ? Que fait le jeune homme sur la photo dans le coin gauche? Qui organise la fête à laquelle participent Bintou et Oumou ? Qu’est-ce qui est le plus distribué à cette fête ? Pourquoi ? Où les fabricants de cigarettes cherchent-ils de nouveaux clients ? Quel risque encourent les pays du Sud avec la consommation du tabac ? Pourquoi les pays du Sud ont-ils du mal à lutter contre le tabac ? Choisis la bonne réponse : a. La fête était organisée pour : – la fête de fin d’année de l’école. – le baptême de Bintou. – faire la publicité de la cigarette. – accueillir l’équipe championne. b. La fumée de la cigarette : – fortifie les muscles. – rend intelligent. – donne de l’appétit. – détruit la santé. Je retiens Un article de journal informe ses lecteurs avec précision, sur des thèmes variés. Les journalistes enquêtent et recueillent des témoignages, destinés à : – illustrer le corps de l’article ; – prouver ce qui a été dit, pour convaincre le lecteur. Les témoignages peuvent apparaître : – dans l’article (le journaliste retranscrit les paroles qu’il a collectées, d’une manière directe ou indirecte) ; – sousformedephotos(lejournaliste«montre»ce qu’il a vu). Observe ces deux pages de journal : quels différents éléments composent l’article ? À quoi servent les photos ? Pourquoi mettre un globe terrestre pour illustrer le texte ? Quelle photo « choc » l’auteur a-t-il choisi d’ajouter pour stopper toute envie de fumer ? Quemettentenvaleurles«bulles»debandedessinée? «Les Débrouillards» est un magazine canadien d’inspiration scientifique qui s’intéresse à de nombreux thèmes comme la biologie, la nature, l’histoire, l’environnement, la technologie. L’information y est traitée de manière variée, sous formes d’articles, de fiches, de BD. «Terre des débrouillards» est une chronique qui s’intéresse particulièrement aux pays en voie de développement et aux défis qu’ils ont à relever. Je comprends Je découvre • Le témoignage dans un article de journal. La fête empoisonnée À Niamey, à la fin de chaque année scolaire, les jeunes organisent diverses manifestations au cours desquelles l’ambiance est souvent folle. Cette année, Oumou et Bintou sont invitées à l’immense fête. Cet article raconte comment l’aventure des deux jeunes filles se transforme en piège. Texte : Johanne Lauzon, Les Débrouillards, mai , illustration : Jacques Goldstyn, Photos : ACDI. Note sur l’auteur Savoir Note sur l’auteur Mélanie et les enfants-soldats Mélanie, une petite fille de neuf ans, a quitté son village pour se rendre à l’école. Toute joyeuse de retrouver sa classe, elle presse le pas pour arriver à l’heure. Elle a déjà bien avancé quand elle entend des cris et des crépitements d’armes et voit monter la fumée du côté de son village. Ç a y était. La guerre, on en parlait sous le frangipanier1 le soir à voix basse. Maintenant elle était là. C’était ça, la guerre. Des hommes en kaki qui hurlaient, des armes qui claquaient, des flammes qui crépitaient. Après il y avait du sang, de la fumée, des morts et beaucoup, beaucoup de larmes. Mélanie tremblait si fort qu’elle ne pouvait plus marcher. Alors, sans savoir comment, elle s’est laissée tomber dans les grandes herbes sur le bord de la piste. Et elle a commencé à pleurer. Elle voulait voir maman. Et tante Julie et son petit frère. […] Mélanie a commencé à marcher en direction du village mais elle n’a pas suivi la piste. Quelque chose en elle se refusait à rester sur la piste. Elle a donc marché en retrait. Le long de la bordure de grandes herbes. […] Quand elle a été à cent mètres de son village (environ trois cents pas), elle a vu que le feu s’étendait partout. Les maisons brûlaient. Le feu avait même atteint les palmiers. Et les cris qui lui parvenaient étaient stridents. Elle ne voyait plus les hommes en kaki, mais les cris elle les entendait. Voix de femmes, pleurs de bébés, appels plus rauques des hommes. Les larmes se sont mises à couler sur les joues de Mélanie. Elle a accéléré. […] 1 5 10 15 20 25 30 J’observe Que ressens-tu devant cette image? Quels sentiments lis-tu dans le regard de cet enfant-soldat? Je retiens autumnrock.be histoire comporte des personnages qui mènent des actions dans un lieu donné. Un récit peut s’interrompre pour décrire un personnage, un objet ou un lieu. Après cette description, le récit reprend. Dans quel lieu se déroule l’histoire racontée? Qui sont les personnages de ce récit? Relis le texte du début jusqu’à «c’était un enfantsoldat» (ligne 43). Quelles sont les différentes actions de Mélanie dans ce passage? Repère le passage qui décrit le deuxième enfantsoldat, en indiquant le début et la fin de ce passage, à l’aide des numéros de ligne. Jocelyne Sauvard est née à Paris en Après des études de lettres modernes, elle exerce plusieurs métiers : photographe, enseignante, publicitaire. Elle voyage et écrit autumnrock.bement, elle décide de se consacrer entièrement à l’écriture. Elle est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre et romans, parmi lesquels des romans de jeunesse comme Lettres d’Afrique. Je comprends Je découvre • Le récit. Tout à coup, un garçon à peine plus grand qu’elle a débouché d’un fourré 2 . Elle ne l’avait pas entendu venir. Elle a fait un écart en le découvrant brusquement si haletant. Il était en kaki comme les soldats, armé d’une machette. Ses yeux étaient exorbités 3 . Il criait quelque chose en tendant la lame à bout de bras. Mélanie s’est immobilisée. C’était un enfant-soldat. Elle en avait entendu parler, des enfants-soldats. Sans foi ni loi4 , ils étaient. C’est ce qu’on murmurait. Enrôlés de force, formés pour faire la guerre. Ainsi, ils évitaient la faim. Ils se servaient de leurs armes exactement comme les hommes en kaki. Pas de pitié, pas de quartier. Et après, il y avait le sang, les larmes. Mélanie s’est laissée tomber sur la terre, les yeux écarquillés5 , la bouche sèche. Pour la deuxième fois, ses jambes avaient plié sous elle. Le garçon la menaçait de sa lame. C’est alors qu’un autre enfant est sorti du couvert des herbes. En kaki aussi. Maigre et armé. Plus petit que l’autre, un mètre trente tout au plus (soit cent trente centimètres). Juste comme Mélanie. Mais sa figure était si mince et son regard si sombre qu’il semblait vieux. Il a regardé Mélanie et il a parlé. À celui qui braquait la lame, il a dit : 35 40 45 50 55 60 65 Réponds par vrai ou faux : a. La guerre se déroulait dans la brousse. b. Le sang et les larmes coulaient. c. Le village était en feu. d. Mélanie fuyait le village. e. Mélanie avait peur. f. Les cris s’entendaient de loin. g. Mélanie marche sur la piste. h. Mélanie tombe trois fois par terre. Quel est le sentiment de Mélanie devant l’enfantsoldat qui la menace? Quel est l’âge de cet enfant-soldat à peu près? Comment qualifies-tu la réputation des enfantssoldats? Selon ce qu’a entendu Mélanie, pour quelles raisons des enfants s’enrôlent-ils dans l’armée? Comment le deuxième enfant-soldat fait-il pour sauver Mélanie? – Laisse tomber, c’est ma cousine, elle est comme nous. JOCELYNE SAUVARD, Lettres d’Afrique, Syros, coll. «Les uns les autres», 1. Frangipanier : arbrisseau exotique cultivé pour ses fleurs. 2. Fourré : buisson touffu. 3. Exorbités : saillants. 4. Sans foi ni loi : qui est prêt à tout. 5. Écarquillés : grands ouverts. Collège Français  •  Lecture  •  Grammaire  •  Congugaison  •  Orthographe  • 

11 Comment fonctionne une étape? Chaque séquence compte 4 étapes comprenant : 61 Communication et nouvelles technologies Compétence citoyenne : Connaître et utiliser les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Compétence disciplinaire : Lire et écrire un dialogue. • Savoir : Le dialogue dans le récit. • Savoir-faire : Je sais rédiger un récit contenant un dialogue. Communiquer par téléphone Étape 2 3 Séquence J’observe l’image 1. Quel objet attire immédiatement ton regard? 2. Comment qualifierais-tu l’attitude des enfants? 3. Pourquoi une telle attitude de leur part, à ton avis? 4. Pourquoi peut-on dire que le téléphone est un objet «magique»? 5. Tout le monde a-t-il accès au téléphone? 6. Que permet ce moyen de communication? Le mot «téléphone» vient du grec : Têle, «au loin», et phonê, la «voix». Le téléphone permet donc d’utiliser «sa voix à distance». On sait peu que le Français Charles Bourseul a présenté le premier un système pour converser à distance. On connaît mieux Graham Bell qui, en , transmet un son avec un fil électrique, et lance officiellement le «téléphone» un an après. En , les premiers câbles traversent l’Atlantique et relient l’Europe à l’Amérique. De nos jours, les téléphones sans fil, les «mobiles», révolutionnent la communication moderne. Le savais-tu ? Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone tique et relient l’Europe à l’Amérique. De nos jours, les téléphones sans fil, les « révolutionnent la communication moderne. tique et relient l’Europe à l’Amérique. De nos Le savais-tu ? tique et relient l’Europe à l’Amérique. De nos jours, les téléphones sans fil, les « révolutionnent la communication moderne. Expression & & & & Expression Expression 66 66 1. Imagine que tu es responsable d’une agence de voyages. Un client te téléphone pour avoir des renseignements sur les horaires des avions. Joue la scène avec un camarade. 2. Ton voisin de classe te téléphone pour que tu lui expliques un exercice qu’il a du mal à traiter. Joue la scène avec un camarade. 3. « Depuis que Delphine promet de venir dès qu’elle aura les papiers, plus personne n’y croit. C’est difficile d’avoir des papiers ! » Continue le récit en inventant un dialogue entre Fanta et sa grand-mère, où la petite fille lui demande pourquoi sa mère est partie, et où elle manifeste son incompréhension et sa tristesse. 4. Lis et récris le texte suivant en mettant sous forme de dialogue les propos de Rivo et de Joseph. Ce matin, c’est la rentrée des classes. Après des semaines de vacances, les élèves retrouvent leur école et leurs amis. Rivo, très heureux, se jette dans les bras de Joseph, son voisin du quartier, et l’embrasse. Il lui demande où et comment il a passé ses vacances. Alors, Joseph, qui a encore les images fortes de ses vacances en mémoire, lui dit qu’il était au village avec ses cousins. Il lui explique que tous les jours ils faisaient un tour dans les champs dans la matinée et que dans l’après-midi, il faisait quelques exercices de français. Joseph a à peine fini de raconter ses vacances que la sonnerie retentit, obligeant les élèves à entrer en classe. 5. À partir de la photo ci-contre, imagineledébut d’une histoire, en commençant par le dialogue que cet homme a au téléphone. Après cette conversation, tu continueras l’histoire sous forme de récit, en exposant le problème qu’il a à résoudre. 2 5 10 15 Savoir-faire Je m’entraîne • Je sais rédiger un récit contenant un dialogue. J’apprends à rédiger un récit contenant un dialogue. Un dialogue peut prendre place à différents endroits du récit : • Au début du récit, pour mettre le lecteur directement en présence des personnages. • Au cours du récit, pour permettre aux personnages d’échanger des idées, d’exprimer leurs sentiments ou de donner une information qui change le cours du récit. • Àlafindurécit,pourmettreenvaleurlepersonnageleplusimportant de l’histoire, lui permettre de conclure le récit en apportant une morale. Un échange téléphonique Ce texte est un extrait du roman Fille des crocodiles de Marie-Florence Ehret. Tante Sali et Fanta discutent à propos des rites d’initiation en Afrique. Fanta voudrait bien être initiée comme les autres filles. Elle parle au téléphone avec sa mère, Delphine, qui vit en France. Comme chaque fois qu’elle a sa mère au téléphone, elle reste quasi muette. Elle se contente de hocher la tête, confiante. – Bientôt si tu veux, tu pourras venir continuer tes études ici avec moi, dit Delphine. Il faudra travailler bien à l’école! – Oui, maman… – Tu verras, bientôt tu pourras venir, peut-être c’est moi qui viendrai te chercher! – Oui, maman, répète la fillette. – Je viendrai te voir, dès que j’aurai des papiers, je viendrai vous voir tous… Fanta ne répond pas. Après un léger silence Delphine continue : – Si tu préfères, tu resteras au village! Je t’embrasse, petitefille de ma mère. Je pense à toi. – Moi aussi, maman, je t’embrasse, murmure Fanta avant de rendre l’appareil à sa grand-mère. Revoir sa mère… Depuis le temps que Delphine promet de venir dès qu’elle aura les papiers, plus personne n’y croit. C’est difficile d’avoir des papiers! Marie-Florence ehret, Fille des crocodiles, © Éditions Thierry Magnier. 1. Quel est l’objet de ce coup de téléphone ? 2. Y a-t-il véritablement échange entre la mère et la fille ? 3. Pourquoi Delphine ne peut-elle pas venir rejoindre sa fille ? 4. Comment peux-tu qualifier les réponses de la petite fille ? • Note sur l’auteur Savoir Note sur l’auteur 63 62 63 62 1 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75 80 J’observe À quel passage du texte correspond l’illustration? Quel personnage est mis en valeur par la lumière ? De qui rêve Charlotte ? À ton avis, qui parle au début du texte ? Quel est le nom du personnage principal du texte ? Par quels détails vois-tu que Charlotte a un niveau de vie moderne ? De qui reçoit-elle un coup de fil ? Réponds par vrai ou faux : Le texte parle : a. du rêve de Charlotte qui veut voir Mé’Essangi. b. d’une scène qui se déroule en ville. c. de la joie de Charlotte d’accueillir Mé’Essangi. d. de l’annonce par téléphone de la mort de Mé’Essangi. Quel objet rappelle à Charlotte son rêve ? Que raconte la fin du texte ? Je retiens Dans un récit, on peut faire intervenir le dialogue quand les personnages ont besoin d’échanger des informations ou d’exprimer des sentiments. Le dialogue se situe donc dans des moments clés du récit, et permet souvent de faire avancer l’action. Le dialogue est aussi descriptif, et permet de mieux comprendre les personnages, d’en donner une image plus précise. Enfin, le dialogue donne un effet de réel au récit, et le rend plus vivant. Qui dialogue dans le texte ? Le dialogue des lignes 20 à 28 est-il réel ? Le dialogue téléphonique est-il rapporté de manière complète ? Quel fait nouveau le lecteur apprend-il avec ce dialogue téléphonique ? Marie-Félicité Ebokéa est une Camerounaise qui a fait ses études littéraires en France et aux États-Unis, où elle a enseigné. Elle travaille aujourd’hui à l’adaptation télévisuelle de son livre-CD, Peau et Vent, un conte qui raconte la rencontre entre une petite Européenne joueuse de flûte et un petit Africain batteur de tambour, symbole concret de l’union de l’Europe et de l’Afrique. Je comprends Je découvre • Le dialogue dans le récit. Une triste nouvelle Ce passage est extrait du roman Retour à Douala. Charlotte, un personnage de ce roman, est retournée au Cameroun après ses études en France. Une nuit, la sonnerie du téléphone la tire brutalement de son sommeil alors qu’elle faisait un cauchemar. Sous mes paupières closes, la nuit est d’encre, mes lèvres silencieuses mouillées par la rosée. Je les entends, ils arrivent. Lutter pour retenir un dernier souffle dans ce corps trop lourd, avant que la mort ne leur facilite la tâche. Atteindre Charlotte, entrer dans ses rêves sans l’effrayer, en serai-je encore capable? Paris est si loin, j’ai perdu tant de forces. Charlotte geint1 dans son sommeil. Charlotte rêve qu’elle est dans une forêt, couchée sur un tapis de feuilles et vêtue comme en plein hiver. Une branchecraqueprèsdesatête,lescocotiersquil’entourent plient aussitôt leur long tronc jusqu’à l’effleurer de leur feuillage. La forêt entière prend vie et s’anime soudain, pépiements, caquètements et grognements l’obligent à autumnrock.beelle,lesarbressereculent, laissant place à une clairière. Au milieu de celle-ci, une vieille femme, assise sur un banc, tourne le dos et chante d’une voix douce et lointaine. Un essaim de mouches bourdonne continuellement en volant autour de sa tête. «Soucoudou soucoudou, bècou bècou, soucoudou soucoudou, bècou bècou-eh!» – Mé’Essangi2 , c’est toi? demande Charlotte qui a reconnu la voix de sa grand-mère. – Je les entends, ils ne doivent pas réussir. Charlotte tend une main, elle ne rencontre que du vide : – Mé’Essangi, wè léno3 ? – Où tu m’as laissée, répond mystérieusement la grand-mère du rêve, puis elle disparaît. Sur le banc qu’elle occupait, un pendentif en peau de chèvre se déroule en rampant jusqu’à Charlotte. La sonnerie du téléphone résonne bruyamment dans la chambre aux fenêtres sans rideaux. Dans le lit, Charlotte repousse sa lourde couette et reste immobile, les yeux fermés. Elle les ouvre lentement, son regard méfiant se pose sur chaque objet, enregistre les détails infimes de son monde habituel. Tout semble en ordre, le pantalon et le col roulé, hâtivement ôtés à cinq heures du matin en revenant de l’hôpital, sont en tas sur la moquette.«Jesuisbienréveillée»,souffle-t-elle,heureuse de sortir indemne du cauchemar dont elle ressent encore les effets, pouls et battements de cœur accélérés. Elle saisit nerveusement le réveil qui affiche sept heures. Le pendentif de la forêt vient danser mollement sur sa poitrine humide et luisante, entre ses seins nus, la replongeant illico dans son rêve. Charlotte pousse un cri étouffé, bondit hors de son matelas en agrippant le collier. Elle l’arrache fébrilement pour le lancer dans un coin. Sa respiration saccadée fait écho à l’appel du téléphone posé sur la moquette. Elle décroche sans quitter le bijou des yeux. – Marna, s’exclame-t-elle en expirant l’air retenu dans ses poumons. Tu me sauves d’un drôle de rêve, Mé’Essangi me parlait… Charlotte écoute, ses traits se décomposent : – Non, elle est morte! On l’a retrouvée chez elle, à Bonabéri? Je m’arrange pour être là-bas au plus vite. Elle raccroche et reste affalée sur la moquette. Dans sa tête, sa grand-mère lui parle encore. Elle refuse de croire que la vieille femme qui l’aimait tant ne sera plus jamais là, qu’elle ne viendra pas la voir dans sa nouvelle vie, ici en France. Enfant, Charlotte passait l’été chez sa grand-mère maternelle à Bonabéri. Elle prenait le bus rempli de voyageurs entassés jusqu’au toit, surchargé de bagages et d’animaux, manquant de basculer à chaque coup de frein nerveux du chauffeur. À l’intérieur du véhicule surchauffé, de grosses mouches rôdaient et se posaient sans crainte sur tout ce qu’elles pouvaient approcher. Charlotte surveillait celles qui venaient bourdonner près de son oreille. Elles échappaient souvent à sa petite main qui menaçait de les emprisonner. Il lui arrivait aussi d’en capturer une pour la libérer aussitôt parce que Hanna, sa mère qui l’accompagnait, n’aimait pas ce jeu. La mouche allait cogner contre la vitre, pourtant à moitié ouverte, et recommençait inlassablement son manège. La petite fille ne s’en désintéressait qu’au moment où le bus entamait la traversée du fleuve Wouri, que l’on voyait du pont. Charlotte adorait le spectacle de l’eau verdâtre sillonnée par de nombreuses pirogues et parsemée de buissons de nénuphars larges comme de petites îles. Marie-Félicité ebokéa, Retour à Douala, © Éditions Thierry Magnier, 1. Geint : gémit. 2. Mé’Essangi : grand-mère. 3. Mé’Essangi, wè léno : grand-mère, où sommes-nous ? vocabulaire Je retiens Je retiens Je retiens orthographe grammaire 65 64 65 64 Le champ lexical du son L’accord du participe passé avec l’auxiliaire être Les prépositions «Je suis bien réveillée», souffle-t-elle, heureuse de sortir indemne du cauchemar dont elle ressent encore les effets, pouls et battements de cœur accélérés. ■ La sonnerie du téléphone résonne bruyamment dans la chambre aux fenêtres sans rideaux. Dans le lit, Charlotte repousse sa lourde couette et reste immobile, les yeux fermés. ■ 1. Quelle relation vois-tu entre les mots soulignés dans cet extrait ? 2. Trouve d’autres mots, en dehors de cet extrait, qui évoquent le même thème. 1. À quel temps de l’indicatif est conjugué le verbe souligné ? Quel auxiliaire a été utilisé pour conjuguer le verbe ? 2. Que remarques-tu sur l’accord du participe passé ? Explique cet accord. 1. Relève les mots qui introduisent les groupes nominaux soulignés. Quel est leur rôle ? 2. Comment nomme-t-on ces mots ? Le champ lexical du son est constitué de mots qui évoquent le bruit, les sonorités. Ces mots peuvent appartenir à la même famille : chant,chanter,chanson,chanteur… Ils peuvent être synonymes : chuchoter,murmurer,souffler… Ils peuvent faire partie d’un même domaine de sens : cri, bruyant, sonner, résonner, klaxonner,hurler,assourdissant,retentir… Une préposition est un mot invariable qui introduit : – Un nom ➜ Il a atteint le sommet de la montagne. – Un pronom ➜ Je vais chez lui. – Un adverbe ➜ Il viendra dès demain. – Un verbe à l’infinitif ➜ Se coucher pour se reposer. Certaines prépositions sont composées de plusieurs mots (à côté de, en dépit de…). La préposition ajoute une précision de sens au groupe complément qu’elle introduit. Ce peut être : – le lieu (dans, en, à, chez, sous, à côté de…) ; – le temps (avant, après, depuis, pendant, dès…) ; – la cause (pour, à cause de, vu…) ; – la comparaison (comme, à la façon de…) ; – la manière (avec, sans, selon, de…) ; – le but (pour, afin de…) ; – l’exclusion (en dépit de, sans, sauf…). Je m’entraîne 1. Dans chaque liste, barre le mot qui n’appartient pas au lexique du son. autumnrock.be • brailler • murmurer • blâmer • chuchoter • piailler • chanter. autumnrock.beté • cri • sifflement • grincement • coupure • bruit • hurlement • clameur. autumnrock.be • vibrant • acclamant • creux. 2. Scindecettelistedemotsendeux et explique les raisons de ton choix. Murmurer•gronder•tonner•susurrer• chuchoter • acclamer • hurler • crier • marmonner • brailler • gémir. Je m’entraîne 1. Recopie les phrases suivantes puis souligne les sujets et accorde les participes passés. Les élèves sont (rester) enfermés dans leur classe. • Les romans sont (lire) par les jeunes. • Ces jeunes filles sont Je m’entraîne 1. Recopie les phrases suivantes puis souligne les prépositions et indique la nature du mot qu’elle introduit. Exemple : Je suis malade depuis hier. (hier = adverbe) Les élèves ont trois heures de mathématiques par semaine. • Il est venu chez moi pour dormir. • Cette rivière est pleine de déchets. • Il marche toujours à côté de lui. • La bille de Kevin est sous la table. • Il est exigeant envers lui-même. • Dès demain, il repartira. • À cause de lui, Pierre a été renvoyé de l’école. • Pour guérir, ce malade doit prendre régulièrement ses médicaments. • Depuis hier, mon frère est rentré de son voyage à travers le Mali. 2. Recopie les phrases suivantes puis souligne les prépositions et indique quelle précision de sens elles apportent. – Pendant les vacances il se repose. – Elle protège son repas contre les mouches. – Elle place la virgule après le mot. – Idrissa pousse la roue vers l’avant. – Range tes livres sur la table. – En dépit de la difficulté, Mamadou persévère. – Tapé est resté chez nous. – Sans ce problème de dernière minute, il serait arrivé à l’heure. – Il reste toujours généreux envers ses parents. 3. Recopie et complète les phrases à l’aide des prépositions suivantes : contre, envers, devant, en dépit de, après, comme, chez, malgré. Cours … le boutiquier m’acheter du lait. • … ses bonnes notes, il n’a pas réussi à son examen. • Retrouve grandpère, il t’attend … la maison de ton oncle. • La maison … celle de ton grand-père est belle. • Sois reconnaissant … celui qui a été bon avec toi. • Il a manifesté des troubles du comportement … son grave accident de voiture. • … ses difficultés financières, il reste optimiste en ce qui concerne son avenir. • … un enfant gâté, Ali trépigne d’impatience devant la vitrine remplie de vélos. 4. Enrichis ces phrases en remplaçant «sur» par une autre préposition. Il travaille tous les jours sur Lomé. Notre enseignant a trouvé tous ces renseignements sur Internet. • Il reste toute la journée sur sa chaise. • J’ai lu cette information sur le journal. • Ma mère s’assoit toujours sur ce fauteuil. • Il s’adosse sur le mur pour se reposer. 5. Relève dans le texte les prépositions. Ah! les agréables moments de vacances! Nous les passions au village, dans les plantations, à chasser les oiseaux! Malgré le refus de grand-père, nous passions en cachette devant sa case pour nous rendre au champ. Làbas, maman, assise sous le hangar, nous regardait et nous encourageait. Je portais une culotte en coton et un tricot en laine. François, lui, avait un pantalon bleu surmonté d’un gilet en cuir. 6. Construis des phrases en utilisant les groupes de mots ci-dessous. Exemple : À cause de lui… ➜ À cause de lui, je vais quitter mon emploi. Pour partir • malgré son jeune âge • pendant longtemps • chez vous • selon lui • en dépit des années • sans son aide • à la façon d’un griot • sauf son ami • à côté de sa maison. La sonnerie du téléphone résonne bruyamment dans la chambre aux fenêtres sans rideaux […] Charlotte pousse un cri étouffé, bondit hors de son matelas en agrippant le collier. […] Sa respiration saccadée fait écho à l’appel du téléphone posé sur la moquette. ■ Le participe passé employé avec l’auxiliaire « être » s’accorde toujours en genre (masculin ou féminin) et en nombre (singulier ou pluriel) avec le sujet du verbe. Exemples : Amina est sortie de son lit à huit heures. Leshommes sont partis duvillagetôtlematin. Quand le sujet est un pronom, il faut chercher ce que désigne le pronom. Exemples : Je suis revenu (homme qui parle). Je suis revenue (femme qui parle). Sujet AuxiliAire PP Sujet AuxiliAire PP (admirer) pour leur élégance. • La lionne, qui a repéré une proie, est (descendre) par là. • Mes lunettes qui étaient (ranger) sur la table ont désormais disparu. • La porte était (fermer), nous sommes (passer) par la fenêtre. 2. Recopie les éléments suivants et relie le début de chaque phrase au participe passé qui lui correspond. Fatou et Amina sont • •prises. Pierre et Ali sont • •restées au village. Des mesures ont été • •partis au cinéma. Une grosse somme a été • •trempé par la pluie. Son pantalon a été • •gagnée. 3. Récris ce texte au passé composé. Le jour se lève. Sanata et Anani se lavent à la rivière avant de rejoindre leurs parents aux champs. Au bout de deux heures de labeur, elles s’étendent au pied d’un grand arbre pour se reposer mais leurs parents viennent les rappeler à l’ordre. Elles reprennent rapidement leur tâche. À la nuit, elles rentrent enfin, épuisées, et tombent de fatigue sur leur natte. 4. Accorde correctement les participes passés. La forêt a été (ravagé) par l’incendie : tous les arbres ont été (abattu et débité). Des agriculteurs sont (installé) sur les pentes volcaniques car la terre est (enrichi) par la lave. Les éruptions peuvent être (prévu). Les volcans sont sérieusement (surveillé). Des appareils ont été (placé) pour autumnrock.bent,descatastrophes ont été (causé) par des éruptions volcaniques. évaluation 3 Séquence Vocabulaire (sur 10 points) Je sais repérer le vocabulaire de la palabre et identifier les registres de langue. 1. Dans le texte ci-dessus, relève les cinq verbes de parole. (/5) Cessez de bavarder, ordonna le propriétaire du cybercafé où les enfants jouaient aux jeux vidéo. L’un d’eux demanda pourtant à son voisin de lui expliquer le fonctionnement d’un jeu. – Ah ! ça, dit son voisin, tu vas te débrouiller tout seul! 2. Indiqueleregistredelanguedesgroupesdemots soulignés. (/5) – Okou, l’interpella-t-il, à quel jeu désirez-vous jouer? Je te propose le jeu de course automobile. – Oh non, celui-là il ne me branche pas. – Comment ça non, c’est pourtant un jeu très intéressant! – Ce jeu-là, moi, il ne m’emballe pas parce que les mecs, ils provoquent toujours un carambolage. – Eh! vous autres, intervint Joseph, cessez de vous quereller. Orthographe (sur 10 points) Je sais accorder le participe passé avec l’auxiliaire «être» et le participe passé avec l’auxiliaire «avoir» selon la place du COD. 3. Récris le texte ci-dessous en accordant le participe passé des verbes entre parenthèses. (/5) Mon amitié avec Françoise est (né) dans un cybercafé du quartier. Ce jour-là, dès que je suis (entré), elle a arrêté de manipuler la manette et s’est (tourné) vers moi. Elle s’est (levé) et s’est (approché) de moi. Nous sommes (resté) là à discuter pendant plus de deux heures. Elle m’a parlé de l’un de ses frères qui s’est (engagé) dans l’armée et de ses deux sœurs qui sont (parti) faire leurs études en Europe. Ses parents y sont déjà (allé) pour leur rendre visite. Ils sont (rentré) rassurés. 4. Récris chaque phrase en remplaçant le COD souligné par un pronom personnel. Accorde correctement le participe passé. (/5) Abou a vendu l’ordinateur de son frère. • J’ai choisi ce jeu dans une boutique spécialisée. • Ma sœur n’a pas joué cette partie. • En s’isolant dans sa chambre, elle a franchi les limites de la correction. • Amina a acheté cette console pour son anniversaire. Conjugaison (sur 10 points) Je sais conjuguer le passé composé avec les auxiliaires «être» et «avoir». 5. Écris les verbes entre parenthèses au passé composé avec l’auxiliaire «être». (/5) Je (partir) la semaine dernière au cybercafé avec mon oncle. Là-bas, j’ai rencontré un élève de mon école qui m’a dit : «Quand (revenir)-tu de ton voyage?» Au moment où je m’apprêtais à répondre, (apparaître) à l’écran un personnage étrange. Il (arriver) sur l’écran en l’absence de tout ordre de ma part. Quand l’héroïne de mon jeu, une alpiniste, (monter) au sommet de la montagne, elle a été écrasée par son adversaire. 6. Écris les verbes entre parenthèses au passé composé avec l’auxiliaire «avoir». (/5) Je (connecter) mal mon ordinateur. Le mauvais geste (provoquer) un tremblement de l’appareil. Quand la situation s’est rétablie, au moment où je (actionner) les commandes pour jouer, un personnage étrange portant un heaume (squatter) l’écran. Je encore (manipuler) les commandes et tout (changer) à l’écran. Cette fois, je (voir) deux voitures engagées dans une course folle. Je (arrêter) la première et la deuxième qui l’(percuter) violemment (brûler). Grammaire (sur 20 points) Je sais identifier le complément d’objet direct, le complément d’objet indirect et le complément d’objet second. 7. Pour chaque groupe de mots souligné, indique s’il s’agit d’un COD, d’un COI ou d’un COS. (/10) J’avais oublié la méthode de démarrage de l’ordinateur. Je m’employai donc à relire attentivement la notice d’usage de l’appareil que je venais d’acquérir. Quand j’ai réussi à le mettre en marche, mes mains tremblaient. Je cherchais les touches de la console. Comme j’avais des difficultés, je fis un clin d’œil à mon frère. Je lui demandai de l’aide. Il accepta de mettre fin à ma souffrance. Mon frère me confia qu’il allait raconter ma mésaventure à mes parents. Je sais identifier les compléments circonstanciels : de lieu, de cause, de temps, de moyen, de manière, de conséquence, de but. 8. Indique la fonction de chaque mot ou groupe de mots souligné. (/10) Un jour, deux de mes amis et moi-même étions en train de jouer dans un cybercafé. Soudain, mon regard fut attiré par l’attitude de deux adolescents qui entraient brutalement dans la boutique d’en face. Afin de les observer, j’ai quitté mon jeu. En raison de l’état des vitrines, je ne pouvais pas discerner leurs mouvements. J’ai traversé la route de façon à me rapprocher de la boutique. J’y suis entré discrètement et j’ai vu l’un d’eux voler rapidement un petit objet. 79 79 Intégration Projet Expression orale et écrite Lis le texte suivant : L’engouement manifesté par les enfants – et les adultes – pour les jeux vidéo est en effet considérable et croît avec les progrès techniques réalisés dans la conception de ces jeux. Elisabeth, JeffetLoftus,dansThePsychologyofVideoGames, expliquent ce phénomène par deux raisons : le jeu offre un monde de rechange à l’intérieur duquel aucune faute n’est irrémédiable1 (le joueur peut toujours recommencer), il est adaptable à la célérité2 de l’individu qui peut rapidement améliorer son adresse. Dans une enquête sur les monstres dans les jeux vidéo réalisée par Hervé Martin, le rédacteur en chef d’un magasin de jeux vidéo reconnaît : «C’est vrai que le fait de tuer des monstres pousse à être de plus en plus rapide, mais pour moi c’est positif.» L’argument est recevable, mais doit être manié avec précaution. Ainsi, le jeune homme ajoute : «Quand un jeu me passionne, je peux devenir un peu fou. Il m’est arrivé plusieurs fois de jeter mon joystick (la manette de jeu) par la fenêtre car je n’arrivais pas à tuer un monstre assez vite.» Cécile Fontana, La Croix, 20 août 1. Irrémédiable : irréparable. 2. Célérité : rapidité. 1. De quel type de texte s’agit-il ? 2. Quels sont les personnages qui parlent du jeu vidéo ? 3. Quels sont les différents points de vue des personnages sur le jeu vidéo ? Rédaction Imagine que tu es propriétaire d’un cybercafé où des enfantsviennentjoueràunjeuvidéo.L’und’euxvient jouer pour la première fois. Écris le dialogue que tu as avec lui dans lequel tu expliques le fonctionnement du jeu. Expression orale Ambroise et Nicolas veulent aller au cybercafé pour jouer. Pierre s’y oppose. Jouez la scène où les trois personnages débattent sur l’intérêt des jeux vidéo. Phase 3 : Enquête! 1. Repère, en observant les textes des pages 92, , de ton manuel, qui sont des articles de journaux,àquelgenrechacund’euxappartientetquelles parties les composent. Compare les éléments que tu as notés avec ceux de tes camarades pour définir ensemble la structure obligatoire d’un article de journal. 2. Choisis ensuite le thème sur lequel tu souhaites écrire : – l’information générale du pays (politique, santé publique…) ; – l’information locale (célébration d’une fête traditionnelle dans la ville…) ; – les sujets de société (par exemple sur les petits métiers, les nouvelles technologies et leur impact sur la population) ; – le sport (interview d’un sportif que tu admires, article sur un événement sportif…) ; – la culture (un livre intéressant, un spectacle que tu as vu, une interview d’une star de la chanson). 3. Recherche les idées qui figureront dans ton article, en notant sur une feuille ce que tu sais sur le sujet que tu vas traiter, et ce que tu aimerais savoir. Pour t’aider, pose-toi les questions suivantes : quoi? Où? Quand? Qui? Pourquoi? Comment? Si ce que tu souhaites savoir sur le sujet est très important, cela signifie que tu dois compléter ton information en menant quelques recherches, en interrogeant tes parents, des personnes informées, ou en allant sur Internet. Fais-toi aider par ton professeur de français ou par le responsable du centre multimédia de ton établissement. 4. Organise les idées que tu as retenues pour élaborer le plan de ton article, en tenant compte du genre d’article que tu vas rédiger. Tu peux choisir de partir du général pour arriver au particulier. Par exemple, si tu veux relater la célébration d’une fête traditionnelle dans tonvillage,tupourraisclassertesidéesenrépondantaux questionssuivantes:qu’est-cequec’est?Depuisquand? Qui sont les organisateurs? Qui y participe? Quelles sont ses principales phases? Que représente cette fête pour ceux qui l’organisent et pour ceux qui y participent? AVANTTOUT,TU DOIS ORGANISERTON PROPOS ! Les ressources dont tu disposes pour effectuer la tâche commandée À l’aide du sommaire du manuel, page 2, mène ton enquête et liste les différents sujets que vous pourrez aborder dans votre journal. 80 80 5 10 15 20 Communication et nouvelles Communication et nouvelles technologies technologies Compétence citoyenne : Compétence citoyenne : Connaître et utiliser les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). technologies de l’information et de la communication (NTIC). Compétence disciplinaire : Lire et écrire un dialogue. Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Étape 2 3 Séquence Séquence Séquence Séquence Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Communiquer par téléphone Des questions d’observation pour introduire le débat. Un texte de lecture, agrémenté d’une note sur l’auteur, un paratexte et des notes de vocabulaire. Des questions progressives : observation de l’illustration, compréhension des textes et découverte des procédés littéraires. Un texte de référence, point de départ du travail sur l’oral et l’écrit. Des exercices oraux et écrits pour apprendre à débattre et à rédiger. Une mise au point sur les techniques à réutiliser à l’écrit. Pour évaluer les acquis techniques de chaque élève. Pour intégrer les acquis de chaque élève à l’écrit et à l’oral. Pour guider l’élève dans l’élaboration du projet de la classe. Un court extrait pour observer et découvrir les notions à aborder. Un résumé de la leçon, simple et précis. Des exercices variés et progressifs pour appliquer la leçon. Vocabulaire  •  Expression orale et écrite

12 Île Maurice Panafricaine Cours moyen 2e année, . entrée en 6e côte d’ivoire CE CM Étude de la langue : . grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire Un manuel richement illustré, proche du quotidien de l’élève et à la structure simple, pour une grande souplesse d’utilisation. Conçu comme un outil de travail et de référence, il permet : – à chaque élève : de comprendre, apprendre et réinvestir ce qu’il vient de s’approprier ; – à l’enseignant : grâce à une structure simple, une grande souplesse d’utilisation, en choisissant librement les notions qu’il souhaite aborder ou bien en suivant la progression proposée. Le manuel se compose de 24 unités thématiques : l’habitat, les fêtes, le monde du travail, tolérance et entraide, les sports… Chaque unité comporte 4 leçons : une leçon de grammaire, une leçon de conjugaison, une leçon d’orthographe et une leçon de vocabulaire, développées sur une ou deux pages. Chaque leçon se décline en rubriques : « J’observe », « Je fais le point », « Je m’entraîne », « J’écris ». Les rubriques « Piège » et « Coup de pouce » accompagnent les élèves qui veulent aller plus loin dans la découverte du français. Version panafricaine • CM-6e - Élève N Vocabulaire Vocabulaire Vocabulaire Orthographe Orthographe Orthographe Unité 17 • Les maladies, la santé Unité 17 • Les maladies, la santé 99 98 J’observe J’observe Les mots précis Je fais le point • Les mots précis permettent de mieux comprendre le sens d’une phrase, d’un texte, d’une histoire. Ils peuvent également éviter les répétitions. R J’ai mangé un bon gâteau avec un bon copain. R J’ai mangé un délicieux gâteau avec mon gentil (ou meilleur) copain. • Un même mot peut être utilisé dans des sens différents, à la place de mots précis. R un mauvais rêve (effrayant), un mauvais temps (pluvieux) Coup de pouce! Les mots précis peuvent être des noms, des verbes ou des adjectifs, comme chose, faire et mauvais. Q Recopie les phrases et remplace le verbe en gras par un verbe de la liste: cocher, régler, verser, en ler. • L’infirmier met sa blouse. • Ilmetdel’eausurlesdeux cachets effervescents. • Elle a mis une croix dans la case du calendrier correspondant à son jour de sortie de l’hôpital. • Ce malade met son lit à la bonne hauteur. W Remplace le verbe faire par un verbe plus précis. • Faire un voyage, c’est … • Faire la cuisine, c’est … • Faire des dessins, c’est … • Faire du sport, c’est … • Faire des erreurs, c’est … • Faire sa chambre, c’est … J’écris T Ton ami est au fond de son lit, malade. Tudécidesdeluiraconterunehistoirepour le distraire. Invente deux personnages qui partent à l’aventure et vont rencontrer divers dangers. Pour cela, n’emploie ni les verbes faire et mettre ni le nom chose. Cette nuit, je mets la moustiquaire au-dessus de mon lit. C’est une chose indispensable pour éviter d’être piqué par un moustique. Cet homme fait des études d’infirmier et fait aussi de la musique. Mets et chose sont deux mots imprécis. Ils peuvent être remplacés par place et précaution qui sont des mots plus précis. Fait est un verbe imprécis. On peut le remplacer par étudie et joue. On/on n’ ; ni/n’y Je fais le point • Dans une phrase négative, il ne faut pas oublier à l’écrit le n’ après on car il ne s’entend pas à l’oral. R On est contaminé. On n’est pas contaminé. • Ni est une conjonction de coordination négative. Pour la reconnaître, on peut remplacer la négation ni par une af rmation et. Bouba ne souffre de douleurs ni au dos ni aux jambes. R Bouba souffre de douleurs au dos et aux jambes. • N’y est formé de la négation n’(ne) et du pronom y. On peut le remplacer par cela, dans cela. Elle n’y voit rien. R Elle ne voit rien dans cela. Coup de pouce! Onpeuttrouverladoublenégationniendébutdephrase. Ni son frère ni sa sœur ne sont tombés malades. Q Recopie et complète avec on ou on n’. • … a pas suivi les recommandations. • … entend des malades se plaindre. • … a saisi l’occasion d’informer sur le virus du sida. • … a plus l’intention de dormir sans moustiquaire. W Recopie et complète avec ni ou n’y. • Ton oncle … restera pas longtemps. • … son ami … sa cousine ne sont venus pendant sa convalescence. • Au dispensaire, je n’aperçois … l’infirmier … le médecin. • Il … arrivera qu’avec de la volonté. E Écris quatre phrases avec : on, on n’, ne … ni … ni et n’y. Attention piège ! On est un pronom. Il ne faut pas le confondre avec ont qui est le verbe «avoir» au présent de l’indicatif, à la 3e personne du pluriel. On (il) est heureux. Elles ont (avaient) guéri vite. J’écris R Rédige quelques recommandations pour se protéger du paludisme ou du choléra, que tu donnerais à tes amis. Emploie au moins une fois on n’, n’y, ni … ni. Pour t’aider à démarrer: En cas d’épidémie, on n’a pas intérêt à entrer en contact avec une personne malade Onapeurquetafièvresoitunsignedepaludisme. On n’a pas envie que la maladie se propage. Tu n’y crois pas. Il n’a ni faim ni soif quand il est malade. La première phrase est af rmative. La deuxième phrase est négative. N’… pas est la négation. N’y peut se remplacer par cela. N’… ni … ni est une négation. E Invente une phrase avec l’adjectif mauvais employé dans deux sens différents. Exemple : une mer mauvaise (agitée, dangereuse) / une mauvaise note (faible, basse). R Recopie les phrases et remplace le nom problème par un nom plus précis: nuisance, dif culté, souci. • Son problème est de ne pas réussir à guérir. • Dans ce dispensaire, le problème est le bruit. • Il n’éprouve aucun problème à prendre ses médicaments. Grammaire CM • 6e • Grammaire • Conjugaison •Orthographe • Vocabulaire Étude de la langue Grammaire Grammaire Grammaire Grammaire Grammaire Grammaire Unité 1 • La vie au village Unité 1 • La vie au village J’écris O Observe la photo. Écris quatre phrases contenant des verbes d’état (être, sembler…) et deux verbes d’action (contempler, piler, porter…) pour décrire les activités des personnages et leur attitude. 6 7 J’observe 1. Le verbe Je fais le point • Le verbe est le noyau de la phrase. C’est à lui que sont rattachés le sujet et les compléments. Le verbe informe sur l’action qui se déroule. R Elle sèche le linge. • Le verbe varie selon: - le temps auquel il est conjugué. R Elle quitte le village. Elle a quitté le village. Elle quittera le village. présent passé futur - la personne. R Je joue. Nous rions. - la voix à laquelle il est employé. R Ils lavent. Ils sont lavés. Ils se lavent. voix active voix passive voix pronominale • Le verbe peut exprimer: - une action. On l’appelle verbe d’action. R Les enfants courent. - un état. On l’appelle verbe d’état (être, paraître, sembler, devenir, demeurer, rester, passer pour, avoir l’air…). Il est suivi d’un adjectif ou d’un groupe nominal. R Ces femmes semblent heureuses. Les jeunes enfants sont des êtres fragiles. • Le verbe conjugué à un temps simple est formé d’un seul élément. R Tu cours vite. Le verbe conjugué à un temps composé est formé de deux éléments. R Elles ont ramassé du bois. Ils sont partis. auxiliaire avoir + participe passé auxiliaire être + participe passé Q Recopie les verbes conjugués. • Les femmes pilent le millet. • Les enfants jouent sur la place. • Letaxi-brousseroulesurdesroutespoussiéreuses. • Sur les bords du fleuve le linge sèche. • Devantl’arrêtdebus,mesgrandsfrèresattendent que je rentre de l’école. E Recopie les phrases en les complétant avec un verbe d’état différent pour chaque phrase (être, sembler, passer pour, rester, paraître). • Le vieil homme … assis sur un banc. • Les enfants écoutent l’histoire et … immobiles. • Francine … émue à l’annonce du mariage de sa fille. • Mon frère … un travailleur acharné. • Les oiseaux … se regrouper pour quitter la région. R Recopie les phrases et entoure chaque verbe. Précise s’il est à un temps simple ou à un temps composé. • Kevin aime traverser le village pour aller à l’école. • Tu aides ta tante à semer. • Vous avez écouté attentivement le conte. • Tous les élèves sont heureux de leur sortie au centre culturel. • Les correspondants nous ont écrit une histoire drôle. T Relève tous les verbes conjugués du texte et précise si ce sont des verbes d’action ou d’état. Le soir, Mariama est un peu fatiguée, mais contente de sa journée au collège. Elle rentre vite à la maison et boit un grand verre d’eau. Depuis qu’elle est petite, le médecin lui dit de boire beaucoup mais elle n’osait pas de peur que ses camarades se moquent d’elle […]. Le soir, Mariama est souvent seule […]. Elle relit ses cours, range ses affaires et commence à faire réchauffer le riz et la sauce à la viande et au gombo que sa mère a préparés ce matin.  D’après Gil Tchernia et Catherine Decressac, Mariama et Ibrahima, Les P’tits totems éditions, Y Recopie puis complète chaque verbe avec un complément de ton choix. • Tu déménageras … • Ils s’amusent toujours … • Les hommes du village ont récolté … • Les villageois attendent … W Recopie les phrases en les complétant avec un verbe d’action. Cette jeune femme … son enfant sur le dos. • Les femmes … le linge dans le fleuve. • Les hommes … des poissons pour nourrir leur famille. • Les enfants … dans la cour à saute-mouton. • Le mécanicien … les voitures. • Chantal … bien à l’école. U Écris vrai ou faux pour chaque af rmation. a. Dans la phrase «Je suis content», être est le verbe d’état. b. Dans la phrase «Il sort du dispensaire», sort est l’auxiliaire. c. Dans la phrase «Tu étais le premier», étais est le verbe d’action. d. Dans la phrase «Elles dansent avec grâce», dansent est le verbe d’action. I Recopie les phrases et écris pour chacune d’elles:verbed’étatouverbeaupassécomposé. a. Les enfants sont sortis en courant de la case. b. Les habitations paraissent neuves. – Maman! Parle-moi de mon père et de notre vie au village. – On allait toutes au bord du fleuve, on lavait le linge… Les garçons nageaient ou jouaient au football à côté du fleuve. Gil Tchernia et Catherine Decressac, Mariama et Ibrahima, Les P’tits totems éditions, Les verbes parle, allait, lavait, nageaient, jouaient expriment une action. Ilssontcomplétéspardesgroupes nominaux sujets ou compléments. Coup de pouce! Pour savoir si le verbe est un verbe d’état, remplacele par le verbe être. Si la phrase a un sens, alors c’est un verbe d’état. Le village semble (est) proche. (verbe d’état) Les enfants mangent (sont) des galettes. Attention piège ! Aux temps composés, le verbe être est un auxiliaire; ce n’est plus un verbe d’état. Mariama et Bintou sont parties du village. Sont est l’auxiliaire du verbe partir qui est au passé composé. Primaire/ Collège Primaire / Collège Langage  •  Grammaire  •  Conjugaison  •  Orthographe  • 

13 Collection . « La nouvelle méthode de français » En un livre unique et maniable : – une démarche intégrée qui couvre l&#;ensemble des activités de la classe de français : lecture, grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire, expression orale et écrite ; – un mémo grammatical reprenant en fin de volume l&#;ensemble des règles nécessaires à l&#;élève, qui apprend à s&#;y reporter. Version panafricaine • 6e - Élève • 5e - Élève • 4e - Élève • 3e - Élève • 6e/5e - Guide pédagogique • 4e/3e - Guide pédagogique Cette collection offre un panorama de la production littéraire des grandes zones géographiques. Le plan adopté propose un découpage par pays, ce qui permet de mettre en évidence l’émergence des littératures nationales. Version panafricaine • Littérature Francophone • Littérature Francophone, guide pédagogique • Littératures francophones d’Asie et du Pacifique • Littératures francophones d’Europe • Littératures francophones du Monde Arabe • Littératures francophones de l’Océan Indien • Littératures francophones d’Afrique de l’Ouest • Littératures francophones d’Afrique Centrale Collection . « Littératures francophones » Vocabulaire  •  Littérature Collège Lycée

14 Des manuels non consommables, conformes au Curriculum de l’éducation de base. Des ouvrages richement illustrés et proches du quotidien des élèves. Une mise en application des principes de l’approche par les compétences et de la pédagogie de l’intégration. Chaque manuel est découpé en paliers, semaine par semaine. Les leçons sont suivies d’activités d’intégration et d’activités d’évaluation. Chaque manuel est accompagné d’un guide d’utilisation pour l’enseignant comportant : – la démarche détaillée mise en œuvre dans le manuel ; – le déroulement des séances d’enseignement et les modalités de travail ; – les corrigés des exercices du manuel ; – des exercices supplémentaires, avec corrigés. Langue et communication • SIL/CP : – de l’oral, avec des dialogues ou de courts textes illustrés ; – des textes de lecture illustrés, avec un questionnement adapté au niveau des élèves ; – des exercices d’entraînement, avec des activités de lecture et d’écriture. • CE1/CE2 : – de l’oral (avec des supports iconographiques sur des thèmes liés au vécu des enfants) et de la récitation ; – des textes de lecture diversifiés, avec un questionnement adapté au niveau des élèves ; – de l’étude de la langue (vocabulaire, grammaire,orthographeavecdictée,conjugaison) en lien avec le thème de la leçon ; – de l’expression orale et de l’expression écrite, à partir de textes ou de photos, pour réinvestir par écrit les notions vues dans la leçon ; – de l’écriture, à partir de modèles. République du Sénégal Ministère de l’Éducation nationale 2e étape CE1 République du Sénégal Ministère de l’Enseignement Préscolaire, de l’Élémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales CI # République du Sénégal Ministère de l’Enseignement Préscolaire, de l’Élémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales CP # J’observe Lecture 5 5 Le dépouillement: Quand le bureau de vote est fermé, on ouvre l’urne pour compter les voix de chaque candidat. 6 Les résultats: Les résultats sont affichés. Ils permettent de savoir combien d’élèves ont voté et le nombre de voix obtenues par chaque candidat. 1 Les résultats sont affichés. Ils permettent de savoir combien d’élèves ont voté et le nombre de voix 6 3 1 La prise des bulletins: Lesélèvescandidatsontexpliqué ce qu’ils feraient s’ils étaient élus. Le jour des élections, chaque élève prend le bulletin de vote de chaque candidat. 2 3 La file avant le vote: En sortant de l’isoloir, il pose son doigt sur un tampon d’encre rouge, puis sur une feuille à côté de son nom pour prouver qu’il a voté. 2 2 L’isoloir: Chaque élève vote à bulletin secret. Pour mettre le bulletin qu’il a choisi dans une enveloppe, il se cache dans un isoloir. Il a bien réfléchi et vote pour le candidat dont il partage les idées. Il  jette les autres bulletins dans la poubelle. 4 Le vote: Lemoment de mettre le bulletin dans l’urne est un moment important. Lemoment de mettre le bulletin dans l’urne est un moment 4 64 65 Observe les photos de la page 1. Combien de voies Aïssatou a-t-elle eues? 2. Est-ce que tous les élèves inscrits ont voté? 3. Sur le dessin ci-contre, que fait la petite fille? Où est-elle? 1. Quelles sont les quatre étapes d’un vote? 2. Qu’est-ce qui, dans la présentation du texte, te permet de mieux comprendre le déroulement du vote? Qu’en penses-tu? 3. Pourquoi chaque élève pose-t-il son doigt sur de l’encre rouge? 4. Pourquoi faut-il bien réfléchir quand on vote? Je comprends Associe les syllabes pour former des mots du texte. can so tat i di dat ré sul loir Choisis, dans la liste ci-dessous, la réponse à chaque devinette: le vote, l’urne, un candidat, des élections, des bulletins. 1. J’ai envie que les élèves votent pour moi. Qui suis-je? 2. Nous sommes les petits papiers que l’on glisse dans les enveloppes. Qui sommes-nous? 3. Je suis ouverte pour que l’on puisse compter les voix. Qui suis-je? Complète les phrases sur ton cahier avec les mots du texte. 1. Aujourd’hui, les élèves ont voté. C’est le jour des …. 2. Les élèves ont voté à … secret. 3. Dans l’urne, l’électeur glisse une enveloppe contenant un … de vote. Lis à haute voix le paragraphe 5 sur le dépouillement. Je vais plus loin OS: Donner un avis personnel sur un texte descriptif et le justifier. Résumer un texte descriptif en sélectionnant les informations principales. Lire/écrire des lettres-sons, des syllabes, des mots inconnus. Lire à haute voix un texte descriptif. Élections à l’école République du Sénégal Ministère de l’Éducation nationale 2e étape CE2 N Expression orale et récitation: Intégrer le vocabulaire adéquat, les comportements non verbaux, le schéma intonatif et des règles syntaxiques dans des situations de transmission d’informations de type descriptif. Lecture: Intégrer les mécanismes d’identification des mots et des stratégies de compréhension dans des situations de lecture et de compréhension de textes descriptifs. Étude des outils de la langue: Intégrer le vocabulaire adéquat, les indices significatifs et des règles syntaxiques dans des situations de production de textes descriptifs. Expression orale et récitation: Intégrer le vocabulaire Palier 2 Expression orale Écriture Leçon 11 Expression écrite 63 62 Expression orale et récitation/OA: Décrire un objet. Lecture/OA: Comprendre des textes descriptifs. Maîtriser des correspondances graphophonologiques. Identifier des mots fréquents. Développer la fluidité de la lecture d’un texte descriptif. Étude des outils de la langue/OA: Maîtriser les outils de la langue indispensables à la production d’écrits. Production d’écrits/OA: Produire des textes descriptifs. Copier un texte descriptif avec précision. 1. À ton avis, pourquoi ce garçon montre-t-il cette affiche? 2. Observe l’affiche avec les électeurs qui font la queue pour aller voter. Tous ont-ils le droit de voter? Pourquoi? 3. Combien vois-tu d’hommes? de femmes? JOUR DE VOTE 1. Choisis parmi les jouets présentés (ou un autre jouet de ton choix) celui que tu veux décrire. Commence par nommer le jouet puis décris sa forme, ses couleurs. Termine en écrivant sur ton cahier ce que tu fais avec ce jouet (joues-tu seul? avec des amis?). 1. Sur quel outil l’enfant travaille-t-il? 2. Décris-le. Donne le nom de chaque partie indiquée par une flèche et explique à quoi elles servent. 3. Sur quelle touche l’enfant doit-il taper pour finir son mot? Sur quelles touches a-t-il tapé avant? OS: Décrire un objet, ses éléments caractéristiques, ses fonctions possibles, etc. / Décrire son jouet préféré. / Reproduire des majuscules. Reproduis sur ton ardoise ou ton cahier: P*apa Conforme aux programmes officiels du Sénégal Primaire Langue et communication 

15 République du Sénégal Ministère de l’Enseignement Préscolaire, de l’Élémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales CI # 2 2 2 3 3 3 4 4 4 4 6 6 6 7 7 0 0 0 8 8 8 5 5 5 9 MATHS LEÇON J’observe pour apprendre Je m’exerce Palier 4: Intégrer les nombres entiers naturels de 0 à , les nombres décimaux et fractionnaires simples ainsi que les opérations arithmétiques (sens et techniques) dans des situations de résolution de problèmes de calculs numériques. Objectif : Découvrir le nombre Calcul mental : Faire calculer la moitié, le double, le triple de nombres pairs compris entre 10 et Activité préalable : Faire poser et effectuer l’addition suivante: ϩ 1. Faire lire et écrire en lettres le résultat. Le faire placer dans un tableau de numération. Faire citer la valeur de chaque chiffre du nouveau nombre. Anta Thomas Mor Iba 66 67 Activités numériques Les nombres de 0 à Calcule le montant des économies de chacun. Qui a le plus d’économies, qui en a le moins? Qui peut acheter un téléviseur à F? 1. Écris ces nombres en chiffres: Deux mille trois cents ; quatre-vingt-treize mille huit cent onze ; trente-sept mille huit cents ; mille deux cent douze ; quarante et un mille ; soixante-treize mille ; dix-sept mille quatre cent deux ; cent mille. 2. Écris ces nombres en lettres: ; ; ; ; ; 5. Décompose les nombres suivants comme dans l’exemple: ϭ ϩ ϩ ϩ 50 ϩ 6 ϭ ; ϭ ; ϭ ; ϭ . 7. Écris un nombre compris entre et 8. Devine le nombre caché: Mon nombre est compris entre et Le chiffre des unités de mille est 4. Le chiffre des centaines est 8. Il a 25 unités. Mon nombre caché est . 9. Fais 5 sauts de à partir de Fais 5 sauts de à partir de Un chef d’entreprise veut payer le salaire de quatre de ses employés. Il écrit le nombre correspondant au salaire de chacun. Lis le salaire de chacun. Lequel a le plus petit salaire? Qui a le plus gros salaire? Écris ces nombres en lettres. Reproduis et complète le tableau: Nombre qui précède Nombre donné Nombre qui suit Quel est le plus grand nombre de 5 chiffres que tu peux écrire? et le plus petit? 6. Quel est le plus grand et le plus petit nombre de 5 chiffres que tu peux écrire avec: 9, 6, 1, 7, 3? Quel est le plus petit nombre de 6 chiffres ? 3. Range les nombres suivants dans l’ordre croissant en utilisant le signe Ͻ: ; ; ; ; ; ; ; ; 4. Dans le nombre , que représentent les chiffres 6, 7, 8? 49 Prolongement : Faire citer des prix d’articles compris entre et F. Les faire écrire, comparer. 67 , c’est dur à lire. , c’est plus facile. On sépare les mille du reste, on sait aussitôt combien il y a de mille. Mille Unités c d u c d u Je lis: 1 0 0 0 0 0 cent mille 3 2 5 0 0 trente-deux mille cinq cents Je retiens République du Sénégal Ministère de l’Enseignement Préscolaire, de l’Élémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales CP # 2 2 2 3 3 3 4 4 4 4 6 6 6 7 7 0 0 0 8 8 8 5 5 5 9 MATHS République du Sénégal Ministère de l’Enseignement Préscolaire, de l’Élémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales # CI Sénégal Langue et communication MAthématiques Découverte du monde • SIL/CI-Élève • SIL/CI-Élève • SIL/CI-Élève • CP-Élève • CP-Élève • CP-Élève • CE1-Élève • CE1-Élève • CE1-Élève • CE2-Élève • CE2-Élève • CE2-Élève • CI-CP-Maître • CI-CP-Maître • CI-CP-Maître • CE-Maître • CE-Maître • CE-Maître Mathématiques Découverte du monde Chaque manuel comprend des activités géométriques, des activités numériques, des activités de mesure et de la résolution de problèmes. Les leçons sont structurées autour d’une trame régulière, gage de sécurité dans la démarche d’apprentissage pour les élèves. – Une mise en situation : permet aux élèves de mobiliser les acquis antérieurs nécessaires aux nouveaux apprentissages. – J’observe et j’agis : phase d’observationaction. – Je m’exerce : phase d’application de la nouvelle notion. – Je retiens : permet de fixer le nouvel apprentissage sous une forme simple et mémorisable. – Le prolongement : phase de poursuite de l’application dans une situation proche des exercices ou ayant une dimension intégrative. Trois disciplines par manuel : • Histoire. • Géographie. • Initiation scientifique et technologique. Chaque leçon est structurée en trois phases : – Je sais déjà et Je m’interroge : phase de mise en situation ; – J’agis pour apprendre : phase de recherche et de découverte ; – Je m’exerce : phase d’application et de consolidation des notions visées. République du Sénégal Ministère de l’Éducation nationale 2e étape CE1 Quels sont les di érents types de pêche au Sénégal? Quelle est la di érence entre la pêche artisanale et la pêche moderne? Je m’interroge 1 2 Pirogue traditionnelle munie d’un moteur. 1 Pirogue traditionnelle. 3 Pêche au filet. 2 Port de Mbour. 1 Port de Kayar. 3 Port de Saint-Louis. 1 Chalutier. 2 Pêche à bord d’un bateau moderne. La pisciculture. La pêche joue un rôle très important au Sénégal, pays qui possède km de côtes et de grands fleuves. Géographie 74 75 J’agis pour apprendre J’agis pour apprendre J’agis pour apprendre P a l ier 4 Je m’exerce Comment se nomme l’élevage du poisson? Comment se nomme l’élevage des poissons et des crustacés? Quel type de bateau utilise-t-on pour la pêche traditionnelle artisanale? Cite deux avantages que présentent les bateaux modernes? 1 1 2 2 3 3 14 Les différents types de pêche Chalutier : grand bateau de pêche moderne. Pisciculture : élevage de poissons d’eau douce ou d’eau de mer. On utiliselemot«aquaculture»lorsqu’on parledetoutcequ’onélèvedansl’eau (poissons, coquillages, crustacés). Vocabulaire Observe les photos ci-dessous et décris-les. 1 Quel matériau est utilisé pour construire des pirogues traditionnelles? S’agit-il d’une pêche traditionnelle et artisanale ou moderne et industrielle? Justi e tes réponses. Observe plus particulièrement la photo 2 . Qu’est-ce que les pêcheurs ont ajouté à leur bateau pour aller plus loin en mer et plus vite? Observe les photos ci-dessous et décris-les. 2 S’agit-il d’une pêche traditionnelle et artisanale ou moderne et industrielle? Justi e tes réponses. À ton avis, quel est l’avantage du chalutier par rapport aux pirogues vues en activité 1  ? Donne le nom des trois grands ports de pêche sénégalais représentés sur ces photos. 3 Décris cette photo. 4 Quelle méthode est utilisée pour avoir du poisson? À quelle activité vue dans les leçons précédentes cela te fait-il penser? Lis le petit texte dans l’encadré. Pourquoi la pêche est-elle si importante au Sénégal? La pêche est un secteur d’activités très important au Sénégal. LeSénégalpossèdekmdecôtes,degrands euves et de grands lacs où l’on peut pêcher. La pêche artisanale se pratique à l’aide de pirogues traditionnelles. La pêche industrielle et moderne, quant à elle, utilise de gros bateaux qui partent loin en mer pendant plusieurs jours. Lapisciculturepermetd’obtenirdupoissonenl’élevant sans avoir besoin de le pêcher. J’ai découvert Je sais déjà: Je sais que des poissons vivent dans les océans, les mers, les fleuves et les rivières Je sais qu’on peut les pêcher. Mots-clés: Pisciculture, aquaculture. Palier 4 : Intégrer des techniques d’observation, de localisation et de représentation dans des situations de découvertedumodedeviedel’homme au sein du milieu proche. Objectif : Découvrir la pêche dans sa région. République du Sénégal Ministère de l’Enseignement Préscolaire, de l’Élémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues Nationales CP # République du Sénégal Ministère de l’Éducation nationale 2e étape CE1 République du Sénégal Ministère de l’Éducation nationale 2e étape CE2 République du Sénégal Ministère de l’Éducation nationale 2e étape CE2 Mathématiques  • Découverte du monde

16 Mathématiques Version panafricaine • SIL/CI - Élève • CP - Élève • CE1 - Élève • CE2 - Élève • CM1 - Élève • CM2 - Élève • SIL/CI - Maître • CP - Maître • CE1 - Maître • CE2 - Maître • CM1 - Maître • CM2 - Maître • SIL/CI - Cahier d’exercices • CP - Cahier d’exercices • CE1 - Cahier d’exercices • CE1 - Cahier d’exercices • CM1 - Cahier d’exercices • CM2 - Cahier d’exercices Collection . « Réussir les maths » Cette collection répond en tous points aux exigences d’une pédagogie fondée sur l’approche par les compétences et l’intégration de celles-ci dans le processus éducatif. Ces manuels, destinés aux élèves du SIL/CI au CM2, permettent : – d’acquérir les compétences visées dans le cadre des programmes nationaux ; – d’intégrerlesapprentissagesmathématiquesdanslessituationsdelaviequotidienne ; – de favoriser les activités de recherche et de manipulation ; – d’avoir une approche progressive des notions étudiées ; – de structurer les apprentissages des élèves par des unités cohérentes ; – de renforcer la fixation des acquis à l’aide de pages d’intégration ; – d’évaluer les élèves et de remédier à leurs difficultés grâce aux pages spécifiques à la fin de chaque unité. Touslesmanuelssontaccompagnésd’unguidepédagogiqueetd’uncahierd’exercices. 8 7 7 5 0 3 3 1 1 6 6 6 2 2 2 Propriété du MINEDUB, ne peut être vendu. SIL/CI Cahier Cahier D’EXERCICES 8 7 7 5 0 3 3 1 1 6 6 6 2 2 2 CM1 D’EXERCICES Cahier Cahier D’EXERCICES Cahier D’EXERCICES D’EXERCICES Cahier D’EXERCICES Propriété du MINEDUB, ne peut être vendu. Primaire


  • Facebook sur iphone 3gs
  • Adobe psf
  • Lien pour album taxi 5
  • Application tpms sur pc
  • Universite tours powerpoint
  • Warface xbox 360
  • Gods and generals en francais partie 2
  • Jai ressus un avertissement je peux des musique