Torrent9

..

Ement film ma sorciere bien aimee

Telecharger ement film ma sorciere bien aimee

Aide


Vous devez vous inscrire afin de télécharger
Veuillez créer un compte gratuitement sur Torrent9 pour accéder aux téléchargements illimités et au streaming !
Quelqu‘un y comptait. On frappe- Qui est-ce ? Charlene. Meg m‘a annonce la bonne nouvelle. Je suis heureuse. Si vous lui brisez le coeur, je vous tue. Oh, merci de me prevenir. C'est pas de la rigolade. H rit. Très bien. Je vous laisse. Charlene ? Avec Pat, vous vous etiez disputes, mais il serait revenu. On apprend à connaître les victimes. Parfois mieux que leurs proches. Pat serait revenu. Croyez-moi. Merci, Danny. C'est rare qu‘on me dise des trucs sympa. Quand on ne s'intéresse pas à ma petite culotte. Danny et Charlene rient. - Vous avez de l'humour. Oh, merci. Danny rit. - Ca ne se fait pas comme ça, je sais. Bonjour, Danny. John. Oui, toute la ville en parle. N'en faites pas trop. Oui, peut-être. Je lui dirai, entendu. Je reviens. John, où tu vas ? Attends ! Qu'est-ce que tu me veux ? Tu m'aimes ? Hein ? J'ai envie de t'aimer, John. Je t'assure. Si tu restes à Lunacy j'essaierai. Tout nous oppose, toi et moi. Moi, je t'aime.
Mais là, c'est trop. J'en ai marre de faire semblant quand tu montes avec un autre homme. Il n‘y aura personne d'autre que toi. Je te le promets, John. Mon coeur se brise à l'idée que tu partes. Je t'en prie, t'en va pas. Le conseil municipal tient une réunion de dernière minute, ce soir. Je voulais vous prévenir. Votre façon de traiter les évènements nous inquiète. Depuis votre arrivée, la situation a empiré. Meurtre, suicide, chien tué. Et le vol de votre matériel. Nous avons eu tort de vous engager, de prendre un étranger. C'était voulu. Mais pour certaines fortes têtes, ça s'apparente à une provocation. Hé, nous, on en souffre pas. - C'est vrai. Je peux m'exprimer ? Allez-y. Ecoutons ça. Les ennuis n'ont pas commencé avec moi, mais il y a15 ans, avec ce meurtre. Cet assassin est là et a aussi tué Max Hawbacker. - N'importe quoi. Il s'est tué. Ce n'est pas vrai. C'est quoi, ce délire ? Je ne fais que protéger cette ville.
J'ai vais rouvrir l'affaire Max Hawbacker et enquêter. - Quoi ? Ca continue. Silence ! On n'a pas de temps à perdre. Maintenant, votons. - Attendez une minute. Je propose que l'on relève Burns de ses fonctions. - Il est sous contrat. Allez, qui est pour? Et contre ? C'est décidé, vous êtes viré. Protestations - Du calme, silence ! S'il vous plaît ! Non, y a plus de chef. Excuse-moi. Qu‘y a-t-il, Stephen ? C'était mon chien. Je sais, désolé. Je viens pour vous dire que j'ai fait un truc que j'aurais pas dû. J'ai trouvé ça près du corps, dans la grotte. Et je l'ai embarqué. Une boucle d'oreille ? C'est pas à mon père, ni à Max. Je vais l'envoyer à la police de l'Etat. L'envoyer à la police ? T'abandonnes ? Je suis viré. Alors, oui. Je m'en vais. Rien ne me retient. J'attends toujours ta réponse. Je veux savoir où tu veux vivre. Quoi ? Tu lui as telephone ? Tu as appele la femme de ton coéquipier. Oui. C'est bien.
Donc tu n'es plus ici par défaut, tu ne fuis plus. Je t'aime, Danny. Je t'aime plus que je croyais pouvoir aimer. Etje veux que tu te sentes bien. Si tu es heureux à Baltimore, pars, installe-toi Ià-bas. Et si tu restes ici, reste et bats-toi de toutes tes forces. Tu as trouvé ? Non, on va recommencer. J'ai déjà vu cette boucle d'oreille sur une de ces photos, je crois. Viens. On frappe- Vous tombez très mal. Vous avez discuté Je l'ai ! Je l'avais vue. Là, on tient l'assassin de ton père. Acclamations - Ils ont l'air contents. Fanfare Allez, s‘il te plaît, Meg. Rentre maintenant. Je veux le voir. Je le connais et il a tué mon père et Max. 0K, mais on doit attendre Coben jusqu'à la fin du défilé. Vraiment ? Je ne veux pas de blessés. - Burns ! Meg ! Jacob, écoute. Que se passe-t-il ? On arrête l'assassin. Vous avez fait vite. C'est important. C'est risqué. - Attendez la fin du défilé. C'est dangereux. Vous avez été viré.
Gruber commande. Non, Burns a sa place ici. Oui. Que font-ils là ? Crissements Oh, super. C'est quoi ? On devait attendre. Je décide qui intervient et à quel moment. Coups Cris de panique Votre arme ! Jetez-la et reculez ! Où irez-vous ? Vous inquiétez pas. Lâchez-moi ou je la tue. Oui, comme avec Max. Jhesiterai pas à vous descendre. Jetez ce flingue ou vous la tuerez comme votre collègue. Tu as tué mon père. - Laisse Katie. Meg, range cette arme. -Hé! Coup de feu, cris - Meg, ça va ? Elle gémit. Pose ce flingue. Ici, vous n'êtes rien, Burns. Vous n'êtes même pas de Lunacy. . Meg, Meg ! Menottez-Ie. Avec plaisir, chefi Debout, Ed. Ca va ? Tu es blessée ? Appelle un médecin. Calme-toi, ça va. - Katie, tout va bien ? Cava? T'es touchée ? J'ai juste le bras écorché. Ah ! C'est atroce, cette douleur. Oui, je sais de quoi tu parles. Ne Favise jamais de refaire ça. Si on allait à la rivière ? C'est une excellente idée.
On s'allongera sur la rive et on fera l'amour. C'est encore plus tentant. Qui aura des engelures ? Le froid ? Je m‘y suis habitue, je n'en souffre plus. Pas mal, pour un chichako. Ce nom ne te convient plus. Tu fais partie des nôtres. Je ne sais toujours pas si tu veux être ma femme. Oh oui, c'est vrai, ça Mh Ah ! Oui. Et oui. "Ma sorcière bien-aimée" Exactement ce que je cherchais. Magnifique. Je la prends. Je suis ravie. Il va me falloir des garanties. Je n'ai pas ce genre de choses. C'est très ennuyeux. Nous ne pourrons pas nous entendre, si vous n'en avez pas. Mélodie magique Je vous laisse. Le chat miaule. Papa ! Alors, Isabel ? J'emménage dans le quartier. En banlieue nord ? Pourquoi ? Tu es normale. Je suis décidée à ne plus l'être. Tu n'as pas le choix. C'est ce que tu es. L'orange, c'est super. Il faut la peindre en jaune. Le jaune, c'est pour la salle de bains! J'aimerais tant me disputer. Avec quelqu'un. Un homme ?
Oui. J'en ai assez des mages. Ils te ressemblent tous. Même quand tu étais marié, tu draguais sans cesse. Ta vie n'est que du plaisir instantané. La belle vie, n'est-ce pas ? Non. Où est le problème ? Je veux un homme qui ait besoin de moi. Besoin ? Hum. Ce sera une vraie loque totalement dèsespèrante. Tu parles d'amour? Comment c'est, selon toi ? Tu dis "je t'aime" à la personne que tu veux mettre dans ton lit et quand ça se gâte, tu dis : "Je ne t'aime plus." J'ai l'impression d'avoir le nez collé à la vitre. Je vois ce que je veux, de l'autre côte, sans pouvoir Peffleurer, le toucher du doigt. Tu as prévenu ta mère ? Elle a encore disparu. ,56 dollars. Argent. Ce sera mon dernier acte de sorcellerie. Je veux être comme tout le monde. Avoir des copines, pouvoir aller au Coffee Bean pour passer en revue nos problèmes insolubles. Tu as tout. Qui n'aimerait pas être sorcière ? Moi. J'ai envie d'avoir des contrariètès.
- Vous désirez ? Des oeufs brouillés. Je ne supporte plus de tout obtenir d'un claquement de doigts. Plus de petit-déjeuner après 1 1h. Jurè. Mon der des ders. Ne fais pas ça. Tu rencontreras quelqu‘un et quand il apprendra S‘il m'aime, il passera au-dessus de ça. Je vais sortir mon parapluie. Allez. Sors donc le tien. Non, papa. Allez l J'ai dit "plus jamais" ! Tu vas te mouiller. Espérons-le. - Je sais ce que tu veux me dire. J'ai l'air d'une loque. Ressaisis-toi, Jack. J‘y peux rien. Commentje suis ? Tu es rayonnant. C'est vrai ? Ouais. C'est un fait. L'important, c'est Quoi ? J'en ai pas la moindre idée. Je suis pas loin de déjanter. Je veux ma vie d'avant ! Je veux ma femme, ma maison, redevenir une star du grand ecran. Qu'est-ce qui a foiré ? Tout allait si bien. "L'an dernier à Katmandou". Coup du film : millions. Recettes : 1,6. Aucun DVD de vendu. On a tourné en noir et blanc. Tu vas faire une série télévisée
qui va casser la baraque. Là, on dirait Don Johnson dans ses mauvais jours. Je vais me reprendre. Sois pas gentil tout plein. Pas de pitié. Sans pitié. Gifle-moi. A toi de jouer, Jackèrator ! Allez. Yo ! Messieurs. La forme ? Jack Wyatt. Jack. J'adore ce que vous faites. Stu. Cava? Très bien. Merci. Je vous en prie. Jack veut faire la série. C'est super. Je veux la faire. Magnifique. Il a une crainte. Oui, mais tout le monde a dû oublier le dernier film. Sauf ceux qui l'ont vu. Il craint que la sorcière récolte tous les rires. Vous ferez rire. - On ne calque pas l'original. Faut pas trop délirer. C'est "Ma sorcière bien-aimée" ! Il faut que Samantha soit un personnage fort. Tu entends ? Quel soulagement. Vous vouliez que la série tourne autour de vous, non ? Stu - Non, une série chorale. Il y a aussi Endora, les voisins, la famille Qui va jouer l'oncle Arthur ? J'en étais dingue. On est à sa recherche. Le miroir dans lequel
il apparaissait se brisait à chaque fois. On s‘y attendait, et pourtant, à chaque fois, c'était le fou rire ! T'as une seconde ? J'adorais ça ! "Salut, Sammy !" Vous adoriez pas ? On se retrouve à table. Jack Ils me plaisent bien. Quoi ? Tu fais ta pisseuse. Pisseuse, pisseuse, pisseuse ! Non, je veux juste que la serie soit reussie. Jack Wyatt se recycle à la télé car sa carrière au ciné a coulé ! Aux chiottes, la série chorale de merde ! Une pisseuse. Si la série se plante, tu te retrouveras maire de Pisseuse-Ville. Non, je veux pas. Alors, fonce faire le shérif de Couillu-Ville. Montre ce que t'as. Oui. En route. Ouais. Arrête avec ça ! Pardon. On en était où ? - Quelques noms dispos pour Samantha. Gardez-les ! Je veux une inconnue, de quoi me mettre en valeur. J'en chie des ronds de chapeaux depuis trop longtemps pour rétablir la notoriété de Wyatt ! Série à star unique. Je veux 3 roulottes. Personne n'en a 3 !
Ses désirs sont des ordres. Et des maquilleuses en combinaison. Un léopard apprivoisé avec un collier de diamants ! Ca ira. Et un gâteau de 2 étages. Le mercredi : pâtisserie. On m'apportera la chose comme si c'était une surprise. Mercredi, c'est pâtisserie. - Un léopard, ça poserait des problèmes d'assurance. D'accord. J'ai le souffle coupé. Je dois noter ça ? Ensemble : On va se marrer. Hein ? Pas vrai ? Je flashais sur Elizabeth Montgomery. Nous tous. Ce nez je veux dire Hum ? Ce sera difficile de trouver une inconnue pourjouer Samantha. Fais ton shérif. Jack Wyatt a dit : "A vos lassos, cow-boys l" Pan pan g Regardez, j'allume l'arrosage automatique du gazon ! Je monte Je baisse la lumière. Vous ne vous rendez pas compte. C'est d'un compliqué. J'ai mis le câble noir dans la fiche rouge et l'écran est toujours bleu. On sonne. Vous avez demandé le câble. Non, c'est gentil, j'en ai déjà plein. Allô ? Ne raccrochez pas, pitié ! Oh! Ca suffit, tout ce fourbi ! Mélodie magique Voilà. Que tout ça reste entre nous, Lucinda. *- Votre amour-propre souffre-t-il de ne pas prendre part * au monde réel ? Oui, beaucoup. Trouvez-vous un travail. - Jean-Pierre, je suis Je suis une sorcière. Bien. Excellent! "Divorce, un nouveau départ". - "Que faire de ma vie ?" Bonté divine ! Isabel éternue. A mes souhaits - Ne regardez pas tout de suite, Jack Wyatt vous reluque. J'ai le coeur qui bat vite, j'éprouve des picotements étranges. Moi aussi, il me donne la nausée. Vous le connaissez ? Jack Wyatt, l'acteur ? Non, mais vous débarquez ! Puis-je m'asseoir? Euh oui. Bonjour. Jack Wyatt. Je sais. Merci. Je n'ai jamais fait ce genre de choses Est-ce que vous aimeriez faire de la télé ? Mademoiselle Euh Bigelow. Isabel Bigelow. Ca vous dit de devenir actrice ? Moi ? Oui. Actrice ? Je sais pas jouer. N'importe qui saitjouer. Si je sais jouer, vous saurez. Amen ! Je crois qu‘à la table, là-bas, ils viennent de finir leur houmous. Ils aimeraient que vous dèbarrassiez. Alors, lsabel Bigelow ? Vous travaillez ? Non. Vous êtes riche ? Moi, je le suis. Je suis même richissime. Cette note de 2 dollars et 31 cents. Le "waouh" s'impose. Il faut que je pense à avoir de l'argent sur moi. Va pour riche et célèbre ? Je veux être normale.
Etre acteur, c'est mieux qu'être normal. On peut faire semblant d'être normal. Et si on est bon, on devient une grande star. Et devinez ce qui se passe. Quoi ? Vos souhaits se matérialisent. Non, non, non Ca, je connais et c'est ce que je ne veux plus. J'ai été enchantée de faire votre connaissance. Je vous trouve très mignon, très peu soigné et perturbé. Hé! C'est méchant de dire ça à quelqu‘un. Pas du tout. Que vous soyez une loque dèsespèrante, ça a le don de m'èmouvoir. lsabel Bigelow J'ai besoin de vous. Oui ? Oh, que dites-vous là ? De moi ? Inutile de faire un bout d'essai. Venezjuste montrer à tout le monde comment vous faites la chose. Frappant. Copie conforme. Rires enthousiastes - Vous allez lire le script à partir de la page Je lis ? Hum. Oh non. A voix haute. - Pour avoir une idée du résultat. Oh "lnt. Suite nuptiale. "Tiret, nuit." Elle n'est pas bien maligne. Lisez seulement là où c'est écrit Samantha.
Euh "Jean-Pierre, il faut que je te dise quelque chose. Je suis une sorcière." Je suis pas une sorcière. Vous raccrochez. Qui vous l'a dit? Vous-même. Page suivante. C'est "Ma sorcière bien-aimée", la série télé. Je n'avais pas le droit de regarder. Quelle idée de censurer ça ! Rires - Joli, Jack ! Je fais un mortel qui est amoureux de vous. Oh! Et ça m'est égal que vous soyez une sorcière. Ca vous est égal ? Vous en êtes sûr ? Oui, tout à fait. Bon, reprenez. Lisez vos répliques. Non, ensemble. Randall, où es-tu ? Voilà. Merci. Vous allez voir, c'est pas sorcier. Ici ? Ouais. une hanteuse de châteaux et touilleuse de chaudrons !" Génial. On ferme le script. On le met de côté. On improvise. Jack, on n'a eu droit qu‘à une réplique. C'est pas grave. Posez ça. Randall. Vous répondrez comme si vous étiez une sorcière. D'accord. Vos parents bossaient dans la sorcellerie ? Oui. Ma mère a truqué le championnat
NBA Marrant. Notez-moi ça. Vous avez des pommes empoisonnèes ? Non, il faut un permis pour les empoisonner. C'est bon à savoir. Excellent, ça. Les mages font-ils de bons fiancés ? Horribles. Ils sont ègocentriques, très "satisfaction immédiate". Pas comme vous. Rires Qu'y a-t-il de drôle ? Rien, Jackpot. Votre sortilège préféré ? J'aime mieux éviter le sujet. En parler, ça complique les choses. Super. - Vraiment, vous n'avez jamais vu la série ? J'ai une question. Ca va être encore long ? On a fini. Si vous faites la serie, nous passerons notre vie ensemble. Vous et moi ? Voulez-vous faire la série, lsabel ? "Ma sorcière bien-aimée" ? Absolument. Soyez ma femme cathodique. C'est compliqué. Epousez-moi. Dites oui ! Que fais-tu, Isabel ? Question facile. Ouais ! Super. Merci. On met ça par écrit, hein ? * Il était une fois une jeune fille typique. Un jour, elle se heurta à un homme non moins typique. Et se heurta à lui
Une 3e fois. Oh! Ils devinrent bons amis. On sonne. Ils avaient une foule de goûts communs. - Salut. Bonjour. Je t'en prie, entre. Merci. C'est quoi, ce bazar ? J'ai décroché un travail en or. Je vais faire Samantha, dans "Ma sorcière bien-aimée". Tu es actrice ? Il faut le croire. C'est bien, la série avec le dauphin ? Non. Je suis toute excitée ! Générique de la série Te voilà ! Viens voir. C'est toi ! J'adore cette série. Tu connais ? Je regardais tous les soirs. J'adore la musique. Magnifique ! J'espère que tu sais faire ça. J'ai ete choisie pour mon nez. Et qui va faire ton mari? Jack Wyatt. Mince, alors ! Il croit en moi, il veut s'unir à moi. "Impatient de travailler avec toi, lsabel. Ecrit sous la dictée de Jack par Randall." Il vit seul. Ca fait la une de la presse. Sa femme l'a plaqué. Ca, alors ! Cris d'excitation Je sais pas pourquoi on fait ça, mais ça me plaît. Mais fautjamais sortir avec un collègue de travail.
Je suis consultante carrière. J'ai accepté pour lui. C'est la loque la plus adorable. Il est désespérant. Oh là là ! Plus mortel, tu meurs ! Mon père n'approuverait pas du tout. Oh bon. - Quoi donc ? Oh, c'est toi ? Qu'est-ce qui te prend de venir ici ? J'adore ton chapeau. A qui ai-je l'honneur? Je te présente mon père. Maria Kelly. C'est trop magique. On parle de ton père et il apparaît. Nous sommes voisines. Nigel Bigelow. Mes hommages. Oh, d'accord Je n'approuverai pas quoi ? Un homme craquant. Je suis contre. Je vais jouer dans une série télé. Samantha, dans "Ma sorcière bien-aimée". C'est une insulte à notre mode de vie. Ton père est tordant. Je me sers, vu la quantité astronomique. Je t'en prie. Si on me Cambriole, préviens-moi. Je ferai pareil pour toi. Si tu sors avec un garçon qui a un ami, vérifie qu‘il n'est pas marié, avant de m'appeler. Au revoir, Maria. Sois content pour moi ! Je suis devenue une actrice célèbre et riche.
Pourquoi serais-je mécontent ? Tu coupes les ponts avec les tiens et tu vis près d'une boîte à burgers. Te moque pas de ma vie ! Parle-moi de cet homme. Non, tu es trop négatif. J'ai réussi à tuer un lion dans mon pyjama. Que faisait-il dans mon pyjama ? L'oncle Arthur, unique. *- Ca ne peut plaire qu'aux cerveaux à peine adolescents. J'ai juré * de ne plus le faire. Je l'ai juré. Tu dois voir * ma décapotable. Note sur ton carnet que Mélodie magique Elle éternue. Lucinda, tu rates quelque chose. *- Samantha, tu avoueras avoir rompu la promesse que tu avais faite d'arrêter tes C'est rompre avec ses habitudes qui est dur. *- Je Faiderai. Je t'aime. Ca, c'est gentil. - Mesdames et messieurs, accueillez la star de "Ma sorcière bien-aimée", Jack Wyatt. Ouais ! Si je m'attendais à vous voir ici ! Nous voici réunis pour "Ma sorcière bien-aimée". Nous sommes en train de la refondre. Il y aurait bien une Samantha ? Bien sûr. lsabel ? Applaudissements Vous êtes magnifique. Voici une jeune femme talentueuse et charmante, Mlle lsabel Bigelow. Venez dire bonjour. Bonjour. Dans le micro. Ici. Ca suffira. Montrez-nous ce que vous savez faire. Super, hein ? Super, Isabel ! Mettez-vous là. Devinez qui joue le rôle d'Endora. Je vous demande d'applaudir la grande, la légendaire MlleIris Smythson, qui sera ma belle-mère ! Iris ? Où est-elle ? Forcément ! Iris Smythson. Elle me déteste. Pas vrai, Iris ? c'est ça, Jerry. Jack. Elle plaisante. Endora appelait Jean-Pierre, "Jean-Pierre". Votre nom m'est sorti de l'esprit. Ce qui a fait sensation, c'est Jack Wyatt qui s'essaie au petit écran, après * le désastre de son film * et sa séparation houleuse * d'avec sa femme Sheila, qui s'est recasée * après un mariage de 19 mois.
*- Elle l'a quitté pour un mannequin ? Un abruti débile ! * Ils vivent ensemble, non ? Ouais, dans ma maison, celle payée avant notre rencontre ! Elle refuse de divorcer ! *- La sensation est venue du choix de Samantha. * Isabel Bigelow. * Elle est sacrément envoûtante, non ? * Ca, c'est magique. *- Qu'est-ce qu'il s'imagine, Wyatt ? "Je vais relancer ma carrière" ? C'est délirant. *- Il avait une petite mine. Je suis très bien ! En excellente sante ! Richie, Richie Que vais-je faire de toi ? C'est pas vrai ! Tonalité *- Richie à l'appareil. Pourquoi tu m'as poussé à faire cette série ? Qu'est-ce que tu Fimaginais ? *- Face à une inconnue, tu ne crains rien du tout. Tu peux venir ? J'ai besoin de réconfort. ‘ Je m'apprête à entrer en réunion avec le directeur de NBC. Je sais pas si tu es au courant, mais je suis Jean-Pierre ! Ils l'ont remplacé, à l'époque, et personne s'en est rendu compte ! ‘ Personne ne te remplacera.
Je suis Jean-Pierre ! Commentÿen suis arrivé là ? * Générique de la série - Silence plateau ! * Il était une fois un jeune homme typique. Un jour, il se heurta à une femme non moins typique. Rires ‘ Coupez ! Jack, Jack ! Commentÿètais ? - Tu as été formidable. J'en ai mal aux côtes. On en refait une ? Vous avez vu ? C'était d'enfer. On passe à la suite. Ouais. Pile poil. - Bravo. - C'est parti. Ca démarre fort. Samantha, veux-tu m'épouser ? - Coupez ! Super ! Magnifique ! Beau travail. Tu es une sorcière et tu attends la nuit de noces pour me le dire ? C'est pas croyable ! Flûte, alors ! Samantha ! Merci. Elle tousse. Joey, tu veux tuer tout le monde ou quoi? C'est irrespirable ! Iris, il ne faut pas saluer le public, au milieu de la scène. Ca casse le réalisme. Retournez vous asseoir. Vite ! D'accord. - On la refait, Jack ? 2e prise. Ca tourne ! Et tu attends notre nuit de noces Qu'est-ce que c'est? On Fapplaudit.
Merci. Merci. Merci. C'est pas vrai ! Qui êtes-vous ? Mais la maman de Samantha, Endora. Tu as épousé un mortel, pauvre bébé. C'est terrifiant ! Un remontant ! - Ne bougez plus. On reprend. Ah! Quel dommage que vous n'ayez point bu. Vous auriez passé votre nuit de noces en crapaud ! Rires Je promets de ne pas le faire. Parole de sorcière. Applaudissements Mon trésor, nous sommes vifs-argents, ombres fugaces, lointaines rumeurs Ta mère ? - Nous voguons dans un scintillement d'étoiles. Tu renonces à ça pour un jardinet de pissenlits ? Jardinet de pissenlits ? Oui, Jean-Piètre ! Merci. Merci. Je veux mon pourcentage sur la serie. J'ai tout organisé. Jack ne fait même pas de créneau sans me consulter avant. Je te rappelle. Jackpot, tu dèchires, ma poule ! Ca promet, non ? C'est excitant. - Isabel, ça va ? - Parfaite. Elle s'efface. Elle est géniale. La perle. Elle va remarquer ? Son rôle bidon ? Non, elle n'a rien dans le crâne.
Elle en pince pour toi. C'est carrément pitoyable. T'es sérieux ? Oui. Ca serait vraiment Le cauchemar, je sais. Quoi qu'elle est dotée d'un joli popotin. Si je l'avais dans mon lit, je coucherais pas dans la baignoire. - Isabel ? Elle a entendu ? Aucun risque. - Quelques modifs. Ca faisait un peu long. On a coupé tes répliques. T'as qu‘à te dire que y en aura moins à apprendre. Excuse-moi. Déjeuner ! Isabel ! J'ai l'impression d'être cruche ! Et en même temps, je suis furieuse. Qu'est-ce qui m'arrive ? Mettons le feu à sa roulotte. lsabel, c'est trop génial ! Tu fais de la télé. Il m‘a menti. Il m‘a dit qu‘il avait besoin de moi. Il voulaitjuste une potiche pour écouter ses répliques débiles ! Oh! Salut. Moi, c'est Maria. Nina. - Il avait l'air si perturbé Mais c'est un hypocrite fini ! On peut Pèlectrocuter. Y a des fils partout. J'ai envie de pleurer, de lui faire du mal ! Mais il me reste un peu d'affection pour lui.
Comment vous Pexpliquez ? Quand mon mari m‘a quittée, je voulais cisailler ses freins. Mais on a fait l'amour. Il ne sait pas à qui il a affaire. Il n'en a aucune idée. 3 possibilités. Te faire une raison, partir ou exploser. Samantha choisirait quoi ? Elle a choisi d'exploser, on dirait. - Allez, Je ne veux rien voir, ni rien entendre. lsabel, histoire de te rafraîchir la mémoire, l'ex-amie de Jean-Pierre J'ai lu le script. On revoit ça, quand même. Et on a répété la scène. vous a invités tous les deux à dîner. Il t'a forcée à l'accompagner. Il m'a piégée. C'est un ringard nombriliste. Ma biche, c'est pas ça. Il veut récupérer son chien. Réplique. C'est mon chien. Je veux le récupérer. Ca me tue à chaque fois, Jack. Tu es prêt ? C'est parti. Moteur ! Mélodie magique Action ! Mon chien ! J'en mourrai, si je ne le récupère pas. J'en mourrai ! Il crie et a d'énormes difficultés à parler. Coupez. C'était
légèrement appuyé. Tu pourrais baisser d'un ton ? Ou plutôt de 5. Je m‘y remets tout de suite. Oh, chien, où erres-tu donc ? Bourreau canin de mon coeur ! Qu'est-ce qui lui prend ? Envolèe, la moiteur de ton souffle sur ma nuque ! Tu lècheras mon visage etje te lècherai la truffe ! - Coupez ! Jack ! Les mecs, je le fais pas exprès. D'accord. Esta mi perro. Mi perro es mi favorito. Mi corazon. Muchos taquitos. Buena suerte. C'est délire ! Où est mon chien ? J'hallucine. J'ai un chien hallucinant. Il crie sans pouvoir parler. - Jack ! Jack ! Que fais-tu ? C'est là que le chien doit choisir entre l'ex de Jean-Pierre et Jean-Pierre. Samantha remue le nez et le chien opte pour Jean-Pierre. J'ai la solution. Laissons Sacoche décider. Lumineuse idée. - Viens voir maman. lsabel, remue le nez. - Sacoche, viens voir maman. Viens voir. Allez, hop ! Ici, ici ! J'ai ce qu‘il te faut. Non, tu adores ton papa. Sacoche, viens. Viens ! Il arrive.
Il est scotché ! Mélodie magique Viens, Sacoche. Applaudissements ‘ Coupez ! Joey 1 Si le chien te ressaute dans les bras, essaie ça. - Viens voir papa. - Maman. Viens, je t'en prie. Gentille fifille. Heureusement que ce n'est pas un Saint-Bernard. Rires Nom d'un chien ! Chérie, tu as été magnifique. Prends garde à cela. Je vous en supplie, ne dites rien. Tu n'es pas la seule. Vraiment ? Non. Il y en a d'autres ? Si tu savais Nombre d'acteurs ont recours à des trucs, des tics, devrais-je dire. Il ne faut pas devenir manièrèe. Non, comptez sur moi. Merci, Iris. Bonjour. C'est encore toi ? Ma fille a abandonné la sorcellerie ? Tu t'es bien amusée. J'ai rechutè, mais c'est un accident. Tu ne l'aimes plus ? J'éprouve de la haine, je suis donc guerie de lui. Pas forcément. Ce n'était qu'une attirance superficielle. J'ai confondu. Maintenant, disparais ! Moi-même, je flashe sur Endora. Quoi ? Papa, où es-tu ? Je disais
que je flashais sur Endora. Je Finterdis. Tu entends ? Elle est si ravissante. C'est Iris. Iris, fleur de printemps Ne fais pas ça. ll ne me reste plus que mon travail. Ne gâche pas ça. Gâcher quoi ? Tu la tromperas et elle se vengera sur moi. Ne fréquente pas Iris. Je te préviens ! sorcière toujours. Dètrompe-toi. Tu verras. C'est toi qui verras. Rien du tout. Fais-toi une raison. Jamais. Parlez-moi de la série. On dit que la chaîne exploite la carte nostalgique. C'est une nouvelle série. Ca a été recadrè. Je ferai tout, sauf ça. Rires *- Vous laissez le remuage de nez à la sorcière ? Vous le faites * si bien. J'ai coaché l'actrice. ‘- Peut-on avoir un gros plan ? Je préfère éviter. Quelle caméra ? Là? Ah. Téléphone Oserons-nous parler de "L'an dernier à Katmandou" ? Nina, bonsoir. Oui, j'étais devant, justement. Oh! Quel rapport avec le fait qu‘il soit ignoble ? Oui, il nous faut un plan. Que s'est-il passé ?
J'impute la responsabilité au service costumes. A ce service ? Ils en ont trop fait. Je devrais claquer la porte. Tu peux pas faire ça. Pourquoi? Ca se fait. Obligeons-le à partir. Si on trouve des photos de lui, nu, je les bidouillerai avec des photos d'animaux. Excellent. On se calme. Je voulais quelque chose de normal. Que dois-je faire ? Mélodie magique Vacarme Oh, bigre ! Je suis dans un bel état. Il fut un temps où ta tante Clara savait atterrir en beauté. Tante Clara Tu ne pouvais pas mieux tomber. Je traverse une crise professionnelle. Je claque la porte. Ne claque pas la porte. Le spectacle continue. - Tout va bien ? Mes amies ne savent pas que nous sommes sorcières. Bouche cousue. Il y avait une tante Clara, dans la série. Quelle coi'ncidence. Une sorcière. Tout comme moi. Elle foirait tout. En vérité - C'est décidé. Je me reconvertis Si vous étiez sorcière, vous jetteriez un sort à Jack. Je le puis. Qui est ce Jack ?
La raison de mon départ. Qu'est-ce qui t'empêche d'envoûter cet homme ? J'ai arrêté. Qu‘il apprenne les bonnes manières. Je m'en charge. Je sauverais mon emploi et mon amour-propre. Alors, vous proposez quoi, mademoiselle ? Un pistolet paralysant. Nina On devrait le paralyser et le balancer dans la fosse à requins de Sea World. Non Et lui jeter un sort ? On devrait lui jeter un sort. L'ensorceleuse, regardez-la voler ! Une pincée de jasmin, de bergamote. Pipi Pipi de crapaud. - Je me sens pleine de vie. J'ai l'impression de croire aux licornes. Ai-je mis la bergamote ? Je ne me rappelle plus. Voilà, tante Clara. Merci, ma chérie. Tant qu'à faire Isabel, bobel ! Bonanofanafofel ! Fifafofel ! Isabel ! Le jeu du nom ! Oh, bon sang Bonjour. Randall, enlève-moi ce panneau débile. C'est ma tournée de cappuccinos ! Buongiorno ! Vous avez vu lsabel ? Non. Pourquoi ? Elle me manque. Jack, on a Les résultats ! Combien pour Isabel ?
99% ! Super nouvelle. C'est normal, Elle dynamite carrément ! Tope là, général. On a un problème. Tes résultats. 32%. C'est mieux que zéro. Critique constructive. Le chien fait mieux que moi. Trognon, ce chien. Y a quoi, comme commentaires ? "Jack est un thon." Le thon, c'est bon. Le Jackbon ! Ca veut dire qu‘on doit redoubler d'efforts. Le principal, c'est lsabel. Isabel. Oui. - On est d'accord ? La voilà ! Tout s'illumine, quand elle fait son entree. Regardez ce concentré de talent. 99 ? Moi, je lui donne ! ! - Répétitions. Intérieur appartement - Jour. Samantha et Jean-Pierre sont assis dans leur appartement. "J‘ai trouvé la maison de nos rêves." Du grand art ! Je vais mourir ! Elle est géniale ! Etje l'embrasse aussitôt ! Je ne suis pas T'es pas dans la scène ? Non ! Elle y est pas ! Non, c'est pas vrai ! Il faut qu'elle soit dans toutes les scènes ! Remaniez ! Au boulot! Tous: On y va. Il faut qu'elle dise un truc drôle.
Oui, j'aimerais bien. Et que ça saute. Il faut que je l'embrasse. Il lui faut un emploi. Exact ! Bombardez-la PDG d'une société multinationale. - C'est une idée. Excellente idée. Je l'embrasse ! Pourquoi ça a fait tant d'effet ? Tante Clara ? Je t'en prie, réponds. Oh, c'est effroyable ! Ce n'est pas ce qui était prévu. Ne pas s'attacher à un acteur. Je ne m‘y attache pas. Non Parole de sorcière ? Pardon ? Je fais mon Endora. Isabel, Oh les acteurs semblent normaux, mais au fond, ils n'ont aucun fond. Je te croyais à l'abri. Qu'est-il arrivé ? Un brin de sorcellerie, j'imagine. N'est-ce pas, ma chérie ? Nigel Bigelow, le père d'lsabel. Papa, on s'est déjà expliqués. Je sais, j'ai tout vu. "Lysistrata", "L'Esprit s'amuse" Papa ! Votre "Endora" est superbe. Ca vient tout seul, en vérité. En vérité ? Je suis une sorcière. J'ai plongé Piccadilly Circus dans le noir. Racontez-moi. - Entrez. Avec enchantement.
Non, franchement Ah, Isabel ! Isabel ! T'es là ! On peut dîner ensemble ? J'ai un de ces tracs. Je dois rentrer chez moi. Je passerai à l'improviste. Non. C'est oui. Je viens chez toi à 7h. Fais signe, si t'as besoin. - Tante Clara ! Brise le sort, tu as forcé la dose. Doux Jésus. Je ne sais pas comment faire. C'est plus facile à jeter qu‘à briser. Il veut qu‘on dîne. Je ne voulais pas ça. Des douceurs ? Non, non ! Tu sauras briser le sort, si tu le veux vraiment. Hein ? On m'attend d'urgence au Japon. J'ai déjà fait mieux. Tante Clara ? Reviens ici immédiatement. Il va venir d'une minute à l'autre, tante Clara. Peu importe, je ne sortirai pas avec lui. Sûrement pas, c'est non. Je ferais bien Peu importe ma tête. Je vais briser le sort. Pas la peine de me faire belle. On sonne. J'ouvre, je brise le sort, etje claque la porte. Je passais par là avec des roses, un CD et ce bracelet. Etj‘ai sonné. Tu transpires.
Comme un porc. Oh? Tu es exquise. Non, resplendissante. Tu es exquidissante. C'est ton sac ? Tu n'as pas froid ? Ni trop chaud ? Tout va bien. On va quelque part ? Dîner. Tiens, c'est parti. Dis-moi tout en détails. Tu parles, d'accord ? Je me contente de t'écouter. Darde tes rayons que ÿabsorberai. Commence par la maternelle. J'ai pas connu, j'ai fait l'école chez moi. Chez toi ? Comme moi ! Génial, c'est flippant. Ca me donne des frissons. Oui, c'est assez génial. Des parents hippies ? Non. Ahurissant. Mes parents étaient hippies, pas les tiens. Mais on avait de l'encens. Pareil. Sérieux ? L'encens me fait vomir. Moi aussi. Fabuleux. Waouh. J'ai du canard. J'adore le canard. C'est fabuleux. Beaucoup aiment. Loin de là. Ah oui ! Je t'ai écrit une chanson. Personne ne l'avait fait. Je l'ai fait. Oh! Hé ! Ma jolie Rapporte-moi mon coeur Es-tu rêve qui prend vie ? Mon âme tu guéris Fais de moi un homme meilleur Je veux élire domicile
Sur ton île paradisiaque Voilà du gros solo de guitare qui tue. Il imite le solo. Paradisiaque A toi ! Solo de batterie. Jeté de jambes. Je fracasse la guitare. Paradisiaque, waouh ! Elle rit. On va s'embrasser? Je le croyais. T'as tout gâché, miss narratrice. Mon précieux rubis. Pardon ? Ma fraise enrobee. Je veux être baigné par notre amour, comme un chat dormant au soleil. Miaou! Jack, arrête ! J'avais oublié. Je me suis laissee aller. C'était tellement agreable. Oh, Jack! C'est indigne. Non ! Faisons l'amour en l'air. Dans une fabrique de bonbons. Hein ? Dans un zoo. Je dois briser le sort. A Sea World. Ca ne vaut que si c'est vrai. Une sorcière est pour un mortel grande malfaisance. Il faut prononcer la formule de rédemption et de regret. Rembobinage. * La sorcière remue le nez. Vous le faites bien. *- J'ai coaché l'actrice. *- Gros plan sur le nez. *- Evitons. Quelle caméra ? Téléphone Allô, Nina ? Je savais que ce serait toi.
Exact. C'est un énorme organe reproducteur masculin. Pas besoin de plan. Je sais quoi faire. Je lui dirai ce queje pense. Je lui parlerai posement et franchement, et il changera. Tu verras. Au revoir. Mélodie magique Mets-la en veilleuse, je sais ce que je fais. Que ce soit clair ! Jack chante faux. - Salut. Plus ou moins. Ca donne quoi ? C'est bon. 32 ? J'ai fait que 32 ? Sans rigoler? Le chien a fait mieux. Ce n'est pas toi, Jack. C'est Jean-Pierre. "C'est un thon. On parle de l'acteur, pas du rôle." Ressaisis-toi. Serre-moi fort. Je vais finir animateur de croisières pour retraités. Ils détestent la série. Et ceux qui jouent dedans. Isabel a dû se faire massacrer. Elle a eu 99 ? C'est une blague ? Elle a pas desserrè les dents. Elle fait mieux que celui qui a toutes les répliques. C'est pas vrai. Personne n'avait pensé à ça ? Facile, après coup. Bonjour. - Je suis un thon ? On m‘a pas traité de thon depuis mes ‘l5 ans !
Merci !Personne n'aime Jean-Pierre. Comment a-t-on cru que ça changerait? Je peux parler? C'est inimaginable. 32 ? Un 3 et un 2 ? C'est pas possible. Et elle a 99 ! Ils étaient défoncés, les gens du panel. Ils ont subi un dépistage ? Ils fumaient du crack et disaient : "On met 99 à elle, et 32 à lui. "On est défoncés au crack !" Pour dire quoi ? Tu es une ordure. Tu peux répéter? J'ai dit que tu étais une ordure. Il n'y en a que pour toi. Tu es égoïste, tu es égocentrique. Tu as menti, en disant avoir besoin de moi. - Va soulager tes ragnagnas. Tu veux des écailles ? Du calme ! Assieds-toi. Assis ! Cette série parle d'un vrai couple avec de vrais problèmes, genre de quelle couleur peindre la cuisine ou d'autres. Mais toi, seuls tes soucis personnels te préoccupent. Pas étonnant que le public n'accroche pas. T'es virée. Aucune importance, je claque la porte. Ouais. Alors Appelez mon agent. T'en as pas. Appelez l'installateur du câble.
Pardon. Donc Cava? On ne me parle plus ainsi depuis 20 ans. Moi, c'est toutes les semaines. Elle m‘a mis à nu. Allons manger une douzaine d'huîtres. Hé ! Cette fille, il lui faut un rôle. Pardon ? Tony Parker reste pas sur le banc de touche. A Gorbatchev, on confie le grand pas de deux. Il n'était pas danseur. Si, je te promets, Richie. Isabel ? Hé ! lsabel ! Attends, ne t'en va pas. lsabel, je t'en supplie, ne t'en va pas. C'était incroyable. Quoi ? A l'instant, là. Tu me hurlais dessus, tu as ete directe, franche. Et tu m'as mis le nez dans mon caca. C'était super ! Oh là là ! Je n'avais jamais fait ça. C'était dur, mais assez palpitant. Même mon ex-femme, elle hurlaitjamais. Elle me jetait. Dans ma famille, on se contente de disparaître. Ne disparais pas. Encore un épisode. Non, sans façon. Encore un, je t'en prie. Non. J'ai l'impression Peut-être que Désolé. Qu'as-tu dit? Je suis désolé d'avoir été comme ça.
Tu transpires encore. Je sais Elle gémit. Encore un. J'adore quand tu transpires. Encore un, allez. Dès que je fais Pordure, tu hurles : "II fait l'ordure !" On met la clé sous la porte, on vend les costumes pour aider les enfants démunis. Enfin, c'est pas obligé. Je peux dire : Tu peux le hurler. Il fait son ordure ! Voilà. C'est ça. Cris de rage J'aurais l'air de quoi, si j'y retourne ? La voiturette, ça efface tout. J'ai l'expérience. On m‘a virée. Non, j'ai claqué la porte. Je te porte ta plante ? Ta mère est là. Vous êtes amis ? Pas tant que ça. Comme ça ? Vraiment parfait, recommence. * Jimmy Buffet : "lf You like". C'est ecrit que le mariage peut eteindre la passion. Je confirme. Je ne ressens que vide et ennui. * Super, encore vous. * Maman ? ‘ Vous vous entendez vraiment ? * Fossile faisandé, dehors. * Jean-Pierre ! ‘ Ma fille est heureuse. Oh, cruelle ironie du sort! ‘ Je suis heureuse pour de vrai,
sans ensorcellement. Applaudissements du public Coupez. Les acteurs, on coupe. On coupe pour de bon. T'as assuré. T'as été fabuleuse. Je me suis amusee. C'est amusant de jouer. C'est une verite eternelle. Une châtaigne d'eau ? J'en serais ravie. Je vais te transmettre mon savoir. A commencer par le coup des yeux. Le fameux coup des yeux fous, à moi. T'es prête ? Ca m‘a quasiment valu un Golden Globe. C'est bien. Ca, c'est le coup du "Je me rends compte que c'est grave", ou le réflexe Waouh ! Mazette ! Lamentable. Non. J'ai été lamentable. J'étais pas terrible. J'ai plus de trucs. Et ta démarche rigolote ? C'est pas beau à voir. C'est la honte. Je veux la voir. Ah oui ? Hum. D'accord, on n'a qu‘à rentrer chez nous. L'heure magique. * Steve Lawrence : "Bewitched". Comme ça ? Parfait. C'est plus dur qu'il n'y paraît. 5,6,7,8! Pas si près ! Il miaule. C'est la ‘Ire fois que la magie opère seule. Lecture collective dans 10 mn.
- Fermez ! - Bonjour. - On doit parler de certaines choses comme bouger la scène de la cuisine. Cette scène est Drôle, oui. - On veut l'avancer en permutant avec celle du bureau. On l'expédiera plus loin dans l'épisode. Elle rit. Vous avez vu le show de Jack avec lsabel ? -Cava? Oui. J'ai la pêche. Merci. Téléphone-moi, appelle-moi. Arrête ! Je lui trouverai un rôle muet ou un truc du genre. Qu'y a-t-il, entre toi et Jack ? Rien du tout. On est sortis, on s'est embrassés, et on ne se quitte plus. C'est la définition d'un truc qui se passe. Je n'ai eu recours à aucun truc, j'en suis guerie. Mon Dieu, c'est elle ! La femme de Jack. Qui ? J'ai vu sa photo dans Fashion Magazine. Je viens voir Jack. Vous êtes Samantha ? Vous êtes le sosie de la vieille. Je vous remercie. - Nina ? Excusez-moi. J'adore votre nez. C'est une réussite. Le voici. C'est mon mec. Il m'a tellement manqué. Je dirais juste que Pécriteau "Ne pas déranger" sera sur la porte. Brouhaha de panique J'ai peut-être exagéré. Il m'a manqué. Uècriteau "Ne pas déranger" Sheila ? Mon biquet. Tu veux la voiture ? La broche Oh de ma grand-mère ? Du fric ? Bonne réponse. Non. Je veux que tu reviennes. Et M. Slibard ‘.7 Je peux plus le voir. C'est toi que j'aime. Tu as su que la série serait diffusée. On dit qu'elle va marcher. Mais qu'importe. C'est toi que je veux. Je veux mon mari. Il y a 8 jours, tu m'aurais eu. Mais j'ai quelqu‘un d'autre. Un être incapable de feindre. C'est quoi ? Non, j'ai juré. C'est truqué. Je t'aime, Je ferai rien. Peut-être que si. Elle crie. Joe! C'est hanté, ici. Je me casse. Joe, reviens ! Amenez un miroir. Jack! Cava? Tu demandes si ça va ? Encore un petit. Je vais bien. Etÿaccepte de signer le divorce, sur-le-champ. Sans blague ? Disons, deux. Etje déménage,
cet après-midi. Où tu vas aller ? Abidjan. C'est où, ça ? En Côte d'lvoire. J'adore l'ivoire. Au revoir, la compagnie. Je mets le cap sur Abidjan. C'est pas vrai. - Elle va signer pour le divorce ! Incroyable ! On fête ça chez moi. Isabel, tu as déraillé. Quand je crois contrôler la situation, je replonge. Ne sois pas si dure avec toi-même. Ca va aller. Waouh ! C'est qui, ça ? Non, Maria. Trop tard. On tape sur un verre. Votre attention, j'aimerais dire quelques mots. Randall, tu m'arranges ça ? Merci. Je commence par où ? Quelle soirée ! Vous vous amusez ? -Ouma Supen Il y a tant de choses qui me réjouissent, ce soir. Il y a la série, vous tous qui êtes bourrés de talents et en particulier lsabel. A une femme incapable de tricher sur sa vraie nature. Désormais, on dit la vérité, OK ? Sauf si j'ai une sale tête. Rires lsabel, tu es la beauté personnifiée. C'est la vérité. - Santé ! - Eclatez-vous ! Sans rien casser.
Puisse ce discours ne pas te donner envie de révéler qui tu es. Je le veux. Arrête. On ne peut pas vivre avec un tel secret. Mais si, des milliers d'années durant. Ne fais pas ça. Grave erreur, échec assuré. Bonsoir. Laissez-moi deviner. Crevette coco. Oui. Vous en voulez une ? - Oui, merci. Vous êtes fort gracieuse. Je suis Nigel Bigelow. Je coucherai avec toi, j'aime le côte paternel. Parfait. Je ne comprendrai aucun jeu de mots. Je te saoulerai avec mon FÊVG de centre d'aérobic et d'épilation. Tu me cherchais ? Dèsespèrèment, en vérité. Etrange, non ? Pas vraiment. Je vais le dire comme une nouvelle banale. Tu sais quoi ? Quoi ? Je suis une sorcière. Je suis fan de flamenco. Elle rit. Oui, c'est pas si grave que ça. Je suis pas une méchante sorcière, et ce soir, on déballe tout. C'est ça. J'ai une collection de castagnettes chez moi. C'est vrai. Moi, lsabel Bigelow, Génial, tu es une sorcière. Viens faire des cochoncetès.
Jack. D'accord. Jejoue lejeu. Prouve-le. - Cher a encore un tube en elle. Ah oui ? Fantastique, ton truc. Ce n'en est pas un. Comment t'as fait ? Tu es une sorcière fantastique. Tu fais apparaître une ombrelle ? Tout de suite. C'est stupéfiant. J'ignorais que tu faisais ces tours. Hé ! Attends, je te parle. Isabel, je ‘ Je suis sorcière, mes parents sont sorciers. Je suis une vraie sorcière. Acclamations C'est cool. Tu sais me faire enrager. Tu nous la joues Actofs Studio ? Ca se déroule bien ? Je m'en vais. Merci. Salut. J'ai l'hépatite C. - Santé ! - Isabel ! Isabel ! Mais que se passe-t-il ? Reviens faire la fête. Où tu vas ? Qu'est-ce que C'est à Paccessoiriste ? Je me tue à te dire Votre voiture ? Elle a son balai. Tu crois que je délire ? Non, beaucoup sortent avec leur balai. Je l'amène. Inutile. Je vois pas de bouton. C'est un vrai qui vole. J'aimerais voir ça. Accroche-toi. Quoi ? Il hurle. Repose-moi.
Je me tuais à te le dire. C'est pas grand chose, Jack. Si ! C'est très grand chose. J'y peux rien. Tu t'es servie de tes trucs sur moi. Oui, mais j'en ai annulé la plupart. Amoi!Amoi! Je croyais que tu allais l'accepter. Je peux pas. C'est toujours moi. Je flipPe- Mais c'est comme ça. Je vais tomber enceinte ? J'ai autre chose à faire. J'aurai les pieds palmés ? Tu m'insultes. Déguerpis ! Ouste ? Je vais m'énerver. Du balai ! Vraiment ? Oui. Parfait ! Adieu ! Espèce d'ordure ! Désolé, je ne trouve pas sa voiture. Elle est partie, et alors ? Comment va Jack ? C'est un pilote de chasse. Rien ne Pèbranle. Il doit faire de la gym. Ca va, lâchez-moi le bras. Ce monsieur pêchait des pièces dans la fontaine. Merci, monsieur l'agent. Vous prenez un pourboire ? Non. - Salut, Jack. Jack! Cava? Tu m'étonnes. Ca va pour le mieux, voyons. Et ce ketchup ? Quoi ? Là. Je l'ai prise dans une cantine au Mexique. Nous pète pas les plombs.
T'es viré. Classique. Qui a du feu ? - Moi. Yo. On se calme. On a tourné 2 épisodes, et il reste 10 semaines avant la dif. Alors, on redistribue son rôle. Adjugé. - Ca sera dur de trouver. Elle cartonnait. C'est une sorcière. Je préfère. T'es sur la bonne voie. - Ca va. J'ai avalé 3 tacos et massacré la vaisselle. Ne le laisse pas te pourrir la vie. Il cherche une autre pour ton rôle. Il le donne déjà à une autre ? T'es partie. C'est impitoyable. Qu'est-il arrivé ? Il me trouve inhumaine. Il a secoué une branche pour que je parte. Il y a un moyen. On est au Coffee Bean, et il n‘y a aucune solution. Brouhaha Mes aïeux, Jean-Pierre va rentrer, et rien n'est prêt pour le dîner. Tu veux quelque chose ? Merci. On sonne. - Un bonbon et une farce ! Super, les costumes. Joyeux Halloween. Elles crient. J'ai pas de bonbons à donner. Désolé. * Programme télé *- Tout d'abord, le fromage. Ensuite, les mots qui finissent par "zine".
‘ J'ignore l'endroit où l'on est. * Je saurais pas situer le Vietnam. On va mourir ici. ‘ C'est près de l'Argentine. ‘ Au moins, on nous a pas tués. * Coup de feu Mazette ? * Rugissements ‘ Les lions sont là. * Hurlements *- Et voici Willy. qui nous fait son jeu de jambes. ù Sherpa Il faut qu‘on parte. Arrête de me faire ses yeux. C'est l'unique solution. La télé se rallume. ‘ lsabel, retrouve-moi dans la salle dînatoire. Papa ? - Une chose étrange arrive. Non, c'est ce que tu avais prédit. Je m'en vais. Je pense sans cesse à iris. Je n'ai pas ma place, ici. J'ignore les autres femmes. Ce n'est pas normal. Serait-il possible que Quoi ? Qu'elle soit sorcière ? Ne sois pas ridicule. Elle m'a jeté un sort. Oh, pitié ! Pourquoi pas ? Tu es sorcière, je le suis. Elle pourrait l'être. J'imagine. Que serait-ce, sinon ? L'amour. Y a-t-il une formule pour arrêter de pleurer? Hélas non, ma chérie. C'est un nigaud,
mais je suis sous le charme. Et ce, depuis qu‘on se connaît. Sauf que là, je le déteste en même temps. Que me conseilles-tu ? Rentre chez nous. Où est-ce ? Là où tu as ete la plus heureuse. J'irai aussi à Aruba. A Aruba ? Mais peut-être que non. * Je suis pas fan de ma coiffure. Conan ! Tu remets ça sur le tapis ? Je te raconterai pas ça, pas question. D'accord, puisque tu insistes. C'était en juin. J'ai pris une sorcière pourjouer une sorcière. Maintenant, je pleure en voyant un balai. Et je confonds réalité et fiction. Tai'aut ! Apparemment, on fait de la retention d'eau ? Oncle Arthur ? C'est vous ? Vous allez briser le miroir. Tu regardes trop la télé. Vous le faites à chaque fois. Je n'ai rien entre les dents ? Où? Ici. Oncle Arthur rit. Qu'est-ce qu‘on s'amuse ! Où est ma Sammy ? Partie. Laissez-moi. C'était la bonne. Je sais, je pense sans cesse à elle. Elle est sorcière. Et alors ? - C'est à vous. - Vas- , pas de quartier.
‘ L'adaptation de "Ma Sorcière Bien-aimée". "L'an dernier à Katmandou", "Un oignon pour Willy" : on applaudit Jack Wyatt. Hurlement Bon sang, c'était un cauchemar. Dieu merci. Ce serait trop beau, mon Jacko. Restez où vous êtes. J'hallucine. C'est un personnage de fiction. T'as fait des mèches, et t'as porté une gaine. Qui hallucine ? Je refuse d‘y croire. Vous existez ? A titre temporaire. Oncle Arthur ? Vous êtes mon personnage préféré. Je sais. C'est quoi, cette histoire ? Ta vie amoureuse est navrante. Je suis malheureux. Et moi, alors ? Je suis en redif depuis 32 ans. Je veux l'excitation du prime time. Je dois relancer la série. C'est compliqué et perturbant. Je ne comprends pas. Tu veux la version courte ou la longue ? Cette dernière est en aramèen. La courte. Tu es sorti avec une sorcière. Des trucs bizarres arrivent. C'est tout ? Je dois te faire un dessin ? Très bien, voilà : je n'existe pas. Iris est une sorcière.
C'est vrai ? A mon avis, Richie, ton agent, est Quoi ? A peine humain. Où en étais-je ? Quand ? Avant ton réveil. Quel fou vivrait avec une sorcière ? Si c'est pour subir ces tuiles Il y a toujours un doute. Lequel ? On l'aime ou c'est un sort ? On doute. Comme dans la librairie. C'était son idée. Non, la mienne. Oh, c'est immonde. C'était juste pour mixer. Et quand tu t'es agenouillé en la suppliant de jouer ta femme. Et alors ? Elle t'a soufflé ces paroles. C'était mes paroles. Et ce nez. Allô ? C'est son vrai nez ? Bien sûr que oui. Mais quel fou voudrait vivre Moi. Elle repart. Après, elle ne peut pas revenir avant ans. Elle ne doit pas partir. J'ai besoin d'elle. Je veux Isabel. Viens, on la rattrape. En route ! Allez, on va la rattraper. Suis-moi. Allez viens, en route ! Il faut l'arrêter. Vous ne conduisez pas. Dans un épisode, vous frôlez l'accident. C'était pas vraiment moi. Je conduis très bien. Il heurte quelque chose.
Saperli pouêt pouêt ! Jack crie. Oh ! On se calme! Levez le pied. On dit Porsche ou Porscheu ? Regardez la route ! Plus vite ! - Rabat-joie, laisse-moi conduire. Elle est là ! -Oùça? Pied au plancher! Oh lAttention ! Je vais me faire tuer par un personnage inventé. Eh ouais ! Crissements de pneus Làîîoùça? Où est-elle ? dans notre maison ? Merci, oncle Arthur. Va la rejoindre, gros bêta. Oh, Isabel ! Il miaule. Tu es là, je suis si content. Je m'en vais. Hors de question. Tu partirais pour ans, sans possibilité de revenir. De lui. Rire de l'oncle Arthur Que fais-tu ici, si tu t'en vas ? Je rentrais à la maison. Mais je ne sais pas où c'est. Tu es chez toi auprès de moi. Ne t'en va pas. Mais je suis Chut. Non. Mais si. Je ne serai pas normale carje suis une sorcière. Je ne serai jamais une vraie sorcière carje veux être normale. C'est impossible. D'autres sorcières y sont arrivees. Lesquelles ? Peut-être pas
un tas d'autres, mais une au moins. Samantha. Prise entre 2 mondes,

  • Les racines du ciel en francais
  • Alpha blondy elohim full album
  • Photo de belle rose rouge
  • Gilmore girls saison 1 zonne
  • Lexus misea jour gracenote
  • Vlaerian lien ok
  • Holly weed streaming