Torrent9

..

Toute lhistoire les rois de france

Telecharger toute lhistoire les rois de france

Aide


Vous devez vous inscrire afin de télécharger
Veuillez créer un compte gratuitement sur Torrent9 pour accéder aux téléchargements illimités et au streaming !

1.

COMMUNICATIONS

UN RÉSUMÉ POLITIQUE DE L'HISTOIRE DES ROIS DE FRANCE

AU TEMPS DE LOUIS XII. NOTE DE M. OMONT, MEMBRE DE L'ACADÉMIE.

2.

La Bibliothèque nationale vient de recevoir d'un généreux donateur, M. le baron de Faviers, un petit manuscrit, dont l'Académie me permettra de lui signaler l'intérêt pour


3.

RÉSUMÉ POLITIQUE DE L'HISTOIRE DES ROIS DE FRANCE

notre histoire. C'est un résumé de l'histoire des rois de France, depuis Pharamond jusqu'à Louis XII, rédigé sans doute au lendemain de l'avènement de ce dernier prince et pour justifier son accession à la couronne.

Un opuscule composé dans le même but, Y Abrégé des chroniques de France, dédié à Anne de France, duchesse de Bourbon, par Regnault Havard, a été offert en à la Bibliothèque du roi par un de nos anciens confrères, Antoine Lancelot l. Le petit volume donné ces jours derniers par M. le baron de Faviers paraît bien lui aussi avoir été exécuté pour un prince ou une princesse de la maison de France. Il ne porte aucun nom, ni aucune dédicace, mais la présence des armes de France, peintes au bas du fol. v, ainsi que l'élégance de son exécution permettent de lui attribuer une semblable origine 2.

L'auteur anonyme de ce petit volume s'est appliqué à donner pour la suite des rois de France de courtes notices, rédigées invariablement sur le même plan. Après avoir rappelé le nom du roi et celui de son père, il ajoute les dates de son avènement et de sa mort, puis donne en une page la caractéristique et le résumé des événements princi-

1

4.

Ms. des du fonds français. Dérobé à


5.

RÉSUMÉ POLITIQUE DE L'HISTOIRE DES ROIS DE FRANCE

paux de chaque règne. A Pharamond il rapporte l'institution de la loi salique ; pour Dagobert Ier, il ne rappelle que ses donations à l'abbaye de Saint-Denys ; en Charlemagne il ne voit que « le bras droit de l'Eglise », auquel les papes ont concédé de nombreux privilèges, et en saint Louis que le constructeur de la Sainte-Chapelle, où ce roi dépose les reliques de la Passion. On n'y trouve aucune allusion à la folie de Charles VI, et le nom de Jeanne d'Arc n'est pas cité dans la notice, cependant très précise, consacrée au règne de Charles VII.

Il suffira, pour faire apprécier le caractère et l'intérêt de ce petit volume, de reproduire ici les quelques extraits suivants, relatifs aux règnes de Pharamond, Clovis Ier, Dago- bert Ier, Charlemagne, Philippe II Auguste, Louis IX, Charles V et ses successeurs.

Pharamon. (Fol. I.)

Pharamon, filz de Marchomires, duc et seigneur des François, fut esleu roy de France Tan imc xix. et deceda, payen, comme son père, le xie an de son règne l'an iiiic xxx.

Ledit roy Pharamon fut preux et vaillant en armes et gouverna moult noblement le royaume selon la loy qu'il tenoit. Il se tint en Germanie et abaissa fort la domination et force des Romains, qu'ilz avoient en France. Soubz luy commencèrent les Françoys a ordonner et user de loix pour juger les causes des questions et debatz qui sourvenoient entre eulx et ordonnèrent quatre nobles saiges barons françois, qui instituèrent la loy salicque et des lors fut ordonné que jamais fille ne succede- roit ou règne ne ou royaulme .

Clovis premier. (Fol. V.)

Clovis, filz du roy Childeric, fut le premier roy chrestien l'an iiijc mxx iiij. et deceda le xxxe an de son règne, l'an cinq cens xiiij.

Ledit roy Clovis estant lors payen ot bataille à l'encontre des


6.

RÉSUMÉ POLITIQUE DE L'HISTOIRE DES ROIS DE FRANCE

Alemans et luy voyant qu'il estoit le plus foible et désespérant de la victoire avoir, commença a invocquer et requérir le Dieu que la royne Clote, sa compaigne, croyoit et adoroit, luy promettant que s'il luy aidoit, qu'il se feroit chrestien. Et ce dit, Nostre Seigneur Jhesu Christ exaulsa sa prière et luy donna victoire à l'encontre desdits Alemans, qui s'enfouyrent après ce que leur roy fut occis. Et au retour de ladite bataille il fut baptizié, le xve an de son règne, l'an iiijc iiijxx xix, par saint Remy, arcevesque de Reins; et en le baptizant le saint Esperit, en semblance de coulon, apporta en son bec la saincte onction du ciel, dont il fut enoinct. Il fonda à Paris l'église de saint Pierre et saint Pol, a présent appelée sainte Geneviefve.

Dagobert premier. (Fol. IX.)

Dagobert premier de ce nom, filz du roy Glotaire ije, fut noy l'an vic xxxj et deceda le xnije an de son règne, l'an vic xlv.

Ledit roy Dagobert feist lever de terre le corps de saint Denis et ses compaignons Ruth et Eleuthere, qui lors estoient en l'église de saint Denis de l'Estrée en France, et feist construire l'église et abbaye ou ils sont de présent, qui y furent mis et transportez a grande solennité, laquelle Nostre Seigneur dédia en personne. Il feist faire par saint Eloy, evesque de Noyon, une croix d'or, qui est de sumptueulx et riche ouvraige, qu'il donna a ladicte église, et la fonda et dota de plusieurs bonnes rentes, revenues et possessions.

Charlemaine. (Fol. XVII V°.)

Charlemaine, filz du roy Pépin, fut roy l'an vijc lxvnj. et empereur l'an vnjc, et deceda le xlvje an de son règne, l'an vhjc xiiij. et de son empire le xmje, en l'aaige de lxxij. ans.

Ledit roy Charlemaine a tousjours esté le bras dextre de l'Eglise et en son temps feist quatre voyaiges a Romme pour la conservation des droictures de l'Eglise et pour donner ayde et secours aux sainetz Pères en leurs neccessitez et tribulations. Et y fut couronné empereur le jour de la Nativité Nostre Seigneur, l'an viijc par le pape Léon nje, qu'il remist en son siège papal,


7.

RÉSUMÉ POLITIQUE DE L'HISTOIRE DES ROIS DE FRANCE

dont il avoit esté desmis. Et furent donnez audit Gharlemaine plusieurs beaulx previleiges, dont ses successeurs roys jouyssent.

Phelippe Dieudonné. (Fol. XXIX V°.)

Phelippe deuxième de ce nom, dit Dieudonné Auguste et le conquérant, filz du roy Loys le piteux, fut coronné roy du vivant de son père Tan mil cent lxxix. et deceda le xhnje an de son règne mil ijc xxiij.

Ledit roy Phelippe fut fort chevalereux; il eut victoire au pont a Bovines en Flandres, a l'encontre de Othon, lors privé de l'Empire, et Ferrant, conte dudit pays de Flandres. Il y feist de grandes vaillances de sa personne et se mist tout le premier ou front de la bataille, et fut abatu par terre de dessus son cheval par les gens de pié et depuis remonté sur ung destrier fort legierement. Il feist amener ledit Ferrant prisonnier en la grosse tour du Louvre à Paris, ou il fut xiiij. ans en une chappe de plomb. Pour mémoire de laquelle victoire, et aussi de celle que son filz ainsné Loys ot en Anjou, ce mesme jour, a l'encontre du roy Jehan d'Angleterre, ledit roy Phelippe fonda l'abbaye de la Victoire près Senlis.

2

8.

Sainct Loys, fils du roy Loys dit Léon, fut roy mil ijc xxvj. et deceda le xlmj6 an de son règne mil ijc lxx.

Ledit sainct Loys acomplist en son temps toutes les euvres de miséricorde et feist faire la Saincte Ghappelle en son palais à Paris pour y mettre la saincte couronne, dont Nostre Seigneur fut couronné, et autres sainctes relicques de sa passion, qu'il pourchassa et desengaigea envers l'empereur Baudouyn de Gonstantinoble, qui estoit venu devers luy pour avoir secours pour la deffence de la Terre saincte.

Charles le quint. (Fol. XXXVIII)

Charles cinquiesme de ce nom, dit le saige, filz aisné du roy Jehan, fut roy l'an mil iijc lxmj. et deceda le xvije an de son règne l'an mil iijc mj".

13


9.

RÉSUMÉ POLITIQUE DE l'hISTOIRE DES ROIS DE FRANCE

Ledit roy Charles, par sa grant prudence et conduicte bien ordonnée, feist en son temps six choses particulières, dignes de mémoire. Il acquesta, ediffia, fonda son demaine, deschargea, batailla et thesauriza au proufïit et honneur de la couronne de la treschrestienne maison de France. Et est celuy dont le roy d'Angleterre, Éddouart de Widesore, son ennemy, disoit souvent ces motz : « II n'y ot oncques mais roy qui moins se armast, et si n'y ot oncques roy qui tant de peine me donnast. » II disoit vray, car par sa grant prudence et bonne chevalerie il le chassa du tout hors du royaulme de France.

Charles VIe. (Fol. XXXIX)

Charles vje de ce nom, dit le bien aymé. filz aisné du roy Charles le quint, fut roy mil njc iiij". et deceda le xlnje an de son règne mil iijc xxij.

Ledit roy Charles vje, a la prière et requeste de son cousin Loys, conte de Flandres, alla a grant ost oudit pays de Flandres pour la rébellion que les Flamens faisoient audit conté et y porta rauriflambe, dont avoit la charge messire Pierre de Villiers, laquelle il feist desployer sur lesdits Flamens a Rose- becque, et incontinant le temps qui avoit esté v. ou vj. jours fort trouble et obscur devint bel et cler, si que les batailles se entreveirént et s'approchèrent, ou il y ot dure bataille et aspre, et furent lesdits Flamens desconfitz et leur cappitaine Jacques d'Artevelle mort, et y en démolira au champ quarante mille Flamens mors et occis.

Charles VII. (Fol. XL.)

Charles vije de ce nom, dit le bien servy, filz du roy Charles vje, fut roy mil ihjc xxij. et deceda le xxixe an de son règne mil ihjc lxj.

Ledit roy Charles vije trouva son royaulme bien empeschié de ses anciens ennemys les Angloys, mais par l'ayde divin et de sa bonne chevalerie il les en chassa dehors et a diverses foiz en feist grande occision, et entre autres ou siège d'Orléans a la journée de Patay, ou Talbot fut prins, ou siège de Laigny sur


RÉSUMÉ POLITIQUE DE l'hISTOIRE DES ROIS DE FRANCE l8l

Marne, à Gerberoy, a la prinse et reducion de sa bonne ville et cité de Paris, ou siège de Pontoise, a la conqueste du pays et duchié de Normandie, a Fremigny, a la conqueste de Guyenne première et seconde, a la journée de Castillon et a maintes autres prinses de villes, places, forteresses et chasteaulx, et tellement qu'il laissa a son decés son royaulme en aussi bonne paix, justice et tranquilité qu'il feust depuis le roy Glovis premier chrestien.

Loys Le Victorieux. (Fol. XLI.)

Loys, dit le victorieux, filz du roy Charles vije, fut roy mil mjc lxj. et deceda le xxnje an de son règne mil cccc mj** nj.

Ledit roy Loys par sa grant prudence se deffendit de la plus part des princes et seigneurs de France, qui en l'an mil iiijc lxv. se esleverent a l'encontre de lui et le vindrent assiéger dedans sa bonne ville et cité de Paris, capital de son royaulme, ou ilz furent longuement a grande et merveilleuse puissance, et tellement qu'ilz s'en allèrent et retournèrent chacun en son pays a grant perte et dommaige de leurs gens. Et aussi chassa les Angloys qui estoient descenduz en son pays de Picardie et s'en retournèrent sans y mal faire en Angleterre.

Charles VIII. (Fol. XLII)

Charles vnje de ce nom, filz du roy Loys le victorieux, fut roy mil hijc iiijx* trois, et deceda le xve an de son règne l'an mil

IIIJC IIlj^XVIj.

Ledit roy Charles a par son bon conseil regy et gouverné son royaulme et ses subgetz en bonne paix et a chassie les Anglois descenduz en son royaulme près Bouloigne sur la mer, et aussi a passé les monts, a grande chevalerie et puissance d'armes, et a conquis et mis en son obéissance son royaulme de Cecille, puis retourné en France par Lombardie et résisté à tous ses ennemys estans en grant nombre, luy empeschant passaige. Puis alla rémercyer le glorieux appostre de France monseigneur saint Denis et remettre les corps sainctz de lui et de ses compai- gnons en leurs anciens lieux, dont ilz avoient esté ostez et


apportez sur le grant autel du cuer de l'église durant son voyaige de la les mons.

Loys d'Orléans régnant. (Fol. XLII V°.)

Loys d'Orléans, filz de Charles, duc d'Orléans, descendu de père a filz du roy Charles le quint, fut roy Fan mil iiijc iiij*xxvij. et règne a présent.


Notes

1.

1. nouvelles acquisitions nos collections nationales dans la première moitié du xixe siècle, ce volume est du nombre de ceux dont on doit le retour aux habiles et persévérants efforts de notre regretté confrère L. Delisle; voir Catalogue des manuscrits des fonds Libri et Barrois (, p. ). — Un petit résumé historique du même genre, offert par Jean de Candida à Charles VIII, encore sous la régence de sa sœur, Anne de France, dame de Beaujeu, est conservé à la Bibliothèque nationale sous le n" du fonds latin.

2. Ms. des nouvelles acquisitions du fonds français. Parchemin, xl vin feuillets. mill. sur Rel. anc. maroquin rouge, avec fleurs de lis au dos. Ex-libris impr. du baron de Lambert.

Miniatures avec encadrement : Fol. 1. Couronnement de Pharamond. — Fol. 5. Baptême de Clovis ; S. Liénard [Léonard de Noblat] y est figuré, contrairement à la légende, tenant Clovis sur les fonts. — Fol. xxxr v°. S. Louis servant les pauvres à table. — Fol. xliii v°. Louis XII avec le sceptre et la main de justice. — Aux fol. xlv-xlviii est une table, avec ce titre : « Les noms des Roys de la trescrestienne maison de France. »


  • Sims 4 tatouage tribal
  • Sims 4 quand acheter sur origin
  • Son argents edward maya style instrumental 2013
  • Emission radio france inter
  • Jaquettes blu ray
  • Un film avec vpn windscribe
  • Les dix audacieux film disney streaming
  • Snap 1990 album