Torrent9

..

De firefox termie

Telecharger de firefox termie

Aide


Vous devez vous inscrire afin de télécharger
Veuillez créer un compte gratuitement sur Torrent9 pour accéder aux téléchargements illimités et au streaming !

Dans ce long entretien, la présidente de la Mozilla Foundation détaille son mode de financement, issue en partie de son accord avec Google, s'exprime sur les navigateurs concurrents dont Chrome, et fait le tour des chantiers en cours, comme la version mobile de Firefox.

Mozilla a gagné 75 millions de dollars en Cela vous satisfait-il ?
Mitchell Baker -
C'est un chiffre significatif pour nous, et qui correspond à ce que nous espérions. Nous sommes satisfaits de cette somme, qui nous permet de continuer notre activité, en mettant un peu d'argent de côté. Et la façon dont cet argent est généré nous donne souplesse et liberté.  

C'est une hausse de seulement 12% par rapport à , où la croissance fut plus forte. Le nombre de requêtes augmente, alors pourquoi la croissance ne décolle-t-elle pas davantage ?
Il y a des remises en fonction des volumes, où vous gagnez moins à l'acte. Les gains associés à chaque recherche ne sont pas linéaires.  

Mozilla reçoit des revenus de Google pour l'insertion de la boîte de recherche du navigateur et la page d'accueil, pointant tous deux par défaut sur Google.
Tout à fait. Mais ce que l'on oublie, c'est que nous avons aussi un accord avec Yahoo. La part de marché de Google et les recettes générées par la présence de la barre de recherche font que la grande majorité du chiffre d'affaires de Mozilla provient de Google. Une autre petite partie de nos recettes vient d'Amazon.  

Les recettes sont-elles basées sur le nombre de téléchargements de Firefox ?
Le système est semblable à ce que vous voyez sur les sites web avec Google AdSense (Google et chaque site se partagent les revenus générés par les clics sur les publicités).  

Mozilla est donc financé par la publicité ?
Oui, mais par les revenus publicitaires et non par le programme AdSense.  

Etes-vous inquiet d'une éventuelle fonte des recettes, maintenant que Google a sorti son navigateur Chrome ?
Nous veillons au grain et observons bien le marché. Mais nous ne sommes pas particulièrement inquiets. Chrome gagnera sans doute des parts de marché, mais pas au point de devenir leader. Notre part de marché va continuer à augmenter. La relation entre Google et Mozilla est bonne, d'un point de vue commercial, et profite à tous.  

Quelles conséquences Chrome a-t-il eu sur le développement de Firefox ?
Cela n'a pas changé notre façon de travailler, communautaire et en mode open source. Google dispose de bien plus de gens intelligents et de ressources que l'on imagine. On s'attend à voir des innovations et des choses intéressantes venant de Google et de Chrome. Nous l'espérons en tout cas car les bonnes idées circulent dans le monde des navigateurs web. Des nouveautés dans Chrome profitent à tout le monde. Chez Mozilla, nous ne souffrons pas du syndrome « ceci n'a pas été inventé ici ».  

Google a mis en avant la performance JavaScript de Chrome, par exemple. Cela a-t-il aiguillonné vos développeurs ?
Ils étaient déjà à fond sur la question du JavaScript. Nous avons mis l'accent sur la performance il y a un moment déjà. Celle de JavaScript est équivalente ou meilleure que celle de Chrome. Il y a eu des changements ces 6 ou 8 derniers mois ; les améliorations étaient déjà en préparation.  

Il y a des choses intéressantes dans Chrome. Tout le monde semble avoir adopté le principe de la navigation privée, alors nous la reprenons. L'utilité de la chose ne nous a pas autant convaincu, mais le public l'attend.  

La part de marché de Chrome est dérisoire comparée à celle d'Internet Explorer. Comment vous voyez-vous face à Microsoft ?
La concurrence avec Microsoft est un peu différente. Nul doute qu'IE s'améliore, dieu merci. Si encore 70% des internautes utilisaient encore IE 6, ce serait bien pire pour nous tous.
Il n'arrive pas encore au niveau de Firefox et de loin, et nous ne voyons pas IE venir surpasser la suprématie de Firefox sur le plan de l'innovation technique, du moins à court terme. Nous espérons voir IE se conformer aux standards et améliorer ses fonctionnalités modernes. Le seul gros problème, pour faire évoluer le web, ce sont les personnes qui utilisent encore des versions plus anciennes d'Internet Explorer.  

Quels sont les prochains investissements prioritaires pour Mozilla ?
Plusieurs, dont l'espace mobile, l'innovation - comment promouvoir une innovation non verrouillée à une spécifique couche propriétaire Je ne parle pas de grandes quantités d'argent, mais plutôt d'expérimentations pour trouver ce qui est important et intéressant.
Nous allons nous pencher davantage sur plusieurs initiatives sur les fronts de la recherche et de l'éducation dans l'année qui vient. Nous en envisageons d'autres dans les Mozilla Labs, comme la synchronisation des données, et pas seulement celles de mots de passe et favoris. Mais cela peut nécessiter des investissements. Il y a aussi des technologies pour faire aller le Web de l'avant. Nous regardons aussi avec attention la vidéo.  

Firefox prendra en charge le format vidéo Ogg.
Oui.  

Sa date de sortie est fixée à début  ?
C'est ce que nous prévoyons, oui.  

Quelle est la suite du programme ?
Nous avons à l'étude Fennec (version mobile de Firefox) et d'autres produits qui sortiront des Mozilla Labs, comme la synchronisation des services. Y aura-t-il des concrétisations, rien n'est moins sûr. Nous pensons aussi à Thunderbird (le client de messagerie open source de Mozilla), avec une version 3 programmée pour le premier semestre , avec de nombreuses possibilités en terme de nouveautés et d'écosystème.  

Et il y a bien sûr Firefox, avec une toute autre masse de travail. Le rôle de Firefox est de refléter les évolutions du web. Il y a beaucoup de choses à faire avec la vidéo et les images, et ce que les gens pourraient en faire.  

Que pensez-vous de HTML 5, la prochaine version du standard d'affichage des pages Web ? Résoudra-t-il les problèmes connus ?
Nous l'attendons avec impatience, mais ce ne sera pas le remède miracle même s'il est important. Nous avons passé beaucoup de temps à tenter d'aller plus loin que ne le permettait HTML 4. Nous rencontrons les mêmes problèmes qu'avec les versions HTML antérieures pour l'implémentation dans les navigateurs.  

Parce que c'est un standard d'envergure, les implémentations seront probablement partielles. Mais si certains navigateurs font l'impasse totalement sur HTML 5, comment allons-nous faire avancer le Web ?  

Avec Béatrice Gay, autumnrock.be 

En savoir plus:
Fin de vie confirmée pour Firefox 2 le 17 décembre
Firefox : retard pour la bêta 2 et préparation d'une bêta 3
Mozilla teste la navigation privée dans Firefox
Firefox et Chrome au coude-à-coude lors de tests de rapidité
Une extension de géolocalisation pour Firefox
Firefox passe la barre des 5 extensions 


  • Jaquette the last ship saison 4
  • Clavier francais 2017
  • Telegram ne plus les photos
  • Hearthstone linux
  • Naps en equipe vol 1 e
  • Episode bardok
  • Ordinateur long pour les films
  • Pilote logitech mk235
  • Image a fond decran arbre de vie
  • Mincraft mojang ement pas le version demo